Mais d’où vient l’expression « être dur de la feuille »?

C’est une vielle expression qui est en fait l’assemblage de deux autres expressions qui se sont rejointes avec le temps.

« Etre dure de la feuille » signifie mal entendre.

Depuis plus d’un siècle, en argot, quand quelqu’un a les oreilles décollées, on dit qu’il a des oreilles en chou-fleur. Puis l’expression a glissée vers un sens plus général et on a comparé les oreilles aux feuilles de choux puis aux feuilles tout court.

Parallèlement, depuis le XVI ème siècle on emploi les terme de  «ouï dur»  pour dire de quelqu’un qu’il entends mal.

Vous l’aurez compris, au fil du temps, le langage a mixé les deux expressions et ça a donné «être dur de la feuille » signifiant avoir des difficultés à entendre.

Toujours dans le registre de la santé, Pierre Dac a, de son côté, apporté une légère amélioration à l’expression, voici la sienne:

« Etre dur de la feuille n’empêche pas pour autant d’être mou de la branche et réciproquement ».  Ici, Pierre Dac semble faire référence à un autre trouble de la santé que celui de l’audition..