Mal de ventre du aux gaz: douleur anodine ou est-ce plus grave?

Tout le monde a des gaz intestinaux, ce qui peut entraîner des ballonnements inconfortables et même des douleurs. Mais comment savoir si un excès de gaz peut être plus grave ?

Il existe des moyens simples de déterminer si vos symptômes sont dus à des gaz ou à quelque chose de plus grave. Le gaz est un élément normal, mais souvent inconfortable, du processus digestif. C’est un sous-produit de nombreux aliments que nous mangeons. Mais parfois, les mêmes ballonnements et douleurs peuvent être les symptômes d’un problème de santé, auquel cas une visite chez le médecin s’impose. Habituellement, d’autres signes indiquent que les gaz intestinaux ne sont pas en cause.

S’agit-il seulement de gaz intestinaux ?

Gardez à l’esprit que certaines personnes ont des gaz plus de 20 fois par jour, et que cela peut être considéré comme normal selon les individus. Il n’y a probablement pas lieu de s’inquiéter, sauf en cas de problèmes sous-jacents ou de symptômes alarmants, tels que la présence de sang dans les selles, une perte de poids, des douleurs abdominales, des antécédents familiaux de malignité ou des difficultés à avaler. Ce que vous pensez être un excès de gaz peut donc être une quantité plutôt ordinaire. Tenir et consulter un journal alimentaire pourrait facilement vous aider à identifier la source du problème, lequel est l’un des nombreux aliments produisant des gaz.

Voici quelques moyens simples de savoir si les gaz intestinaux sont à l’origine de vos ballonnements et de vos malaises :

  • Vous ressentez le besoin d’évacuer des gaz ou d’éructations.
  • Les ballonnements et la douleur sont soulagés lorsque vous avez des gaz.
  • Votre douleur et vos ballonnements ne persistent pas ou ne s’aggravent pas.
  • Les gaz et les ballonnements excessifs s’atténuent lorsque vous apportez certains changements à votre alimentation, comme l’élimination des produits laitiers, la réduction des fibres ou la limitation des aliments riches en graisses.
  • La douleur et les ballonnements s’améliorent lorsque vous avalez moins d’air, ce qui se produit, par exemple, lorsque vous mâchez des chewing-gums ou mangez trop vite.

Qu’est-ce que ça pourrait-être autre chose ?

Bien qu’il ne soit généralement pas le signe d’une maladie grave, un excès de gaz peut être le signe avant-coureur d’un problème médical sous-jacent. Un excès de gaz peut être le signe d’une anomalie du système digestif, comme une gastroparésie, par exemple. De plus, ce que vous pensez être des douleurs dues aux gaz peut en fait être l’un des nombreux problèmes de santé.

Voici quelques causes possibles de douleurs abdominales et de ballonnements :

-Constipation
-Intolérance au lactose ou autre intolérance ou allergie alimentaire
-Reflux gastro-œsophagien (RGO) ou indigestion
-Syndrome du côlon irritable (SCI)
-Les calculs rénaux, les calculs biliaires ou une inflammation de la vésicule biliaire
-Maladie de Crohn ou colite ulcéreuse (maladie inflammatoire de l’intestin)
-Un ulcère dans le tube digestif
-Appendicite
-Une obstruction dans l’intestin
-Une tumeur dans l’abdomen

Dans la plupart de ces cas, vous remarquerez des symptômes autres que des gaz et des ballonnements. Par exemple, dans le cas d’une appendicite, il y aura très probablement des changements au niveau de votre abdomen, y compris une raideur et une sensibilité extrême. Les douleurs dues aux gaz ne rendent pas votre ventre sensible au toucher, donc si vous remarquez une douleur extrême, consultez toujours un médecin.

Si vos douleurs, vos ballonnements et vos problèmes de gaz excessifs sont persistants, prenez des mesures pour en trouver la cause.

Diagnostiquer le problème

Un examen physique et des tests de diagnostic peuvent être effectués pour aider à exclure d’autres conditions médicales plus graves qui pourraient imiter une douleur excessive due aux gaz. Si une intolérance au lactose est suspectée, votre médecin peut vous faire passer un test respiratoire. En fonction des causes potentielles, d’autres tests peuvent être effectués, notamment des analyses sanguines, des examens d’imagerie, tels que des radiographies ou des tomographies par ordinateur et des endoscopies. Si votre médecin soupçonne un déséquilibre des bactéries intestinales dans l’intestin grêle, les probiotiques peuvent aider.

Si vous avez des gaz excessifs persistants, des douleurs abdominales ou des ballonnements, et que vous ne pouvez pas obtenir de soulagement, c’est une bonne idée d’aller voir votre médecin. Dans la cas où le problème est dû à des gaz intestinaux, il peut vous recommander des moyens de vous soulager. Et si le problème est plus grave, vous pouvez le diagnostique rapidement et commencer un traitement.