Névralgie d’Arnold : deux séances pour la faire disparaitre

1163

L’ostéopathie est une médecine naturelle très efficace dans la névralgie d’Arnold, renforcée par l’auriculothérapie, ces deux méthodes soulagent rapidement la névralgie d’Arnold.

La névralgie d’Arnold est une douleur qui part du haut du cou et qui irradie derrière la tête à droite ou à gauche. Il s’agit d’une douleur volontiers intense, parfois fulgurante qui peut gêner considérablement la vie des sujets qui en souffrent. Les examens en particulier radiographiques sont souvent normaux ou montrent une « banale » arthrose qui n’est en fait pas en cause dans la douleur. Le traitement classique consiste à donner des anti-inflammatoires, des antalgiques, à réaliser des infiltrations de cortisone voire à proposer certains anti-dépresseurs.

Agir sur les cervicales

Pour l’ostéopathie, la névralgie d’Arnold correspond à une iritation d’un nerf du cou liée à de mini-déplacements de certaines vertèbres situées dans le haut du cou ou à des contractures de certains muscles du cou qui empiègent le nerf. Le piège est que le patient n’a en fait que rarement mal au cou, que son cou bouge parfois bien dans toutes les directions. Il faut donc examiner précisément le cou, appuyer à des endroits spécifiques des vertèbres pour reconstituer l’origine de cette névralgie d’Arnold.

Le traitement consiste à traiter spécifiquement la ou les vertèbres en cause ou les muscles contracturés.

La névralgie d’Arnold disparaît en moins d’une semaine

Sylvie R., informaticienne, âgée de 38 ans, souffre de névralgie d’Arnold depuis 1 an. Les symptômes sont apparus progressivement 6 mois après une chute de cheval sans gravité. Sylvie R. n’a jamais ressenti de douleurs de cou au décours de son traumatisme. Les douleurs sont situées typiquement sous la bosse du crâne. Elles sont fréquentes, volontiers intenses et tenaces malgré le traitement médicamenteux. A force de souffrir, Sylvie R. accumule les arrêts de travail, les consultations médicales à répétition et sombre progressivement dans un état de déprime. Elle consulte un ostéopathe. Ce dernier fait le diagnostic d’un mini-déplacement de la deuxième vertèbre cervicale. Après manipulation douce de la vertèbre, la névralgie d’Arnold disparaît en moins d’une semaine…

L’auriculothérapie en renfort

L’auriculothérapie ou acupuncture auriculaire est également très efficace dans cette maladie. Elle consiste à piquer certaines zones de l’oreille avec des aiguilles stériles. Ainsi placées au bon endroit, les aiguilles permettent souvent de diminuer l’intensité des douleurs, les contractures musculaires, tout en relaxant le patient. Deux séances d’auriculothérapie sont le plus souvent efficaces.

 

PARTAGER
Dr Gilles Mondoloni. Médecin ostéopathe (Maisons Laffitte, Yvelines), Attaché des Hôpitaux de Paris (service de Médecine physique), Chargé d’Enseignement en Ostéopathie à la Faculté de Médecine. Traumatologue du sport, Acupuncteur Auriculaire. Chargé d’Enseignement en Médecines naturelles (Paris), en école de Naturopathie (FLMNE), DU Santé Alimentation et Micronutrition. http://www.flmne.org Auteur des livres « Se soigner par l’ostéopathie » aux éditions Odile Jacob (2006) « Stop au mal de dos » aux éditions Solar (2015) « Pour en finir avec l’arthrose et l’ostéoporose: la méthode antidouleur au naturel » aux éditions Solar 2016 «Le guide de l'ostéopathie» aux éditions Odile Jacob (2017)

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    J’ai du mal à la faire disparaitre ,accident de voiture en 1987 ,entorse atlas axis,C3C4 et C7D1.
    Je suis sur la haute garonne.
    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here