Lien douleur et dépression: quand l’une est la cause de l’autre

La douleur et la dépression sont étroitement liées. La dépression peut causer de la douleur, et la douleur peut causer la dépression. Parfois, la douleur et la dépression créent un cercle vicieux dans lequel la douleur aggrave les symptômes de la dépression, puis la dépression qui en résulte aggrave le sentiment de douleur.

Douleur et dépression étroitement liées

Chez de nombreuses personnes, la dépression provoque des symptômes physiques inexpliqués tels que des douleurs dorsales ou des maux de tête. Ce type de douleur peut être le premier ou le seul signe de dépression.

La douleur et les problèmes qu’elle provoque peuvent vous épuiser avec le temps et affecter votre humeur. Lorsque la douleur est chronique, elle entraîne un certain nombre de problèmes. ils vont conduire à leur tour à la dépression, comme les troubles du sommeil et le stress.

La douleur invalidante peut entraîner une faible estime de soi en raison de problèmes professionnels ou financiers ou de l’incapacité à participer à des activités sociales et à des passe-temps.

La dépression ne se produit pas seulement avec la douleur résultant d’une blessure. Elle est également fréquente chez les personnes qui souffrent de douleurs liées à un problème de santé comme le diabète, le cancer ou une maladie cardiaque.

Comment lutter contre la dépression et la douleur

Pour maîtriser les symptômes de la douleur et de la dépression, il est possible que vous ayez besoin d’un traitement distinct pour chaque affection. Toutefois, certains traitements peuvent aider dans les deux cas :

Les approches corps-esprits, comme l’EMDR peuvent soulager à la fois la douleur et la dépression grâce au partage de messagers chimiques dans le cerveau.
La thérapie par la parole comme la psychothérapie, peut être efficace pour traiter les deux affections.
Les techniques de réduction du stress, l’activité physique, l’exercice, la méditation, la tenue d’un journal intime, l’apprentissage des capacités d’adaptation et d’autres stratégies peuvent également être utiles.
Le traitement de la douleur et de la dépression concomitantes peut être plus efficace lorsqu’il implique une combinaison de traitements.

Si vous souffrez de douleur et de dépression, demandez de l’aide avant que vos symptômes ne s’aggravent. Vous n’avez pas à être malheureux. Le fait de recevoir le bon traitement peut vous aider à recommencer de profiter de la vie.