Le plein d’omega 3 avec la cuisine Japonaise

398
Sushi dans un restaurant sticksnsushi Londres,Copenhague Michel Angot 2015/Credit:ANGOT/SIPA/1504211615

Les omégas 3, acides gras essentiels présents dans les poissons gras et les algues, contribuent notamment à équilibrer les émotions, réduire l’inflammation et ralentir la croissance de cellules cancéreuses. Bonne nouvelle, la cuisine japonaise en regorge.

Les bienfaits des omégas 3 pour la santé

Les omégas 3 sont des acides gras essentiels, c’est à dire qu’on ne peut pas les métaboliser, il faut se les procurer par l’alimentation. Les omégas 3 vont de pair avec les omégas 6, autres acides insaturés présents dans les huiles végétales. Il faut un bon équilibre de ces deux types d’acides pour être en bonne santé car comme ils sont de la même constitution que les éléments du cerveau, les acides gras apportent au complexe cérébral de quoi fonctionner mieux ; ils fluidifient le sang évitant les maladies cardio-vasculaire, ils apportent le « bon » cholestérol, qui combat naturellement le mauvais cholestérol, ils renforcent le système immunitaire.

La cuisine japonaise riche en omégas 3

La cuisine japonaise, végétarienne depuis le 8ème siècle après JC sur décret impérial pour cause de bouddhisme, a privilégié au fil des siècles des aliments bénéfiques à sa survie et à son bien-être sans apport de graisse animale : le soja, le sésame, le shiso, en sont quelques exemples notables. Mis à part les végétaux, le poisson et les algues sont encore les sources d’oméga 3 les plus généreuses.

Au restaurant : le repas idéal pour faire le plein d’omégas 3

Le poisson cru est une source importante d’oméga 3. Privilégiez les sushi de thon cru et de saumon. Dans certains restaurants, autres que les chaines de restaurants qui ne font que des suchi, on peut demander sardines,crevettes, maquereaux, ou crabe, qui sont aussi très bien placés comme fournisseurs de ce qu’on appelait autrefois la vitamine K. Les huiles végétales, colza, courge, sésame… sont des sources très puissantes redécouvertes aujourd’hui. Surtout associez ces lipides aux antioxydants (vitamines C, carotène vitamine A) pour les fixer au mieux. Demandez quelles huiles sont utilisées pour la préparation des plats.

A la maison, les recettes faciles à réaliser et riches en omégas 3

Les poissons les plus vendus dans les restaurants de sushi sont de bonnes sources d’oméga-3 : saumon, thon, maquereau, vous pouvez très bien en consommez chez vous ! Par ailleurs, les graines de lin germées, sont réputées très riches en acide gras polyinsaturés, elles peuvent se retrouver en salade avec d’autres graines germées. Les salades assaisonnées d’huiles végétales sont très bonnes pour la santé. Autre conseil, ne brûlez pas les huiles (frites, beignets, etc) et préférez toujours des produits non chimiquement modifiés pour profiter au mieux du produit en lui même.

Vous souhaitez recevoir nos conseils en santé naturelle avant tout le monde, c’est très simple, il vous suffit de vous abonner à notre lettre d’ information ci-dessous en y inscrivant votre email.
[sibwp_form id=2]

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here