Maladie de Dupuytren: que faire quand les doigts ne veulent plus s’ouvrir

La maladie de Dupuytren est une difformité de la main qui se développe généralement sur plusieurs années. Cette affection affecte une couche de tissu située sous la peau de la paume de la main. Des nœuds de tissu se forment sous la peau. Créant éventuellement un cordon épais qui peut tirer un ou plusieurs doigts en position pliée.
Les doigts affectés ne peuvent pas être complètement redressés. Ce qui peut compliquer les activités quotidiennes comme mettre les mains dans les poches, mettre des gants ou serrer la main.

La maladie de Dupuytren affecte principalement les deux doigts les plus éloignés du pouce. Elle survient le plus souvent chez les hommes âgés d’origine nord-européenne. Il existe un certain nombre de traitements pour ralentir la progression de la contracture de Dupuytren et soulager les symptômes.

Symptômes de la maladie de Dupuytren

La maladie de Dupuytren progresse généralement lentement, sur plusieurs années. L’affection commence généralement par un épaississement de la peau de la paume de la main. Au fur et à mesure de son évolution, la peau de la paume peut apparaître plissée ou capitonnée. Une masse de tissu ferme peut se former sur votre paume. Cette bosse peut être sensible au toucher, mais n’est généralement pas douloureuse.

Dans les stades ultérieurs de la maladie de Dupuytren, des cordons de tissu se forment sous la peau de votre paume et peuvent s’étendre jusqu’à vos doigts. Lorsque ces cordons se resserrent, vos doigts peuvent être tirés vers votre paume, parfois sévèrement.

Les deux doigts les plus éloignés du pouce sont les plus souvent touchés, bien que le majeur puisse également être concerné. Le pouce et l’index ne sont que rarement touchés. La maladie de Dupuytren peut se produire dans les deux mains, bien qu’une main soit généralement plus sévèrement touchée.

Causes de la maladie de Dupuytren

Les médecins ne savent pas ce qui provoque la maladie de Dupuytren. Il n’y a aucune preuve que des blessures aux mains ou des occupations qui impliquent des vibrations aux mains soient à l’origine de cette affection.

Facteurs de risque de la maladie de Dupuytren

Un certain nombre de facteurs sont censés augmenter votre risque de contracter la maladie, notamment:

L’âge

La maladie de Dupuytren survient le plus souvent après l’âge de 50 ans.

Le sexe

Les hommes sont plus susceptibles de développer la maladie de Dupuytren et d’avoir des contractures plus graves que les femmes.

Ascendance

Les personnes d’origine nord-européenne sont plus exposées à la maladie.

Antécédents familiaux

La maladie de Dupuytren est souvent familiale.

Consommation de tabac et d’alcool

Le tabagisme est associé à un risque accru de contracter la maladie de Dupuytren. Peut-être en raison des changements microscopiques dans les vaisseaux sanguins causés par le tabac. La consommation d’alcool est également associée à la maladie de Dupuytren.

Le diabète

Les personnes atteintes de diabète présentent un risque accru de contracter la maladie de Dupuytren.

Complications de la maladie de Dupuytren

La maladie de Dupuytren peut rendre difficile l’exécution de certaines fonctions avec la main. Comme le pouce et l’index ne sont généralement pas touchés, de nombreuses personnes n’ont pas beaucoup d’inconvénients ou de handicaps pour les activités de motricité fine telles que l’écriture. Mais au fur et à mesure que la maladie de Dupuytren progresse, elle peut limiter votre capacité à ouvrir complètement votre main, à saisir de gros objets ou à mettre votre main dans des endroits étroits.

Diagnostic de la maladie de Dupuytren

Dans la plupart des cas, les médecins peuvent diagnostiquer la contracture de Dupuytren d’après l’aspect et le toucher de vos mains. D’autres tests sont rarement nécessaires.

Votre médecin comparera vos mains et vérifiera l’existence d’un plissement sur la peau de vos paumes. Il ou elle appuiera également sur certaines parties de vos mains et de vos doigts pour vérifier s’il y a des nœuds ou des bandes de tissu durcis. Votre médecin peut également vérifier si vous pouvez poser votre main à plat sur une table. Si vous ne pouvez pas aplatir complètement vos doigts, c’est que vous avez une maladie de Dupuytren

Traitement de la maladie de Dupuytren

Si la maladie progresse lentement, ne cause aucune douleur et a peu d’impact sur votre capacité à utiliser vos mains pour les tâches quotidiennes. Vous n’aurez peut-être pas besoin de traitement. Attendez plutôt de voir si la maladie de Dupuytren progresse. Vous pouvez suivre l’évolution de la maladie à l’aide d’un test sur table, que vous pouvez effectuer vous-même.

Le traitement consiste à retirer ou à rompre les cordons qui tirent vos doigts vers votre paume. Cela peut se faire de plusieurs façons. Le choix de la procédure dépend de la gravité de vos symptômes et des autres problèmes de santé que vous pourriez avoir.

Needling

Cette technique utilise une aiguille, insérée à travers la peau, pour perforer et casser le cordon de tissu qui contracte un doigt. Les contractures sont souvent récurrentes, mais la procédure peut être répétée.

Les principaux avantages de la technique de l’aiguille sont qu’il n’y a pas d’incision. Et qu’elle peut être faite sur plusieurs doigts en même temps. Le principal inconvénient est qu’elle ne peut pas être utilisée à certains endroits du doigt car elle pourrait endommager un nerf ou un tendon.

Injections d’enzymes

L’injection d’un type d’enzyme dans le cordon tendu de votre paume peut le ramollir et l’affaiblir. Ce qui permet à votre médecin de manipuler plus tard votre main pour tenter de casser le cordon et de redresser vos doigts.Les avantages et les inconvénients de l’injection d’enzyme sont similaires à ceux de l’aiguille.

Chirurgie

Une autre option pour les personnes souffrant d’une maladie avancée, d’une fonction limitée et d’une progression de la maladie consiste à retirer chirurgicalement le tissu de la paume touché par la maladie. Le principal avantage de la chirurgie est qu’elle permet une libération plus complète et plus durable. Les principaux inconvénients sont que la thérapie physique est généralement nécessaire après l’opération, et que la guérison peut prendre plus de temps.

Quelques astuces pour ralentir la progression

Si vous avez une légère maladie de Dupuytren vous pouvez protéger vos mains en:

– évitant de serrer les outils, en renforçant les poignées avec un bandage

– Utilisant des gants avec un rembourrage épais lors de tâches de préhension lourdes

Toutefois, votre état peut persister ou s’aggraver, malgré ces précautions.