Mercurius solubilis, le remède homéopathique d’action générale

les indications homéopathiques de Mercurius solubilis

Les remèdes homéopathiques sont fabriqués à partir des substances actives provenant du règne végétal et animal. Ils peuvent aussi provenir des minéraux, des éléments chimiques, ou par synthèses. Le broyage attend alors les substances actives prélevées. Substances qui vont être macérées dans un solvant à base d’alcool pour obtenir la teinture mère. C’est cette dernière qu’on utilise pour la préparation des remèdes homéopathiques.

Mercurius solubilis est un mélange de nitrate mercureux et de mercure. Le mélange aboutit à une poudre grisâtre et âcre. Il contient  85% de mercure. C’est une souche élaborée par Hahnemann. D’où son autre appellation « mercure soluble de Hahnemann ».

Le remède peut se présenter sous différentes formes. Comme des triturations, des gouttes, des doses ou des granules.

Conditions d’utilisation de ce remède homéopathique

Les indications thérapeutiques de Mercurius solubilis sont très nombreuses. A citer en cas de rhume, d’angine, d’oreillons et de conjonctivites purulentes. Il y a aussi les rhinopharyngites avec des sécrétions purulentes, irritantes et brûlantes. On traite avec ce remède les affections bronchiques d’origine infectieuse ou allergique présentant des expectorations purulentes.

C’est utile pour faire mûrir un abcès de la gencive et pour soigner les inflammations des gencives. Les affections dermatologiques infectées sont également traitables avec ce remède. Ces derniers peuvent se manifester par des eczémas, des abcès, des ulcérations superficielles et des démangeaisons.

Mercurius solubilis peut aussi traiter les troubles du comportement avec instabilités de caractère. Même les difficultés scolaires chez des enfants agités peuvent être réglées avec. Les autres problèmes que ce remède peut résoudre sont les suivantes :

  • Infection urinaire : se manifestant par une douleur anale, une émission difficile des urines, des urines foncées et des sensations de brûlure.
  • Troubles gynécologiques : se manifestant par des démangeaisons et des écoulements blanchâtres.
  • Tremblements des extrémités s’intensifiant avec les émotions et la fatigue.

Comment utiliser correctement Mercurius solubilis en homéopathie ?

C’est un remède qu’on prend en dehors du tabac, du café, des repas et de la menthe. On laisse fondre sous la bouche les formes granules et les doses.

Traitement de l’angine : Prendre 5 granules de 9 CH toutes les 2 heures pendant 4 jours. La prise doit être espacée quand les symptômes s’améliorent.

Traitement de rhinopharyngites, de troubles bronchiques, de conjonctivites : Prendre 5 granules de 15 CH 4 fois par jour pendant une semaine.

Traitement des diarrhées aigües : Prendre 5 granules de 15 CH 4 à 8 fois par jour pendant 3 jours.

Pour soigner les affections buccales, il faut prendre 5 granules de 9 CH. La prise se fait le matin et le soir pendant 1 mois. Les abcès se soignent par 5 granules de 5 CH à prendre matin, midi et soir pendant 48 heures.

La durée de traitement des infections urinaires est d’une semaine. Il faut 5 granules de 9 CH à prendre toutes les heures. La prise doit ensuite être espacée progressivement suivant l’amélioration des symptômes.

5 granules de 9 CH à prendre matin, midi et soir pendant 1 mois guérissent les infections gynécologiques. Les tremblements des extrémités se ressoudent par 5 granules de 30 CH chaque soir pendant 1 mois. Puis une dose de la même dilution par semaine les 2 mois suivants.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide