Perdre du poids durablement et éviter l’effet yoyo

L’effet yoyo ou le fait de reprendre les kilos perdus quelques jours ou semaines après l’arrêt de son régime minceur, c’est la hantise de plusieurs personnes qui désirent perdre du poids. Et pour cause ? Ce phénomène est fréquent après les régimes minceur, drastiques et trop rapides. Pourquoi reprenez-vous le poids durement perdu ? Comment stabiliser ce dernier ? On vous explique l’effet yoyo et comment l’éviter, afin que vous puissiez réussir votre prochaine tentative de perte de poids.

Ce qu’il faut savoir sur l’effet yoyo

À la suite de vos régimes visant la perte de poids, vous constatez souvent un regain pondéral parfois même supérieur à votre poids d’avant régime. Plus les régimes restrictifs se succèdent, plus vous maigrissez et plus les kilos repris sont importants. Sachez que vous expérimentez l’effet yoyo ou effet rebond. En effet, votre organisme très intelligent s’est adapté et a trouvé une parade.

Au cours des régimes drastiques, généralement hypocaloriques, l’organisme se met en mode survie. Il apprend à fonctionner avec peu d’énergie. La résultante c’est que le métabolisme de base est ralenti. L’énergie dépensée au repos pour maintenir les fonctions basiques du corps diminue. Tout va bien jusqu’à ce que vous repreniez vos anciennes habitudes alimentaires après avoir atteint votre poids cible.

Le fait est qu’en prévision des prochaines périodes de disettes, votre corps stocke des réserves de calories. Ceci plus rapidement et plus facilement. Lorsque vous revenez à un régime normal, vous consommez plus de calories que vous n’en dépensez et les kilos reviennent. À chaque régime tout aussi strict que le précédent, la prise de poids est tout aussi importante.

Comment perdre du poids durablement ?

La solution pour rompre avec le cercle vicieux de l’effet yoyo c’est d’adopter de vraies bonnes habitudes. Exit les régimes drastiques et les privations frustrantes…

Utilisez des vêtements de sudation

Les culturistes ont pour habitude d’effectuer leurs exercices physiques complètement couverts en vue d’augmenter la chaleur du corps. Pour un même mouvement accompli en t-shirt, ce dernier transpire plus, dépense plus d’énergie et brûle ainsi plus de calories. Le principe est le même avec les vêtements de sudation. Conçus en néoprène, une matière non respirable, ces accessoires polyvalents sont d’une aide précieuse dans la perte de poids. Pour potentialiser votre perte de poids, nous vous recommandons de porter un vêtement de sudation durant vos exercices physiques, quels qu’ils soient : gymnastique, saut à la corde, musculation, etc.

En plus d’aider à brûler les réserves de graisse stockées, ils purifient l’organisme des toxines accumulées (excès de sel, accumulation de calcium…). Nous éliminons les toxines par les urines et la transpiration. Avec les vêtements de sudation, ce phénomène est exacerbé. Et d’après les résultats d’une étude scientifique réalisée en Allemagne, la sueur contiendrait du « dermcidin », un peptide antimicrobien naturel qui tue les mauvaises bactéries qui peuvent se retrouver sur la peau. La perte d’eau engendrée par la transpiration oblige à s’hyper-hydrater pour compenser. Ces outils préviennent donc la déshydratation.

Par ailleurs, ils aident à réduire la cellulite et affiner le grain de peau. Ceci, grâce à l’évacuation par les pores de l’excès d’eau, des peaux mortes et autres saletés. Un autre avantage des vêtements de sudation est leur effet antidépresseur. Pendant l’exercice physique, en même temps qu’on sue, le corps libère les hormones du bien-être : les endorphines. Ces dernières encore appelées hormones du plaisir sont anxiolytiques et relaxantes.

Adaptez votre niveau d’activité

Les nutritionnistes et les diététiciens sont d’avis sur ce point. Il est inutile de se lancer dans un régime draconien si l’activité physique ne suit pas. C’est elle qui permet de stabiliser la perte de poids sur la durée et d’éviter l’effet yoyo. Rappelez-vous ! Pour perdre du poids, votre dépense énergétique doit être supérieure aux calories consommées.

