Lombalgie: responsable de 20% des arrêts de travail

753

La branche accidents du travail-maladies professionnelles (AT-MP) de l’Assurance maladie a publié, mardi 15 novembre, son rapport annuel. Il révèle que, « depuis deux ans, la fréquence des accidents du travail, de trajet et des maladies professionnelles se stabilise ». Elle est ainsi de 33,9 accidents pour 1 000 salariés en 2015, un des taux les plus bas depuis 70 ans. Autre chiffre révélé par le rapport : les lombalgies représentent 20 % des AT et leur nombre ne diminue pas depuis dix ans, en dépit de la baisse globale du nombre d’accidents. En 2015, elles représentaient également près de 15 % des accidents de trajet et 7 % du total des maladies professionnelles reconnues. Cette pathologie coûte près de 1 milliard d’euros par an à la branche AT-MP, soit l’équivalent du coût total des autres troubles musculo-squelettiques (TMS).

Une pathologie récurrente

La très grande majorité des lombalgies en lien avec un accident de travail surviennent de manière brutale et évoluent souvent favorablement sans laisser de séquelles. 50% des arrêts de travail consécutives à ces pathologies professionnelles durent moins de deux semaines. En outre,  5% des accidents du travail pour « lombalgie » donnent lieu à une indemnisation en raison d’une incapacité permanente et les séquelles indemnisées sont relativement modérées (inférieures à 10% dans près de 3⁄4 des cas). Enfin, ces pathologies s’inscrivent dans une récurrence d’accidents : 70 % des personnes ayant eu une lombalgie liée au travail ont déjà eu dans leurs antécédents un AT et dans un tiers des cas une lombalgie.

La Lombalgie touche un Français sur deux

Le rapport rappelle que, au-delà du monde professionnel, un Français sur deux a eu une lombalgie sur les douze derniers mois. Cette pathologie constitue le deuxième motif de recours au médecin traitant et donne lieu à un arrêt de travail une fois sur cinq. Elle représente 30 % des arrêts de travail de plus de six mois et constitue la troisième cause d’admission en invalidité pour le régime général.

Source

http://www.risquesprofessionnels.ameli.fr/fileadmin/user_upload/document_PDF_a_telecharger/espace_presse/DP/2016-11-15%20Dossier%20de%20presse.pdf

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here