Natrum Mur, le remède homéopathique en cas de troubles de l’alimentation

Natrum Mur

On doit l’origine de cette souche homéopathique au sel de mer. Les homéopathes s’intéressent surtout à ce sel grâce à sa forte teneur en chlorure de sodium (NaCl). D’ailleurs, ce sont les propriétés de ce composé chimique qui sont exploitées dans le processus de préparation de la souche homéopathique.

Le sel est un élément indissociable à la cuisine et à l’industrie agroalimentaire. Déjà, depuis les temps anciens, il servait à conserver les aliments. On voyait alors apparaître dans les commerces, des navets salés ou encore des viandes et des poissons salés. En outre, le sel permet de rehausser le goût et la saveur des plats.

Outre son usage dans l’alimentation, le sel a également plusieurs répercussions positives et négatives sur la santé des êtres humains. Les effets dépendent surtout de la quantité consommée. En effet, à quantité raisonnable, c’est-à-dire moins de 5 grammes par jour selon les recommandations de l’OMS en 2003, le sel participe au maintien d’une pression artérielle constante. D’un autre côté, une surconsommation augmente les risques de contracter des pathologies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle. D’autres maladies comme l’insuffisance rénale peuvent également survenir.

Propriétés et usages en homéopathie

Natrum Mur a plusieurs indications en médecine naturelle, à savoir :

Dépression :

Chez les enfants, les troubles dépressifs caractéristiques du Natrum Mur se présentent par une recherche de stabilité et de sécurité ainsi qu’une tendance à l’isolation.

Chez les adolescents, la dépression se traduit par un sentiment d’incompréhension ainsi qu’une hypersensibilité.

Chez les adultes, le patient est pudique et a du mal à s’exprimer en public. Cette difficulté d’expression se traduit ensuite par des symptômes physiques comme des rougeurs, des migraines, une perte d’appétit, un amaigrissement, une déshydratation et des crises de spasmophilie.

Enfin, ce médicament est utile en cas d’asthénie physique et nerveuse, notamment en cas de surmenage lors des préparations des examens.

Pathologies ORL :

Sur le plan ORL, Natrum Mur sert à soigner les maladies inflammatoires du pharynx et des muqueuses nasales. Les principaux symptômes sont un écoulement et une sècheresse du nez. À noter que ces signes surviennent généralement à la suite d’une exposition à la mer ou d’un changement climatique.

Ce médicament soigne également les otites et l’asthme.

Autres indications :

Ce remède traite les maladies suivantes :

  • Affections dermatologiques : acné, eczéma, prurit, squames, urticaire, herpès labial et génital
  • Infections urinaires récidivantes et répétitives
  • Affections digestives : constipation, langue dépapillée
  • Affections gynécologiques : baisse de libido, rapports sexuels douloureux chez les femmes, syndrome prémenstruel

Natrum Mur intervient également en rhumatologie, dans le traitement des douleurs dorsales.

Dosage usuel

Les dilutions en 15 ou 30 CH sont les plus sollicités :

  • Rhinites et rhinopharyngites : 5 granules en 15 CH par jour pendant 3 mois
  • Asthme, problèmes de peau, infections urinaires et asthénie : 1 dose en 15 CH par semaine pendant 3 mois
  • Pour traiter les cas de dépression, prendre 1 dose en 30 CH par semaine pendant 3 mois.
À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide