Musculation : pourquoi il est important de s’accorder une phase de repos ?

Lorsqu’il s’agit de se mettre en forme, il est essentiel d’avoir la détermination et le dévouement nécessaires pour se dépasser. Mais il est essentiel d’équilibrer cela en mettant l’accent sur la récupération afin de tirer le meilleur parti de notre dur labeur.

Trop souvent, les gens considèrent le repos comme quelque chose que l’on fait lorsqu’on est blessé ou épuisé. Mais se donner la possibilité de se restaurer grâce à un sommeil, une relaxation et une alimentation de qualité peut en fait être vital pour faciliter les gains de force et atteindre des records personnels. Dans cet article de blog, nous allons voir pourquoi le fait de s’encourager à prendre du temps sur chaque séance peut contribuer à améliorer votre capacité athlétique ainsi que votre bien-être général. Alors, prenez une tasse de thé (ou quelque chose de plus fort) et plongeons dans la science du renforcement et de la récupération !

1 – La phase de repos prévient les blessures.

Le repos est un facteur crucial, mais souvent négligé, lorsqu’il s’agit d’entraînement musculaire et de prévention des blessures. Après une activité physique, le repos donne au corps et à l’esprit le temps nécessaire pour récupérer. Si une personne ne se repose pas entre les séances d’haltérophilie, ou même pendant celles-ci, elle peut soumettre ses muscles et ses articulations à un stress indésirable. Cela peut entraîner de la fatigue, une mauvaise forme pendant les exercices et des blessures.

Il est important que les personnes qui participent à des programmes de musculation accordent à leur corps les périodes de repos nécessaires avant de commencer de nouvelles séries. En prenant des jours de repos tout au long de la semaine et en laissant suffisamment de temps au corps pour récupérer entre les séances d’entraînement, on s’assure de rester en sécurité et en bonne santé lorsqu’on s’engage dans ce type de programme d’exercice.

2 – La phase de repos favorise la croissance musculaire.

En musculation, la récupération est essentielle pour obtenir des gains de croissance musculaire. Pendant une période ou une phase de repos, l’objectif est de briser la structure musculaire afin de la reconstruire plus forte et plus grosse. Pendant cette phase, les adeptes s’abstiennent de toute activité physique axée sur la musculation ou le développement des muscles. Cela donne à leur corps le temps nécessaire à la reconstruction des tissus endommagés et à la création de nouvelles fibres musculaires.

En outre, le repos donne également à votre SNC (système nerveux central) l’occasion de se détendre et de se recharger en vue de l’activité physique à venir, ce qui vous permettra de redoubler d’efforts par la suite. Grâce à l’intégration de phases de repos dans les routines de la musculation, la croissance musculaire peut être maximisée et des gains plus efficaces peuvent être obtenus.

3 – La phase de repos améliore l’agilité mentale.

En faisant des pauses régulières tout au long de votre entraînement, vous avez l’occasion de vous vider la tête et de revenir avec une nouvelle perspective sur la meilleure façon d’aborder la prochaine série ou le prochain exercice. Par conséquent, le repos entre les séries est important non seulement sur le plan physique, mais aussi sur le plan mental. En vous donnant la possibilité de vous détendre, vous éviterez les pensées négatives sur vos progrès qui pourraient affecter vos performances lors des séances suivantes. Faire des pauses mentales peut également améliorer la concentration lors de la reprise de l’entraînement en augmentant les niveaux de concentration, de sorte que chaque répétition compte pour atteindre les objectifs plus rapidement que d’habitude.

4- La phase de repos active les hormones responsables de la masse musculaire.

La musculation est souvent considérée comme une activité physique rigoureuse qui implique des levées et des exercices intenses. Cependant, de nombreuses personnes ne tiennent pas compte de l’importance du repos et de la récupération lorsqu’il s’agit de ce sport. Au cours de chaque séance de musculation, les muscles travaillés se fatiguent et ont besoin de temps pour se réparer afin de pouvoir se développer. C’est pendant cette phase de repos que les hormones cruciales pour la croissance corporelle sont activées, ce qui aide les adeptes à atteindre leurs objectifs esthétiques souhaités.

Des hormones telles que l’hormone de croissance humaine (HGH) ou la somatotrophine augmentent la force et la masse musculaires, tandis que l’ocytocine accélère la guérison en réduisant l’inflammation et en favorisant la régénération des tissus. À ce titre, le repos entre les périodes d’entraînement ne doit pas être négligé ou sous-estimé, car il joue un rôle essentiel dans le développement des muscles.

5 – La phase de repos permet une meilleure coordination musculaire.

Il peut sembler contre-intuitif que les pauses conduisent à des résultats plus rapides, mais des études ont montré que les athlètes qui intègrent le repos dans leur entraînement ont tendance à voir des gains plus rapides en force musculaire par rapport à ceux qui ne le font pas. Cela est dû au fait que les périodes de repos vous permettent de vous concentrer sur une forme correcte pendant chaque série, ce qui conduit à une plus grande intensité pendant chaque répétition.

Voici deux moyens qui pourront aider votre corps à récupérer efficacement.

La cryothérapie :

Il s’agit d’un type de thérapie dans lequel le corps est exposé à des températures très froides pendant une courte période, généralement de 10 à 20 minutes. Ce processus contribue à réduire l’inflammation et la douleur dans la zone affectée, ce qui permet une récupération plus rapide et une amélioration des performances.

La cryothérapie agit en réduisant le gonflement et l’inflammation causés par l’activité physique. Elle réduit également les spasmes musculaires, détend les muscles surmenés, diminue la raideur articulaire et l’activation du réflexe d’étirement, tout en augmentant la souplesse. En plus de ces avantages, il a été démontré que le refroidissement de la surface de la peau soulage la douleur. Cela peut aider à soulager les douleurs post-exercice ou les douleurs musculaires à retardement (DOMS).

Les températures froides provoquent non seulement une vasoconstriction – un rétrécissement des vaisseaux sanguins – mais elles agissent aussi sur les terminaisons nerveuses en produisant directement des effets analgésiques qui peuvent durer jusqu’à plusieurs heures après la fin de la séance.

La récupération active :

Cette technique se réfère à toute activité de faible intensité qui produit néanmoins des bénéfices tels que l’augmentation du flux sanguin dans tout le corps et la réduction de l’accumulation d’acide lactique – un effet secondaire courant de l’activité physique intense qui peut conduire à la fatigue ou même à des blessures s’il n’est pas traité. Parmi les exemples de récupération active, citons la marche ou le jogging à un rythme lent, les étirements légers ou les postures de yoga, la natation tranquille ou le vélo d’appartement pendant au moins 15 minutes sans trop solliciter les muscles. Il est important de noter que ces activités ne doivent pas solliciter vos muscles, mais plutôt travailler leur souplesse afin de ne pas les endommager davantage pendant vos séances d’entraînement.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé. [sibwp_form id=5]