Moins de cancer colorectal chez les végétariens.. qui mangent du poisson

Par rapport aux omnivores, les végétariens, qui incluent le poisson ont un risque plus faible de cancer colorectal, selon une vaste étude menée chez une cohorte d’adventistes du 7ème jour.

Deuxième des cancers les plus mortels aux États-Unis, le cancer colorectal est influencé par les facteurs nutritionnels. Des chercheurs de l’Université de Loma Linda, en Californie, ont réalisé une étude à partir de 77 659 hommes et femmes adventistes du septième jour. Parmi ces participants, les auteurs ont distingué différents types de régimes végétariens, et les ont comparés à l’alimentation des omnivores.

Jusqu’à – 43 % de risque

Les résultats montrent que les végétariens, tous types confondus, ont un risque de cancer colorectal réduit de 22 % par rapport aux omnivores. Et cela varie selon le type de végétarisme : le semi-végétarien voit son risque de cancer colorectal diminué de 8 %, le végétalien de 16 %, le lacto-ovo végétarien de 18 % et la réduction atteint même 43 % pour le pesco-végétarien.

Des légumes et du poisson

Ces résultats indiquent que le végétarisme, sous toutes ses formes, est associé à une réduction du risque de cancer colorectal, avec des résultats particulièrement intéressants pour le pesco-végétarisme. Le régime a donc tout intérêt à avoir une composante végétale forte, mais il semble encore meilleur avec la présence de poisson.

Source

Orlich M J : Vegetarian Dietary Patterns and the Risk of Colorectal Cancers. JAMA Internal Medicine