Science

Les vitamines à prendre pour lutter contre un psoriasis

Voici les vitamines à privilégier pour la prise en charge du psoriasis

Le psoriasis est une maladie de la peau marquée par une inflammation sur tout le corps et des plaques denses et squameuses. Certaines études suggèrent que les choix alimentaires peuvent améliorer ou aggraver la gravité de la maladie. Si le système immunitaire joue un rôle clé dans l’apparition des plaques squameuses caractéristiques, les chercheurs ont souvent établi un lien entre le psoriasis et les maladies qui augmentent le risque de problèmes cardiaques, appelées maladies métaboliques. La prévention de ces maladies passe par un apport équilibré en nutriments. Certaines vitamines, comme les vitamines A, D, E et K, sont essentielles à la vie et au bien-être. L’intégration d’une vitaminothérapie dans un plan de traitement du psoriasis peut être utile.

Dans cet article, nous explorons les preuves disponibles à l’appui de l’utilisation des vitamines dans la prise en charge du psoriasis.

Vitamines et psoriasis

Le psoriasis peut être une affection inconfortable et persistante. Cependant, certaines vitamines peuvent aider à réduire ses effets. Les principales vitamines liposolubles comprennent les vitamines A, D, E et K. Les vitamines hydrosolubles comprennent les vitamines B et la vitamine C.

La méthode d’absorption d’une vitamine par l’organisme contribue à définir l’effet recherché. La relation entre les maladies cardiaques, le diabète et les maladies métaboliques a conduit certains scientifiques à suggérer que l’apport en nutriments joue un rôle dans la prévention ou le traitement du psoriasis. À l’exception de la vitamine D, la plupart des vitamines ne peuvent être obtenues que par l’alimentation. L’organisme synthétise la vitamine D après une exposition aux rayons ultraviolets du soleil.

La vitamine A

Les composés chimiques contenant de la vitamine A, également connus sous le nom de rétinoïdes, sont essentiels à la production de cellules cutanées saines. Les légumes jaunes et orange sont souvent d’excellentes sources de vitamine A. Les légumes jaunes et orange sont souvent d’excellentes sources de vitamine A. On applique parfois la vitamine A directement sur la peau pour traiter les dommages causés par le soleil. Dans le cas du psoriasis, le corps produit trop de cellules cutanées. La vitamine A peut aider à améliorer les symptômes du psoriasis en réduisant cette surproduction.

L’application de rétinoïdes sur la peau peut réduire l’inflammation du psoriasis en plaques. L’organisme absorbe les crèmes topiques à la vitamine A plus lentement que les suppléments oraux à base de vitamine A, ce qui entraîne moins d’effets secondaires. Les suppléments de vitamine A peuvent aider le psoriasis. Cependant, il est toujours préférable de consommer des nutriments issus de l’alimentation.

La vitamine D

Les praticiens traitent parfois le psoriasis par la luminothérapie. L’effet thérapeutique de la lumière du soleil réside dans sa capacité à aider l’organisme à produire de la vitamine D. Il s’agit d’une hormone puissante qui joue un rôle dans des centaines de réactions métaboliques. Une étude de 2013 a montré que l’utilisation de préparations orales et topiques de vitamine D améliorait les symptômes du psoriasis. Une autre étude plus récente a montré que la prise ou l’application de vitamine D supplémentaire avec une crème stéroïde donne des résultats plus favorables que la prise de vitamine D seule.

Vitamine C

Les antioxydants peuvent contribuer au traitement du psoriasis en prévenant les dommages liés au stress oxydatif. Le stress oxydatif se produit lorsque les niveaux de molécules de radicaux libres déclencheurs de maladies et de substances antioxydantes protectrices sont déséquilibrés. La vitamine C, une vitamine hydrosoluble qui sert également de puissant antioxydant, peut être utile pour le psoriasis en réduisant l’action des radicaux libres. La vitamine C peut être obtenue par l’alimentation, par des suppléments ou par les deux. Les aliments riches en vitamine C comprennent les agrumes, les légumes à feuilles vertes et les baies.

La vitamine E

Les personnes atteintes de psoriasis présentent souvent de faibles taux sériques de sélénium, un puissant antioxydant. Dans une étude, des suppléments vitaminiques ont contribué à améliorer les concentrations de sélénium chez les personnes atteintes de psoriasis. Comme la vitamine E et le sélénium sont tous deux des antioxydants, ils peuvent contribuer à protéger contre une partie du stress oxydatif qui se produit avec le psoriasis. Les personnes peuvent prendre des suppléments de vitamine E par voie orale sur les conseils d’un médecin qualifié. Les graines de citrouille et les épinards sont deux bonnes sources de vitamine E.

Autres nutriments pour le psoriasis

Les vitamines ne sont pas les seuls types de nutriments qui peuvent contribuer à réduire les symptômes du psoriasis.

Les acides gras oméga-3, que l’on trouve généralement dans le poisson et les graines de lin, la glucosamine et la chondroïtine, ainsi que le méthylsulfonylméthane (MSM) peuvent contribuer à réduire l’inflammation et à améliorer la santé de la peau. Bien que l’on recommande souvent les vitamines ci-dessus pour traiter le psoriasis, la solution la plus fiable consiste à adopter une alimentation nutritive et équilibrée, exempte d’aliments transformés, parallèlement aux traitements conventionnels.

Prévenir les poussées de psoriasis

La pierre angulaire du traitement du psoriasis est la prévention. Éviter certains déclencheurs peut empêcher le psoriasis de se manifester. Cela peut contribuer à réduire la dépendance à l’égard des médicaments en vente libre et des produits pharmaceutiques.

Voici quelques conseils de prévention à garder à l’esprit:

– minimiser les niveaux de stress
– garder la peau hydratée, car les poussées sont plus susceptibles de se produire sur une peau sèche
– rester à l’intérieur autant que possible pendant l’hiver, car le temps froid peut assécher la peau
– utiliser un humidificateur pendant les mois les plus froids pour garder la peau humide et prévenir les poussées.

La luminothérapie peut également faire partie du traitement.

Sources

Barrea, L., Balato, N., Somma, C. D., & Savastano, S. (2015, January). Nutrition and psoriasis: Is there any association between the severity of the disease and adherence to the Mediterranean diet? Journal of Translational Medicine, 13(1), 18

Delzell, E. (2015, May 6). Fish oil: Does it really help psoriasis? Retrieved from

Fairris, G. M., Lloyd, B., Hinks, L., Perkins, P. J., & Clayton, B. E. (1989, January). The effect of supplementation with selenium and vitamin E in psoriasis. Annals of Clinical Biochemistry, 26 (Pt 1), 83-88

Kamangar, F., Koo, J., Heller, M., Lee, E., & Bhutani, T. (2013, August). Oral vitamin D, still a viable treatment option for psoriasis [Abstract]. Journal of Dermatological Treatment, 24(4), 261-267

Maroon, J. C., & Bost, J. W. (2006, April). Omega-3 fatty acids (fish oil) as an anti-inflammatory: An alternative to nonsteroidal anti-inflammatory drugs for discogenic pain [Abstract]. Surgical Neurology, 65(4), 326-31

Ricketts, J. R., Rothe, M. J., & Grant-Kels, J. M. (2010, December). Nutrition and psoriasis [Abstract]. Clinical Dermatology, 28(6), 615-626

Soleymani, T., Hung, T., & Soung, J. (2015, April). The role of vitamin D in psoriasis: A review [Abstract]. International Journal of Dermatology, 54(4), 383-392

 

Articles similaires