L’origan et toutes ses attirances thérapeutiques

origan

On ignore souvent les bienfaits thérapeutiques des végétaux. Cependant, ils portent en eux des vertus de soins naturelles innombrables. De nos jours, les secrets curatifs des plantes sont de plus en plus décodés et facilement accessibles. Dans cet article, on va particulièrement parler d’une graminée spéciale, qui est l’origan. Cette fameuse espèce d’herbe tient son origine à l’Asie Occidentale et l’Europe (sur le Bassin méditerranéen). Elle est scientifiquement reconnue sous l’appellation d’origanum vulgare. Elle orne de tiges rouges (à section carrée), des feuilles vertes bombées et dentées. De plus,  elle faite partie originalement  le foyer des lamiacées et ingère une huile essentielle, des acides phénoliques, des tanins, de thymol, des flavonoïdes, des alcools mono-terpéniques, des terpènes et une substance amère.

Maintenir une bonne condition physique avec l’origan

La marjolaine vivace participe essentiellement au bon fonctionnement du transit intestinal. Ce végétal résout beaucoup de problèmes liés à la santé : inflammations des voies aériennes, coliques intestinales, digestions difficiles, ballonnements, coliques, inappétence, aérophagie, rhumatisme, bronchite, coqueluche, toux grave, bronchorrhée, asthme, rétention d’eau, chlorose, jaunisse et troubles circulatoires. Il entretient également la santé de la peau et lutte contre la démangeaison et les champignons. Quand il est appliqué en cataplasme, il soigne les douleurs menstruelles, les courbatures et les torticolis.

L’origan est une plante noble pleine vertus

Vous pouvez vous procurer de toutes les formes de soins disponibles chez votre phytothérapeute : les teintures mères, les liquides huileux, les eaux florales, feuilles séchées ou moulues, les décoctions, les baumes, les substances liquides essentielles, les gélules ou extrait et les poudres des fleurs qui protègent les cellules du système immunitaire (pas plus de 4 g/j). Les infusions traitent habituellement les éventuels troubles respiratoires et bronchiques.

Avec l’origan, que des avantages à profiter

L’huile de cette marjolaine sauvage est stupéfiante, relaxante et anaphrodisiaque. Elle est employée en aromathérapie et en condimentaire.Ses feuilles sont très nutritives etcomestibles (séchées, crues ou fraîches).

L’origan parfume l’alcool, le vin et la bière. Il peut enrichir l’apport en antioxydant s’il accompagne régulièrement notre alimentation. Il personnalise le goût de la pizza, du riz, des potages, des tomates farcies, des grillades, des œufs à la coque, des légumes, des marinades, des vinaigrettes et des sauces.Il a également d’autres vertus : antibactériennes, antioxydants, diurétiques, antalgiques, anti-infectieuses, antiseptiques et protectrices.

Précautions et mises en garde spécifiques

Il n’existe pas de méfiance majeure à l’utilisation (interne ou externe) de l’origan. Il suffit d’utiliser une posologie bien proportionnée, car avec cette herbacée, un surdosage veut dire tout de suite des inflammations nerveuses et cardiaques. Pour son huile, il est toujours nécessaire de faire un test d’application sur le pli du coude et attendre des heures (+ de 24 h) avant de vraiment décider de l’utiliser. De cette manière, vous pouvez voir si vous le supportez ou pas et pour connaître les éventuels risques d’allergies.