Un régime alimentaire pour lutter contre dépression

lutter contre dépression

Adopter un régime qui met l’accent sur les légumes, les fruits et les céréales complètes, soit un régime de type DASH, peut contribuer à réduire le risque de dépression. Les liens entre la dépression et l’alimentation sont de plus en plus explorés. Bientôt l’alimentation remplacera les antidépresseurs.

Une étude présentée à l’American Academy of Neurology indique que les participants à l’étude qui adhéraient étroitement à un régime similaire au régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) étaient moins susceptibles de développer une dépression que ceux qui ne suivaient pas le régime. Pour rappel, le régime DASH préconise les fruits et légumes, les céréales complètes et les produits laitiers maigres, et il limite les aliments riches en graisses saturées et en sucres.

Alimentation et dépression sont liées

Les preuves s’accumulent établissant le lien  entre l’adoption d’un style de vie sain et des taux plus faibles de dépression. Cette étude a cherché à examiner le rôle que joue l’alimentation dans la prévention de la dépression. L’étude a évalué chaque année, pendant environ six ans et demi, un total de 964 participants (âge moyen: 81 ans). Chaque participant a été suivi pour les symptômes de la dépression et a rempli des questionnaires sur son alimentation. Les chercheurs ont aussi déterminé les types d’alimentation adoptés par les participants (DASH, régime méditerranéen, régime occidental traditionnel).

Plus on se rapproche de DASH, mieux c’est

Les chercheurs ont classé les participants en trois groupes en fonction de leur degré d’adhésion à ces régimes. Ceux qui étaient dans les deux groupes qui ont suivi le régime DASH plus étroitement étaient 11% moins susceptibles de développer une dépression que les personnes du groupe qui ne suivaient pas le régime de près. Inversement, les chercheurs ont constaté que plus les gens suivaient un régime occidental, plus ils étaient susceptibles de développer une dépression.

L’étude n’établit pas un lien de cause à effet, elle montre seulement une association. De nouvelles études sont maintenant nécessaires pour confirmer ces résultats et pour déterminer les meilleurs composants nutritionnels du régime DASH pour prévenir la dépression plus tard dans la vie.

Source

https://www.rush.edu/news/press-releases/dash-style-diet-associated-reduced-risk-depression