L’identité naturelle de la souche homéopathique Ferrum Phosphoricum

la souche homéopathique Ferrum Phosphoricum

Pour traiter, calmer et prévenir certaines pathologies, pourquoi ne pas se procurer des médicaments homéopathiques. Comme tous les produits phytothérapiques, les souches homéopathiques fabriquées par les Laboratoires BOIRON partagent également de nombreux bienfaits. Chaque remède possède sa propre particularité, ses vertus, ses indications et ses bienfaits. On note en ce moment plus de 170 médicaments homéopathiques. Le Ferrum Phosphoricum (9 CH, tube granules) désigne un médicament homéopathique qui vient d’un élément chimique. En effet, c’est un remède qui se présente sous forme de poudre blanche.

Le laboratoire Boiron prépare la souche à partir du Phosphate ferrosoferrique. Un remède homéopathique constitué principalement de trois composants : oxydes de fer hydratés, phosphate ferreux hydraté et phosphate ferrique. Traditionnellement préconisé en cas de pathologies rhumatologiques, d’affections fébriles et de troubles ORL.

Le Ferrum Phosphoricum dans toutes ses vertus

La souche homéopathique Ferrum Phosphoricum intervient davantage pour guérir les rhinopharyngites avec épistaxis ou petits saignements du nez. Cette solution homéopathique agit sur les trachéites, les otites aiguës (au stade congestif), les diarrhées infantiles et les douleurs articulaires. Il peut solutionner différents états inflammatoires avec fièvre modérée. En effet, on le préconise également en cas de :

  • Récidive passagère d’une énurésie (lors d’un épisode fébrile),
  • Synovite aigüe de la hanche ou rhume de hanche,
  • Laryngites,
  • Bronchites,
  • Incontinence urinaire chez les enfants asthéniques,
  • Otite (avec tympan rouge et bombé),
  • Phase débutante des rhumes,
  • Gastro-entérites (avec vomissement),

Ferrum Phosphoricum : utilisations homéopathiques et posologies

Voici les dosages et les usages homéopathiques du Ferrum Phosphoricum :

  • Otite débutante (5 CH, 5 granules par heure) ;
  • Otite récidivante (9 CH une dose par 15 jours) ;
  • Rhume de hanche (5 CH, 5 granules, 3 fois par jour) pendant sept jours ;
  • Etats inflammatoires ou fébriles (9 CH avec 5 granules, 3 fois/jour pendant 4 jours) ;
  • Rhinopharyngites avec douleurs à l’oreille et saignements de nez. 5 à 9 CH de Ferrum Phosphoricum, 5 granules (matin, midi et soir jusqu’à guérison) ;
  • Bronchites, laryngites et trachéites (7 CH à raison de 5 granules matin, midi et soir pendant 1 semaine). En association avec le Bryonia alba 9 CH, 5 granules toutes les 4 heures, espacer les prises avec les améliorations ;
  • Arthrites (5 CH avec une prise de 5 granules : matin, midi et soir pendant 1 semaine) ;
  • Incontinences urinaires de l’enfant asthénique (9 CH 5 granules tous les soirs pendant trois à quatre mois).

N’oubliez pas que c’est une souche homéopathique à avaler à distance des repas et des produits stimulants. En effet, il faut le prendre en dehors du tabac, du café, du piment et des épices. Avant et après sa prise, évitez de brosser les dents avec un dentifrice contenant de la menthe.