Maladie du foie gras humain : régime NASH et mode de vie pour stopper sa progression

Voici en quoi consiste le régime NASH, les aliments à consommer, les aliments à éviter et les autres changements de mode de vie

La stéatose hépatite non alcoolique (NASH), ou maladie du foie gras et touche de plus en plus de personnes en France et en Europe. Des modifications du régime alimentaire peuvent ralentir la progression de la NASH et prévenir des lésions hépatiques durables. Il n’existe pas de traitement médicamenteux approuvé pour la NASH. Les méthodes de prise en charge de la maladie comprennent des changements de mode de vie et de régime alimentaire, notamment une alimentation nutritive riche en aliments végétaux variés. Un régime adapté à la NASH limitera ou supprimera également certains types d’aliments, tels que les produits animaux et les aliments transformés.

Le fait d’être atteint de NASH indique que le foie d’une personne présente un excès de graisse et une inflammation qui peuvent provoquer une cicatrisation du foie, ou fibrose. L’accumulation de tissu cicatriciel dans le foie peut affecter son fonctionnement et, sans traitement, cette cicatrisation peut conduire à une cirrhose et à une insuffisance hépatique. Un régime alimentaire adapté à la NASH peut prévenir ou réduire les dommages supplémentaires chez une personne atteinte de cette maladie.

Voici en quoi consiste le régime NASH, avec les aliments à consommer, les aliments à éviter et les autres changements de mode de vie dont peuvent bénéficier les personnes atteintes de cette maladie.

Régime pour la maladie du foie gras

Un régime NASH sain se concentre sur les changements à apporter à l’alimentation en incluant divers aliments nutritifs. Le programme peut sembler restrictif au début et nécessiter des changements importants dans les habitudes alimentaires quotidiennes de certaines personnes. Cependant, un régime NASH nutritif permet toujours de consommer toute une gamme d’aliments.

Légumes

Les légumes sont essentiels à la santé générale. La consommation régulière d’un large éventail de légumes permet de s’assurer que l’organisme reçoit une grande quantité de nutriments et de vitamines. Les adultes devraient consommer environ 2 à 4 tasses de légumes par jour, en fonction de leur sexe et de leur âge.

Voici quelques exemples de groupes de légumes:

– les légumes verts feuillus foncés, comme le chou frisé, les feuilles de moutarde et les épinards
– les légumes-racines, comme les ignames, les navets et les betteraves
– les légumineuses, notamment les haricots, les pois et les lentilles
– les légumes crucifères, tels que les choux de Bruxelles, les choux et les brocolis
– les alliums, tels que l’oignon, l’ail et le poireau
– les légumes à tige, tels que le céleri, les asperges et le fenouil.
Il existe de nombreux légumes à inclure dans le régime alimentaire. Le plus important est peut-être d’en trouver une grande variété et de manger suffisamment de légumes chaque jour.

Fruits

Les fruits peuvent faire partie d’un régime NASH avec modération. Les fruits entiers peuvent apporter de nombreux nutriments et vitamines à l’organisme et constituent un en-cas ou un dessert approprié.

Les fruits peuvent inclure

– les agrumes, comme le citron, l’orange et le pamplemousse
– les fruits à noyau, comme les abricots, les pêches et les prunes
– les baies, notamment les framboises, les myrtilles et les mûres
– les melons et la pastèque
– les fruits tropicaux, tels que l’ananas, la banane et la papaye.

Grains entiers

Les céréales complètes peuvent constituer une alternative aux céréales transformées et raffinées et sont riches en fibres et en nutriments.

Les grains entiers ou leurs substituts comprennent:

– le blé
– le riz brun
– orge
– farine d’avoine
– maïs
– sarrasin
– quinoa

Bonnes sources de protéines

Un régime NASH comprendra également des sources de protéines adaptées. Voici quelques options de protéines qui peuvent s’intégrer dans un régime pour un foie sain :

– les poissons gras, comme la morue, les sardines et le saumon
– les crustacés cuits, comme les crevettes, le crabe et le homard
– la volaille maigre, comme le poulet ou la dinde
– les viandes rouges maigres
– œufs
– les légumineuses et les haricots, comme les produits de soja, les lentilles ou les pois chiches
– les noix, comme les amandes, les noix de cajou ou les arachides.

Graisses saines

Un régime sain laisse toujours de la place aux graisses, mais s’attache à remplacer les graisses saturées et trans par des graisses insaturées plus nutritives.

Voici quelques exemples de sources de graisses nutritives:

– les noix
– graines, comme le chia et le lin
– l’huile d’olive extra vierge
– olives
– les avocats
– les poissons gras, tels que les sardines, le hareng et le saumon.

Les régimes alimentaires

Peu de régimes suivent les principes d’une alimentation saine. Cependant, avec peu de modifications, certains programmes alimentaires peuvent être plus faciles à adapter que d’essayer de créer un nouveau régime. Les régimes à faible teneur en glucides, qui limitent les sucres ajoutés et les glucides raffinés, font partie des types de régimes qui peuvent suivre un schéma alimentaire nutritif similaire à celui du régime NASH. En outre, les régimes pauvres en graisses qui limitent les graisses trans et saturées peuvent également convenir.

Aliments à éviter en ca de maladie du foie gras

Un régime NASH s’attachera également à modifier l’alimentation en excluant ou en limitant certains aliments, dont les suivants.

