Mycose vaginale: l’huile essentielle de Lavandula viridis y met un point final

1445

Les mycoses vaginales touchent deux femmes sur trois au cours de leur vie. Des recherches montrent que l’utilisation de certaines huiles essentielles, dont celle du Lavandula viridis dans le traitement des infections mycosiques s’avère concluante. C’est du moins ce que montre une étude de l’université de Coimbra parue dans la revue Journal of Medical Microbiology

L’huile essentielle de lavande pourrait être utilisée pour lutter contre l’incidence croissante des infections fongiques, selon une étude publiée dans le Journal of Medical Microbiology. Cette huile essentielle présente un puissant effet antifongique contre les souches de champignons responsables d’infections mycosiques courantes de la peau, des ongles et des muqueuses comme dans le cas de mycose vaginale.

Des scientifiques de l’Université de Coimbra au Portugal ont testé l’huile de lavande de l’arbuste Lavandula viridis avec succès contre une large gamme de champignons pathogènes, connues sous le nom de dermatophytes, responsables des mycoses cutanées et de diverses espèces de Candida Albican responsables des mycoses vaginales.

Le Candida Albican responsable des mycoses vaginales

Les dermatophytes provoquent des infections de la peau, des cheveux et des ongles car ils utilisent la kératine dans ces tissus pour obtenir des nutriments. Ils peuvent causer des pieds d’athlètes, des infections du cuir chevelu et des ongles. Responsables des candidoses, les espèces de champignons appelés Candida Albican, coexistent normalement chez la plupart des individus sains sans causer de problème mais suite à un bouleversement de l’équilibre de la flore vaginale, ils peuvent provoquer une candidose ou mycose vaginale. Chez les patients immunodéprimés suite à une maladie, une grande fatigue, ou la prise de certains médicaments, les espèces de Candida sont capables de provoquer une infection grave si les cellules fongiques s’échappent dans la circulation sanguine.

De nouveaux fongicides « en urgence »

Actuellement, il existe relativement peu de types de médicaments antifongiques pour traiter les infections mais plus, pour les chercheurs responsables de l’étude, de nouveaux fongicides sont nécessaires de toute urgence : « Au cours des dernières années, il y a eu une augmentation de l’incidence des maladies fongiques, en particulier chez les patients immunodéprimés, il y a aussi une résistance croissante aux médicaments antifongiques. La recherche  montre que les huiles essentielles peuvent être des alternatives efficaces et bon marché avec des effets secondaires minimes.” Le mode de fonctionnement de ces huiles essentielles commence à être de mieux en mieux connu, elles agissent endommageant la membrane cellulaire des champignons jusqu’à les détruire. De plus amples recherches sur les mécanismes par lesquels l’huile essentielle du Lavandula  fonctionne pourraient montrer des avantages cliniques significatifs par rapport aux antifongiques classiques indiquent les chercheurs.

Les huiles essentielles du Lavandula sont déjà largement utilisées, notamment dans les industries alimentaires, de la parfumerie et de la cosmétique. D’autres études sur les activités biologiques suggèrent que l’huile essentielle de Lavandula a des propriétés sédatives, antispasmodiques, anti-microbiennes et antioxydante puissantes.

Source

Mónica Zuzarte, Maria José Gonçalves: Chemical composition and antifungal activity of the essential oils of Lavandula viridis, Journal of Medical Microbiology 60: 612-618,

Yakugaku Zasshi : Antifungal activity of essential oils and their constituents against Candida spp. and their effects on activity of amphotericin

Journal of the Pharmaceutical Society of Japan [ 130(6):895-902]

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here