Métaux lourds: les signes et symptômes d’une intoxication qui doivent vous alerter

Les symptômes et même les maladies chroniques liés à la toxicité des métaux lourds (également appelée empoisonnement aux métaux lourds) sont désormais considérés comme un problème auquel des millions de personnes sont confrontées.

L’exposition aux métaux lourds toxiques est considérée comme un facteur contribuant, sinon une cause fondamentale, de symptômes tels que le manque d’énergie, les troubles de l’humeur et les changements cognitifs. Les métaux lourds pénètrent d’abord dans le sang à la suite d’une exposition aux poissons d’élevage, à l’eau contaminée, aux plombages dentaires, aux produits ménagers, etc… Ces métaux voyagent ensuite dans tout votre corps et pénètrent dans les cellules de divers tissus et organes, où ils peuvent rester stockés pendant des années !

Dangers des métaux lourds: les signes d’un empoisonnement aux métaux lourds

Que sont exactement les « métaux lourds » ? Les métaux lourds sont des éléments qui peuvent être toxiques et très dangereux, même à faible concentration. Les métaux lourds qui peuvent entraîner une toxicité (ou un « empoisonnement ») sont notamment les suivants

– Mercure

– Arsenic

– Cadmium

– Aluminium

– Nickel

– Uranium

– Thallium

– Plomb

– D’autres définitions incluent le manganèse, le fer, le lithium, le zinc, le cuivre.

L’empoisonnement aux métaux lourds engendre un certain nombre de problèmes de santé causés par l’exposition aux métaux de l’environnement qui s’accumulent dans le corps. Les métaux toxiques tels que l’arsenic, le cadmium, le plomb et le mercure sont omniprésents, n’ont aucun rôle bénéfique dans l’homéostasie humaine et contribuent aux maladies chroniques non transmissibles.

Les chercheurs ont identifié qu’une exposition importante à au moins 23 métaux environnementaux différents (appelés « métaux lourds ») peut contribuer à une toxicité aiguë ou chronique. Ces métaux sont décrits comme étant lourds parce qu’ils restent dans l’organisme, en particulier dans les cellules adipeuses.

Ils sont difficiles à éliminer, ce qui les rend similaires aux toxines liposolubles. La graisse corporelle tente de protéger les organes en y emprisonnant certaines substances, dont certains métaux, ce qui les fait persister. C’est l’une des raisons pour lesquelles la perte de poids peut parfois entraîner une désintoxication des métaux lourds, car les cellules adipeuses se rétractent et libèrent des toxines dormantes.

Il n’y a pratiquement aucun moyen d’éviter totalement l’exposition aux métaux lourds, étant donné que les métaux sont des éléments naturels que l’on trouve partout dans le monde dans l’alimentation, l’eau et le sol. Les métaux présents dans l’environnement sont problématiques car, avec le temps, ils peuvent s’accumuler dans les tissus corporels, souvent sans que la personne concernée ne s’en rende compte.

La toxicité des métaux lourds peut entraîner une détérioration ou une réduction des fonctions mentales et nerveuses centrales, ainsi que des dommages aux organes vitaux tels que le foie, le cœur, les glandes endocrines et les reins.

L’exposition à long terme aux métaux lourds peut entraîner des processus de dégénérescence physique, musculaire et neurologique. Lorsqu’ils deviennent graves, les symptômes d’empoisonnement aux métaux lourds peuvent même imiter les symptômes associés à la maladie d’Alzheimer, à la maladie de Parkinson et à la sclérose en plaques. Comme les symptômes d’empoisonnement aux métaux lourds imitent ceux liés au vieillissement naturel(tels que la perte de mémoire et la fatigue accrue), de nombreuses personnes accusent le vieillissement naturel d’être la cause de leurs symptômes émergents, sans se rendre compte que l’exposition aux métaux lourds est un facteur contributif majeur.

Quels sont les signes et les symptômes d’un empoisonnement aux métaux lourds ?

