Obésité et surpoids font grimper les risques de survenue de 13 cancers

L’alimentation participe à l’augmentation du risque de certains cancers, notamment en cas d’obésité et de surpoids. Le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics fait le point sur les études traitant de nutrition, obésité et cancer.

L’American Cancer Society (ACS) estime à 1,7 million les nouveaux cas de cancers, aux USA, en 2018. Un tiers des cancers seraient associés à des facteurs de risques modifiables, autrement dit, alimentaires et liés au mode de vie. Il est donc possible d’agir, mais que montrent les études à l’heure actuelle?

Obésité et surpoids associés à 13 types de cancers

Selon un rapport par l’International Agency for Research on Cancer, un excès de masse grasse augmente le risque de développer 13 types de cancers différents. Il s’agit des cancers:

  • du sein, chez les femmes ménopausées
  • des ovaires
  • du foie
  • de la vésicule biliaire
  • des reins
  • du côlon
  • du pancréas
  • de l’estomac
  • de l’œsophage
  • de l’endomètre
  • de la thyroïde
  • dû à un myélome multiple
  • dû à un méningiome

L’obésité est également associée à la progression du cancer de la prostate et à des altérations métaboliques. Des études mettent en lumière, l’impact positif de mesures diététiques sur ces altérations, comme la restriction calorique, le régime cétogène, le jeune intermittent…

L’exemple du bénéfice santé d’un potager dans le jardin

Des apports alimentaires caloriques élevés induisent une prise de poids et augmentent le risque d’apparition de cancers liés à l’obésité.

Une alimentation à forte densité énergétique est un facteur modifiable qui peut avoir des effets intéressants. C’est notamment ce qui ressort d’une étude menée sur base d’une activité jardinage auprès de personnes de plus de 65 ans ayant survécu à un cancer.

Les bénéfices du «potager à domicile» sont:

  • Une augmentation de la consommation de fruits et légumes, à raison d’une portion par jour.
  • Une réduction de la masse adipeuse abdominale.

La diététique a donc bien sa place dans la prévention mais aussi dans la prise en charge du cancer.

Source

Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics:
https://www.elsevier.com/about/press-releases/research-and-journals/the-connection-between-diet,-obesity,-and-cancer-nutrition-experts-explore-the-evidence