Perte de mémoire: les gras trans vous font oublier les mots

Selon une nouvelle étude de la San Diego School of Medicine, un apport en acides gras trans important est associé à une diminution de la mémoire pour les mots chez les hommes.

Appréciés par l’industrie pour les propriétés organoleptiques et texturales qu’ils confèrent à de nombreux produits alimentaires, les acides gras trans ont largement révélés des effets néfastes pour la santé humaine. Des chercheurs de l’Université de Californie se sont intéressés aux effets de cette consommation de graisses trans sur la cognition.

Un test simple de mémoire montre une diminution en relation avec les gras trans

Ils ont analysé les données du questionnaire alimentaire de 1 018 femmes et hommes. Un test, consistant à rappeler des mots auparavant émis, a permis d’évaluer un type de cognition. Après correction pour les facteurs confondants (âge, activité physique, origine, niveau d’éducation, humeur), les résultats montrent que pour les hommes de 45 ans et moins, une consommation importante d’acides gras trans est associée à une cognition diminuée et une perte de mémoire

Pour 1 g de trans, les trois quarts d’un mot oubliés !

Les résultats montrent que la capacité de mémorisation des participants ‘trans-consommateurs’ est réduite de 0,76 mots pour chaque gramme supplémentaire d’acide gras trans quotidien. Pour les auteurs, c’est la première fois que de tels effets délétères sont mis en évidence pour les acides gras trans.

Source
Golomb B : A Fat to Forget: Trans Fat Consumption and Memory. PLOS ONE