Les signes les plus courants d’une intoxication aux métaux lourds sont les suivants

– Fatigue chronique

– Maladies auto-immunes, dont la maladie de Lyme

– Mauvaise récupération après un exercice physique et faiblesse

– Irritation de la peau

– Les troubles neurologiques

– Brouillard cérébral, difficultés de concentration, difficultés d’apprentissage et mémoire défaillante

– Dépression, maniaco-dépression et/ou anxiété

– Démence

– Insomnie

– Problèmes digestifs, tels que le SCI (syndrome du côlon irritable)

– Douleurs chroniques, telles que celles associées à la fibromyalgie

– Tremblements

– Altération du contrôle moteur, de l’audition, de la parole, de la vision et de la démarche

– Anémie

– Un risque accru de crise cardiaque

D’où viennent les métaux lourds ?

L’empoisonnement au mercure est l’un des types d’empoisonnement aux métaux lourds les plus courants. Presque chaque personne dans le monde a au moins des traces de mercure dans son corps. Pourquoi ? Parmi les facteurs qui peuvent provoquer un empoisonnement au mercure (et d’autres types de toxicité par les métaux lourds), on peut citer:

– L’exposition à des polluants environnementaux, tels que les gaz d’échappement, la pollution de l’air, les contaminants alimentaires, la fumée de cigarette.

– Le fait d’avoir des plombages dentaires en amalgame métallique (les plombages en argent libèrent lentement du mercure dans l’organisme).

– Manger une alimentation de mauvaise qualité (par exemple, manger du poisson d’élevage qui contient des niveaux élevés de mercure). La façon la plus courante d’être exposé au mercure est de consommer du poisson qui contient des métaux lourds dangereux pour la santé, comme l’espadon, le requin, le maquereau royal et le thon. Un régime alimentaire comprenant des aliments transformés, en particulier ceux cultivés dans un sol à forte teneur en métaux.

– L’eau potable contaminée par des métaux à l’état de traces (comme l’aluminium).

– Dès la naissance (les métaux lourds peuvent être transmis in utero de la mère à sa progéniture).

– L’exposition ou l’utilisation de substances ménagères contenant du mercure, telles que les adhésifs, les filtres de climatisation, les cosmétiques, les assouplissants, les feutres, les cires et vernis pour sols et le talc.

– Se faire tatouer.

– L’exposition à des substances contenant du plomb, comme les aliments en conserve, les dentifrices, les vieilles peintures, les insecticides, la céramique et certaines poteries, et les tuyaux soudés.

– L’utilisation ou l’exposition à d’autres articles ménagers, tels que les antisudorifiques, les jouets en plastique, les antiacides, le papier d’aluminium, certains pots et casseroles en métal, les pièces de monnaie et certains produits de maquillage.

Le mercure: le plus dangereux de la bande

En grande quantité, le mercure est l’un des métaux les plus mortels qui existent. Certaines études ont montré que lorsque les nerfs sont exposés au mercure, la gaine de myéline (la substance grasse qui entoure l’axone de certaines cellules nerveuses et qui aide à la circulation des impulsions électriques) peut être gravement endommagée, ce qui interfère avec la façon dont les nerfs communiquent.

Quels sont les signes avant-coureurs et les effets secondaires associés à l’empoisonnement au mercure ?

Il s’agit notamment de modifications du système nerveux central, d’irritabilité, de fatigue, de changements de comportement, de tremblements, de maux de tête, de problèmes d’audition, de dommages cutanés et de perte cognitive.

Eliminer les métaux lourds de l’organisme

Suivre un programme de désintoxication aux métaux lourds est l’une des meilleures façons de commencer à faire disparaître les symptômes. Il faut cependant savoir que pendant que vous vous efforcez de vous débarrasser d’un empoisonnement aux métaux, vous pouvez en fait remarquer que certains symptômes s’aggravent avant de s’améliorer. Les symptômes potentiels de la désintoxication aux métaux lourds peuvent inclure la fatigue, la perte d’appétit et des problèmes digestifs.

Quels aliments peuvent aider à éliminer les métaux lourds de l’organisme ?

Les aliments à inclure dans une cure de désintoxication aux métaux lourds sont les légumes verts à feuilles, les autres légumes non amylacés, les herbes, les épices, les algues et autres super aliments, ainsi que le bouillon d’os. Les traitements de désintoxication et certains compléments peuvent également être incorporés dans un régime naturel de détox des métaux lourds pour aider à soutenir votre cerveau, votre système nerveux, votre foie et d’autres organes vitaux.