La migraine, c’est dans la bouche

La migraine

Certaines bactéries présentes dans la bouche provoquent des migraines.  C’est ce que suggèrent des chercheurs de la San Diego School of Medicine (États-Unis) dans la revue mSystems. Par des techniques de pointe, les chercheurs ont trouvé des taux de certaines bactéries buccales plus élevés chez les personnes migraineuses comparées à celles ne souffrant pas de céphalées.

Les bactéries buccales en cause

L’équipe de recherche a effectué 343 prélèvements buccaux de personnes migraineuses et non migraineuses. Les volontaires ont aussi renseigné les scientifiques sur leur alimentation et la fréquence de leurs maux de tête. Verdict : le taux de bactéries Rothia mucilaginosa et Haemophilus parainfluenzae étaient plus élevé chez ceux présentant des céphalées, sans pour autant que la distribution des autres espèces bactériennes de la bouche soit différente.

Or Rothia mucilaginosa et Haemophilus parainfluenzae ont la particularité de réduire les nitrates, présents dans notre alimentation (chocolat, vin, charcuterie, légumes verts…) mais aussi dans des médicaments.

Cette réaction chimique permet de transformer les nitrates en nitrites et en oxydes nitriques, des éléments essentiels pour le bon fonctionnement du système cardio-vasculaire (les oxydes nitriques améliorent la circulation sanguine et réduisent la pression artérielle). Une transformation que le corps humain ne peut pas faire sans ces bactéries.

Nitrates plus inflammation égale migraine

Touchant 11 millions de personnes en France, la migraine résulterait d’une stimulation nerveuse qui entraîne une inflammation des neurones et une dilatation des vaisseaux cérébraux, notamment des artères des méninges (membranes protégeant le cerveau, tronc cérébral et moelle épinière).

Lors d’une prise alimentaire ou médicamenteuse d’un élément riche en nitrates, ces bactéries présentes dans la bouche dégradent alors massivement le nitrate, qui se comportent comme agents pro-inflammatoires, ce qui pourrait déclencher des crises migraineuses.

Le lien avait déjà été remarqué dans de précédents travaux, qui ont notamment mis en évidence que 4 patients cardiaques sur 5 prenant des médicaments contenants des nitrates, souffrent régulièrement de maux de tête.

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.

3 COMMENTAIRES

  1. Excellente explication je savais que certaines bactéries n’allaient pas avec une certaine alimentation comme le chocolat vin et charcuterie car des que j’en mange 1/4h apres de violentes piqures m’arrivent dans la tête au moins maintenant j’ai l’explication c’est le nitrate donc peut être une solution avec l’homéopathie!!!
    MERCI

  2. J’ai des maux de tête toutes les nuits , les médecins ne me donnent aucunes explications , en plus j’ai mal dans le côté droit (l’aîne ) , et je n’ai plus d’appendice , ni d’ovaires , je me pose des questions !. Car je vais souvent en diarrhées , et malgré les anti-dépresseurs que je prends régulièrement tous les matins (cymbalta ) je déprime de plus en plus , je n’ai plus le goût de rien , et je me sens de plus en plus fatiguée . Ma langue et ma bouche me brûle . Toutes les nuits je suis réveillée avec maux de tête et claires dans la bouche . Je n’en peux plus !.. pouvez-vous me répondre ?….. merci

    • Madame, nous sommes un site de presse santé qui tente de donner les meilleures informations dans ce domaine à nos lecteurs. Nous ne pouvons en revanche donner des conseils de santé individualisés ni donner des consultations à distance, ce qui est rigoureusement interdit par la loi. En espérant que la lecture de nos articles puisse vous apporter des pistes utiles. N’hésitez pas à consulter médecins et spécialistes qui saurons vous aider. Bien à vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.