Au fur et à mesure que vous faites des exercices physiques, vous dépensez de l’énergie. Votre métabolisme revient donc à la hausse. Mais la règle suivante demeure : il ne faut pas en faire plus que nécessaire. Le sport n’est efficace que s’il est adapté aux besoins et habitudes de vie. Nous préconisons 15 à 20 min d’activité physique régulière et modérée.

Un amateur qui s’adonne à un marathon va très vite se fatiguer. Frustré, il sera tenté de reprendre les anciennes habitudes. Car le stress engendre de mauvais comportements alimentaires. Il faut donc s’imposer une certaine discipline : régularité, persévérance, détermination. Le choix des exercices ne manque pas : cardio-training, footing, vélo, gym…

Adoptez une alimentation saine et équilibrée

Le mot d’ordre ici est : rééquilibrage alimentaire. On oublie les régimes minceur miracles. Débuter votre entreprise de perte de poids par le rééquilibrage alimentaire vous sera très utile à la phase de stabilisation. Déjà habitué à manger sainement, vous ne serez plus tenté de retourner à votre ancienne alimentation.

Aller à votre rythme, lentement, mais sûrement. Ayez comme objectif de perdre 1 kg voir maximum 1,5 kg par mois, pas plus. Mangez moins de calories oui, mais soyez rassasié. Si vous n’atteignez pas la satiété, vous serez frustrés et grignoterez beaucoup. De même, ne sautez pas les repas. Par-dessus tout, mangez ce que vous aimez. Vous n’êtes pas obligés de vous gaver de brocolis si vous n’appréciez pas ce légume. Il existe tellement de choix d’aliment dans toutes les classes de nutriments, que composer une assiette qui vous sied ne devrait pas être difficile.

Aux différents repas de la journée, assurez-vous de manger équilibré. Tous les nutriments doivent être présents : protéines, glucides, lipides, vitamines, minéraux, oligo-éléments… Dans la catégorie des protéines, vous avez :

  • les viandes maigres (entrecôte, foie de veau, rognons de bœuf…)
  • les œufs
  • les produits laitiers (yaourt, fromage grec, lait écrémé…), etc.

Vous retrouvez les fibres dans le quinoa, le sarrasin, les légumineuses (soja, lentilles, pois, haricots…), les céréales complètes (riz, pain, avoine)… La pastèque, les fruits rouges et les agrumes sont d’excellentes sources de vitamines à intégrer dans une alimentation variée. Pour les lipides, tournez-vous vers les sources de bon gras : huile d’olive, saumon, thon, etc. Un yaourt, une pomme, ou du thé vert comme encas pour lutter contre les fringales, c’est top.

Votre organisme n’étant pas encore habitué à la nouvelle diète mise en place, les privations doivent venir progressivement. Vous pouvez vous autoriser des écarts une fois par semaine au plus. Tout en gardant à l’esprit que les sucres rapides, les graisses, les sodas et l’alcool sont à éviter au maximum voir à bannir sur le long terme.

Faites appel à un professionnel

Les nombreux régimes des gourous du net ne prennent pas en compte vos spécificités. Consulter un professionnel de santé de la nutrition (diététicien ou nutritionniste) vous assure des résultats probants et pérennes. Ils vous concocteront un programme alimentaire et physique personnalisé, adapté à vos objectifs et à votre profil santé.

Au sortir de cet accompagnement, vous aurez acquis les réflexes de bonne nutrition. Vous saurez quoi manger, quand manger et comment manger sans privations inutiles. Quand on compare le temps, l’énergie et les dépenses que demandent tous vos échecs passés, il est mieux d’investir dans une consultation de spécialiste. Il en va de votre santé physique, psychique et émotionnelle.

Enfin, dormez d’un bon sommeil

Eh oui, bien dormir fait maigrir. Un sommeil de qualité, vous permet de rester en bonne santé, d’être moins fatigué et moins stressé. Plus vous êtes zen et moins vous avez de comportements compulsifs alimentaires : boulimie, grignotage… En outre, il est impossible d’être tenté de tricher avec la nourriture si vous êtes occupés par Morphée.

En somme, pour stabiliser votre poids et éviter l’effet yoyo, vous devez revoir votre régime alimentaire, faire du sport, et au mieux vous faire conseiller par un expert. Le temps faisant, votre organisme sera habitué à votre nouveau mode de vie. Vous stabiliserez votre poids sans grand effort, car vous aurez acquis et maintenu les automatismes.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -