Pancréatite aigüe et chronique: causes, symptômes, prévention et traitements

La pancréatite est une inflammation du pancréas, elle peut être aiguë ou chronique. Le pancréas est une glande digestive située profondément dans l’abdomen qui mesure environ 15 cm de long. l’inflammation du pancréas est à surveiller de près car si elle devient chronique, elle augmente le risque de souffrir du cancer du pancréas d’environ 15 fois. Ce type de cancer est l’un des plus dangereux et des plus mal traité.

Pancréatite aiguë et chronique

On distingue la pancréatite aiguë, qui se développe rapidement et dure quelques jours, et la pancréatite chronique, qui met plus de temps à se développer et dure pendant des mois ou années.Lors de processus digestif normal des enzymes pancréatiques partent des tubes du pancréas pour se déverser dans le petit intestin. Là, elles deviennent actives pour aider à la digestion. En cas de pancréatite, ces enzymes deviennent actives déjà au niveau du pancréas. Il s’en suit alors une inflammation des cellules du pancréas.

Les causes de la pancréatite peuvent être :

– Alcoolisme, c’est-à-dire une consommation excessive d’alcool (l’alcool est une cause fréquente de la pancréatite chronique)
– Calculs biliaires: Les calculs biliaires, notamment de petite taille, peuvent bloquer l’intersection entre le canal pancréatique et le conduit cholédoque (au niveau du foie).
– Maladies virales
– Traumatismes
– Ingestion de médicaments (ex. carbimazole/thiamazole, carbimazole seul avec un risque de pancréatite aiguë) ou d’autres substances toxiques
– Le tabagisme
– Un repas lourd et copieux (principal cause de la pancréatite aiguë)
– L’obésité

Les symptômes de la pancréatite

Ils varient en fonction du type de pancréatite, aiguë ou chronique.

Les symptômes de la pancréatite aiguë :

– Douleur abdominale supérieure
– Douleur abdominale qui irradie en direction du dos
– Douleur abdominale qui s’aggrave après avoir mangé
– Nausées et vomissements
– Sensibilité au toucher de l’abdomen

Les symptômes de la pancréatite chronique :

– Douleur abdominale supérieure
– Perte de poids non désirée (amaigrissement)
– Selles de type huileux et avec une forte odeur
– Diarrhée
– Diabète

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

La pancréatite autant aiguë que chronique peut être très douloureuse et résister aux antidouleurs.

Traitements de la pancréatite aiguë et chronique

Le traitement de la pancréatite nécessite en général une hospitalisation. Il consiste à contrôler l’inflammation et à calmer les douleurs.
Ces soins peuvent être :
– Jeûner, le but est d’arrêter de manger pendant quelques jours pour favoriser une récupération du pancréas.
– Médicaments antidouleurs.
– Prise de fluides intraveineux, le but est d’éviter la déshydratation.

Une fois la pancréatite sous contrôle, il faudra traiter la cause de la pancréatite.Par exemple si la maladie est provoquée par des calculs biliaires, une opération sera nécessaire pour débloquer ou retirer ces caillots. Parfois, une opération au niveau du pancréas s’avère nécessaire. Si la pancréatite est provoquée par une consommation excessive d’alcool, le médecin aidera le patient à arrêter ou fortement réduire sa consommation.

Pancréatite chronique

Lors de pancréatite chronique, certains médicaments ou traitements contre les douleurs spécifiques peuvent être prescrits par le médecin. Des enzymes digestives peuvent aussi être données au patient. De plus, le patient devra peut-être changer certaines de ses habitudes alimentaires, c’est-à-dire suivre un régime.

Bons conseils et prévention de la pancréatite

– Arrêtez de boire de l’alcool, une cause fréquente de la pancréatite. Il est absolument essentiel d’arrêter de boire de l’alcool lors de pancréatite.
– Arrêtez de fumer.
– Mangez des aliments avec une faible quantité de graisse. Evitez de manger trop d’aliments riches en fibres alimentaires.–
– Mangez par petite portion, par exemple 6 petits repas pendant la journée.
– Buvez beaucoup de liquide. On sait que la pancréatite peut mener à une déshydratation.
– Essayez de perdre du poids surtout si vous avez un IMC supérieur à 30. La pancréatite est associée à l’obésité.