Perte de poids: manger du piment une fois par jour pour maigrir

Des chercheurs de l’Université d’Adélaïde en Australie ont découvert qu’une alimentation riche en graisses pouvait perturber des récepteurs importants localisés dans l’estomac, qui envoient un signal de satiété au cerveau. La satiété est le sentiment d’avoir assez mangé.  Les scientifiques ont surtout étudié l’action du piment (poivre de Cayenne) sur ces récepteurs.

Des chercheurs du Centre de Nutrition et de Maladies Gastro-intestinales de l’Université d’Adélaïde en Australie ont publié une étude sur les effets du piment sur l’obésité. Les scientifiques australiens ont découvert qu’une alimentation riche en graisses pouvait perturber des récepteurs importants localisés dans l’estomac, qui envoient un signal de satiété au cerveau. Dans le détail ils ont étudié l’action d’une substance, la capsaïcine, présente dans le piment (par ex. dans l’espèce Capsicum frutescens L.) sur les récepteurs appelés TRPV1 localisés dans l’estomac.

Manger du piment une fois par jour

Les scientifiques ont observé que l’estomac se dilate lorsqu’il est plein, ce qui active des signaux nerveux qui informent le cerveau qu’on a mangé en quantité suffisante (satiété). L’activation de ce processus se fait grâce aux récepteurs TRPV1, qui sont notamment activés par la capsaïcine, qu’on retrouve dans le piment. L’inhibition de ces récepteurs ou sa désensibilisation par des aliments gras provoquent un retard dans l’apparition du sentiment de satiété. La personne consomme ensuite plus d’aliments, ce qui engendre une prise de poids. Le piment pourrait donc être utilisé dans la perte de poids et mener à la découverte de nouveaux médicaments.

Des études précédentes avaient déjà montré que la capsaïcine, qu’on retrouve principalement dans les piments du genre Capsaicum, réduisait la quantité d’aliments ingérés. Cette étude a pour mérite de montrer pour la première fois que la sensation de satiété est stimulée par les récepteurs TRPV1. Les chercheurs recommandent de manger du piment chaque jour en cas de surpoids ou d’obésité pour aider à réduire la quantité d’aliments absorbés.

Le piment un super-aliment plein d bénéfices pour la santé

En plus d’inclure davantage de piments dans la consommation quotidienne pour augmenter la sensation de satiété, L’utilisation du piment

Les propriétés thérapeutiques du piment sont connues et étudiées depuis de nombreuses années. La capsaïcine est la substance responsable du goût particulier très piquant du piment, en plus de la stimulation des récepteurs TRPV1. Cette molécule libère  aussi des endorphines dans le cerveau, des neurotransmetteurs qui donnent la sensation de plaisir et de satiété. De plus, on retrouve dans le piment d’autres molécules comme la vitamine A, les vitamines B, la vitamine C, du calcium, du fer, des antioxydants et des substances anti-inflammatoires. Les piments sont aussi connus pour être des aliments thermogéniques, c’est-à-dire qu’ils accélèrent le métabolisme. Consommer des aliments thermogéniques aide à brûler de la graisse.

Usage externe également

En plus d’un effet sur la perte de poids, la capsaïcine présente une propriété antioxydante deux fois plus élevée que la vitamine C. De plus, des crèmes à base de capsaïcine sont souvent utilisées en cas de douleurs rhumatismales, y compris lors de maux de dos. Cette substance favorise aussi la digestion, est expectorant et agit comme vasodilatateur. Le piment est clairement l’une des plantes médicinales les plus importantes pour se soigner efficacement de façon naturelle.

Source

Int J Obes (Lond). 2017 Jul;41(7):1074-1079. doi: 10.1038/ijo.2017.88. Epub 2017 Mar 31.

Shi Z: Chilli consumption and the incidence of overweight and obesity in a Chinese adult population.Int J Obes (Lond). Jul;41(7):1074-1079. doi: 10.1038/ijo.2017.88.