Petit guide pour choisir sa thérapie naturelle la mieux adaptée

1249

Comment choisir l’approche de santé naturelle qui nous convient le mieux, il y en a tant. Voici un petit guide des approches les plus connues pour mieux vous aider à trouver ce dont vous avez besoin.

Index:

voir aussi : Le shiatsu, un soin corps-esprit tout en profondeur

L’acupression est similaire à la pratique à l’acupuncture, où seules les aiguilles sont impliquées. En shiatsu, les pratiquants utilisent leurs mains, leurs coudes ou leurs pieds pour appliquer une pression sur des points spécifiques des «méridiens» du corps. Selon la théorie de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), les méridiens sont des canaux qui transportent l’énergie vitale (qi ou ch’i) dans tout le corps. La maladie peut survenir lorsqu’un de ces méridiens est bloqué ou déséquilibré. L’acupression soulage les blocages pour permettre à l’énergie de circuler librement, rétablissant ainsi le bien-être. Des recherches supplémentaires sont nécessaires, mais des études pilotes ont abouti à des résultats positifs: le Shiatsu réduit notamment les nausées chez les patients en chimiothérapie et  l’anxiété.

Bien que «l’acupuncture» puisse immédiatement faire penser à des aiguilles, le terme décrit en réalité un ensemble de procédures qui stimulent des points spécifiques du corps. La variété la plus connue consiste à faire pénétrer dans la peau avec de fines aiguilles contrôlées par un praticien ou par une stimulation électrique. Elle est actuellement utilisée par des millions de personnes  chaque année. Certaines études montrent l’utilité de l’acupuncture dans le traitement de la douleur chronique et de la dépression.

Insomnie : les huiles essentielles qui agissent comme des somnifères naturels, par Pierre Franchomme

L’aromathérapie utilise des huiles essentielles (extraits concentrés de racines, de feuilles, de graines ou de fleurs de plantes) pour favoriser la guérison. Les huiles peuvent être inhalées, massées sur la peau ou absorbées. Chaque huile essentielle a un but spécifique: certaines sont utilisées pour traiter une inflammation ou des infections; d’autres sont utilisés pour favoriser la relaxation. Des études suggèrent que l’aromathérapie pourrait réduire la douleur, la dépression et venir à bout d’infections.

Également connue sous le nom d’Ayurveda, la médecine ayurvédique est originaire de l’Inde et existe depuis des milliers d’années. Les praticiens utilisent une grande  variété de techniques, y compris des herbes, des massages et des régimes spécialisés, dans le but d’équilibrer le corps, l’esprit  afin de promouvoir le bien-être général. Les études sur l’Ayurveda sont rares (peut-être parce que la pratique inclut une si grande variété de traitements), mais le fait que ce système de traitement existe depuis des milliers d’années laisse penser que cela doit fonctionner assez bien.

Les bienfaits de l’eau pour notre santé

Également connue sous le nom d’hydrothérapie, la balnéothérapie implique l’utilisation d’eau à des fins thérapeutiques. Elle remonte à 1700 ans avant notre ère. Elle est basée sur l’idée que l’eau est bénéfique pour la peau et peut traiter une large gamme d’affections allant de l’acné à la douleur, l’inflammation articulaire et l’anxiété.  Les pratiquants utilisent des bains, des douches et des enveloppements pour tenter de profiter des bienfaits de l’eau. (Voir notre dossier)

 

Les techniques de biofeedback permettent aux gens de contrôler les processus corporels qui se produisent normalement involontairement – tels que la fréquence cardiaque, la tension artérielle, la tension musculaire et la température – afin d’améliorer les conditions incluant l’hypertension, les maux de tête et les douleurs chroniques. Les patients travaillent avec un thérapeute en biofeedback pour apprendre ces techniques de relaxation et ces exercices mentaux. Les chercheurs ne savent toujours pas comment ni pourquoi le biofeedback fonctionne, mais de nombreuses recherches suggèrent des bénéfices dans la lutte contre le stress et ses effets, de l’anxiété et des troubles du comportement.

 

LA CHIROPRATIQUE RENFORCE L’IMMUNITÉ

La chiropratique est assez largement acceptée dans la communauté médicale et constitue donc davantage une médecine «complémentaire» qu’une médecine alternative. La pratique est axée sur les troubles des systèmes musculo-squelettique et nerveux et la diminution des douleurs de dos, du cou, des articulations. La procédure la plus courante pratiquée par les chiropraticiens est la «manipulation de la colonne vertébrale» (ou ajustement), qui consiste à appliquer une force contrôlée (généralement les mains du chiropracteur) sur des articulations devenues «hypomobiles». L’idée est que les mouvements des articulations sont restreints lorsque les tissus environnants sont blessés soit au cours d’un événement isolé (contraction d’un muscle pendant une séance de musculation), soit par un stress répétitif (assis avec une mauvaise posture pendant de longues périodes). Les ajustements chiropratiques de la zone touchée visent à rétablir la mobilité et à relâcher les muscles, permettant ainsi aux tissus de guérir et à la douleur de se dissiper.

 

L’homéopathie fonctionne à peu près de la même manière qu’un vaccin: elle repose sur le principe de traiter «à l’identique », c’est-à-dire qu’une substance qui provoque des réactions indésirables lorsqu’elle est prise à forte dose peut être utilisée – en petite quantité – pour traiter les mêmes symptômes. Les homéopathes recueillent des informations de base sur les patients avant de prescrire une substance hautement diluée, qui se présente généralement sous forme de granulés Certaines preuves cliniques indiquent que l’homéopathie est plus efficace que les placebos et qu’il y a bel et bien un bénéfice pour la santé.

 

La naturopathie est fondée sur le pouvoir de guérison de la nature. Les praticiens en naturopathie sont formés aux médecines alternatives et cherchent à comprendre la cause d’une affection en explorant ses manifestations mentales, physiques et spirituelles chez un patient donné.. La naturopathie implique généralement diverses techniques de traitement, notamment la nutrition, des changements de comportement, la relaxation,  la phytothérapie, l’homéopathie et l’acupuncture.

 

REFLEXOLOGIE PLANTAIRE : la santé par les pieds

La réflexologie consiste à appliquer une pression sur des zones spécifiques sur les pieds, les mains ou les oreilles. La théorie est que ces points correspondent à différents organes et systèmes du corps. On pense que leur pression affecte positivement ces organes et la santé globale d’une personne. Une personne peut utiliser la réflexologie seule ou faire appel à un réflexologue. Des millions de personnes dans le monde ont recours à cette thérapie pour compléter les traitements conventionnels tels que l’anxiété, le diabète, la fonction rénale et l’asthme. Certaines études ont montré que la réflexologie pouvait réduire la fatigue et améliorer le sommeil.