Aliments sucrés

Les aliments riches en sucre peuvent être une source importante de calories avec une faible valeur nutritionnelle pour de nombreuses personnes. De nombreux aliments sucrés contiennent également du fructose, un sucre de fruit que le foie transforme pendant la digestion. Le corps décompose également d’autres sucres, comme le saccharose ou le sucre de table, en glucose et en fructose pendant la digestion, ce qui signifie que le sucre est une autre source de fructose. Une recherche de 2021 indique que le fructose dans l’alimentation stimule le corps à fabriquer plus de graisse et contribue à la résistance à l’insuline. Elle indique également que la consommation de fructose est un facteur de risque alimentaire majeur possible pour la maladie du foie gras.

Voici quelques exemples d’aliments sucrés à limiter ou à éviter :

– les boissons sucrées, telles que les sodas, les jus de fruits et les cocktails de fruits
– les confitures et les gelées édulcorées avec des sucres
– les produits de boulangerie ou les aliments emballés contenant des sucres ajoutés
– les bonbons et autres sucreries
– les crèmes glacées
– sauces et condiments contenant des sucres ajoutés.

Glucides raffinés ou transformés

Les glucides transformés peuvent provoquer une augmentation similaire des sucres dans l’organisme après la digestion. Un régime approprié pour la NASH peut limiter ou éviter les hydrates de carbone raffinés ou transformés, comme :

– le pain blanc
– le riz blanc
– les amidons et les féculents
– les aliments généralement frits, tels que les frites et les chips
– les aliments gras

Les médecins peuvent également recommander d’éliminer les aliments riches en graisses saturées, en graisses trans ou en huiles hydrogénées.

Ces graisses sont une source de calories élevées qui augmentent les risques d’obésité. Les graisses non nutritives peuvent également augmenter le risque d’affections telles que les maladies cardiaques. Ces deux pathologies sont des facteurs de risque de la NASH.

Il existe plusieurs sources alimentaires de ces graisses à éviter, et les médecins peuvent recommander d’éliminer ou de réduire radicalement les sources suivantes:

– les viandes rouges grasses, comme le bœuf, l’agneau et le porc
– les charcuteries, les viandes froides et les saucisses emballées
– les produits de boulangerie, les biscuits et les gâteaux
– les aliments emballés contenant des graisses saturées et des huiles hydrogénées
– les produits laitiers, les crèmes glacées et les yaourts pleins de matières grasses.

Autres changements alimentaires

Les médecins peuvent également recommander de limiter ou d’ajouter d’autres aliments en fonction des facteurs de risque de la personne. Cela peut inclure:

– limiter l’apport en sodium
– éliminer la consommation d’alcool
– éliminer les compléments alimentaires susceptibles d’affecter le foie
– ajouter du café au régime alimentaire
– ajouter du thé vert à son régime alimentaire
– ajouter une variété d’épices à son régime alimentaire

Modifications du mode de vie

Un régime adapté à la NASH est l’un des nombreux changements bénéfiques pour aider à protéger et à réduire les dommages causés au foie. Les médecins recommandent également d’autres changements dans le mode de vie :

Des exercices d’aérobic réguliers

Un exercice actif qui augmente le rythme cardiaque est bénéfique pour la santé globale et peut aider à brûler des calories et à maintenir un poids modéré. La pratique d’environ 150 minutes par semaine d’une activité qui augmente le rythme cardiaque est suffisante pour la plupart des gens. Il s’agit d’environ 30 minutes par jour d’activités telles que :

– la marche rapide
– le jardinage
– lever des poids
– jogging
– le vélo
– natation
– arts martiaux

Maintenir un poids modéré

Le maintien d’un poids modéré est une étape clé dans le traitement de la NASH. La perte d’au moins 3 à 5 % du poids corporel d’une personne peut réduire la graisse dans son foie. Des augmentations plus importantes, d’environ 7 à 10 % du poids corporel total d’une personne, peuvent également aider à réduire l’inflammation et les cicatrices de la NASH.

Autres facteurs

Le contrôle d’autres facteurs est un élément important du traitement ou de la prévention de la NASH. Cela peut inclure:

– le contrôle du diabète
– le maintien du cholestérol dans une fourchette saine
– éviter l’alcool
– éviter de fumer
– n’utiliser les médicaments en vente libre qui peuvent affecter le foie que sous la supervision d’un médecin
– consulter un professionnel de la santé avant de prendre des compléments alimentaires
– envisager des vaccinations contre des maladies susceptibles d’affecter le foie, comme l’hépatite.

 

A retenir

Les changements de régime alimentaire peuvent prévenir les dommages durables au foie et ralentir la progression de la stéatohépatite non alcoolique (NASH). Les personnes atteintes de NASH ont tendance à avoir une accumulation de graisse et une inflammation dans leur foie, ce qui peut endommager l’organe, sous forme de cicatrices ou de fibrose. Manger plus de fruits, de légumes et de céréales est un changement de régime vital pour les personnes atteintes de NASH. Le fait d’éviter ou de limiter les aliments sucrés, les aliments gras et les glucides raffinés permet également de ralentir la progression de la maladie. Il est également conseillé aux personnes atteintes de NASH de faire régulièrement de l’exercice et de maintenir un poids modéré.

Sources

Cardoso, A. C., et al. (2021). Current management of NAFLD/NASH.

Chalasani, N., et al. (2017). The diagnosis and management of nonalcoholic fatty liver disease: Practice guidance from the American Association for the Study of Liver Diseases.

Nonalcoholic fatty liver disease (NAFLD) & NASH. (n.d.).

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -