Médecine douceNutrition

Phytostérols: ces nutriments végétaux qui abaissent le cholestérol

Cet article explique ce que sont les phytostérols et leur rôle bénéfique sur plusieurs aspects de la santé, notamment sur la santé cardiaque.

De nombreux nutriments sont réputés être bons pour le cœur. Parmi les plus connus figurent les phytostérols. Depuis des millénaires, les phytostérols font partie de l’alimentation humaine en tant que composants des légumes, des fruits, des légumineuses et d’autres aliments végétaux. Leurs effets hypocholestérolémiants sont reconnus. Cet article explique ce que sont les phytostérols et leur rôle bénéfique sur plusieurs aspects de la santé, notamment sur la santé cardiaque.

Que sont les phytostérols ?

Les phytostérols, ou stérols végétaux, sont une famille de molécules apparentées au cholestérol. On les trouve dans les membranes cellulaires des plantes, où ils jouent un rôle important, tout comme le cholestérol chez l’homme. Les phytostérols les plus courants dans votre alimentation sont le campestérol, le sitostérol et le stigmastérol. Bien que l’homme ait évolué pour fonctionner avec à la fois du cholestérol et des phytostérols dans son système, votre organisme préfère le cholestérol. En fait, nous avons deux enzymes appelées stérolines qui régulent quels stérols peuvent pénétrer dans votre corps à partir de l’intestin. Seules de minuscules quantités de phytostérols passent à travers, contre environ 55% du cholestérol.

Phytostérols: des teneurs élevées dans les huiles végétales

De nombreux aliments végétaux sains, dont les noix, les graines, les fruits, les légumes et les légumineuses, contiennent des quantités considérables de phytostérols. Il a été suggéré que les chasseurs-cueilleurs du paléolithique, qui avaient une alimentation riche en plantes, consommaient de grandes quantités de phytostérols. Cependant, par rapport aux régimes modernes, ce n’est pas tout à fait vrai.

Les huiles végétales sont très riches en phytostérols. Comme ces huiles sont ajoutées à de nombreux aliments transformés, l’apport alimentaire total en phytostérols est probablement plus important que jamais. Les céréales contiennent également des quantités modestes de phytostérols et peuvent constituer une source importante pour les personnes qui consomment beaucoup de céréales. De plus, des phytostérols sont ajoutés aux margarines, qui sont alors étiquetées « hypocholestérolémiantes » et prétendent aider à prévenir les maladies cardiaques. C’est encore une affirmation à prouver.

L’impact bénéfique des phytostérols sur la santé cardiaque

C’est un fait bien documenté que les phytostérols peuvent réduire le taux de cholestérol. La consommation de 2 à 3 grammes de phytostérols par jour pendant 3 à 4 semaines peut réduire le « mauvais » cholestérol LDL d’environ 10 %. Cette action est particulièrement efficace pour les personnes qui ont un taux de cholestérol élevé, qu’elles prennent ou non des statines hypocholestérolémiantes. Les scientifiques pensent que le phytostérol agissent en entrant en compétition avec les mêmes enzymes que le cholestérol dans votre intestin, empêchant ainsi l’absorption du cholestérol. Bien que l’hypercholestérolémie soit associée à un risque accru de maladie cardiaque, elle n’en est probablement pas la cause.

Phytostérols: prévention potentielle contre le cancer

Par ailleurs, certaines études scientifiques suggèrent que les phytostérols peuvent réduire votre risque de développer certains cancers. En effet, des études humaines montrent que les personnes qui consomment le plus de phytostérols ont un risque plus faible de cancer de l’estomac, du poumon, du sein et de l’ovaire. Par ailleurs, certainers études menées sur des animaux indiquent également que les phytostérols pourraient avoir des propriétés anticancéreuses, en contribuant à ralentir la croissance et la propagation des tumeurs.
Pour le moment, les seules études humaines qui soutiennent ces hypothèses sont de nature observationnelle. C’est à dire qu’il manque encore les explications scientifiques démontrant le lien de cause à effet entre les phyotstérols et la prévention des cancer. Des recherches supplémentaires sont donc nécessaires.

 

Sources

Efficacy and safety of plant stanols and sterols in the management of blood cholesterol levels

Plant sterols and risk of stomach cancer: a case-control study in Uruguay

Risk of human ovarian cancer is related to dietary intake of selected nutrients, phytochemicals and food groups

Articles similaires