Les vertus insoupçonnées de de l’huile d’onagre pour les femmes

fleur d' onagre

Ce n’est que récemment que l’huile d’onagre a été popularisée pour ses bienfaits sur la santé.  L’huile d’onagre a des effets surprenants sur la santé hormonale, la peau, les cheveux et les os, les douleurs articulaires et l’ostéoporose.

Les Amérindiens et les colons européens utilisaient, dans leur alimentation, l’onagre, une fleur sauvage qui pousse dans l’est et le centre de l’Amérique du Nord. Les graines de la fleur étaient et sont toujours cueillies et pressées à froid pour leur huile. L’huile d’onagre est riche en acides gras essentiels qui fournissent les éléments constitutifs des membranes cellulaires et agissent sur une variété d’hormones.

Les acides gras essentiels sont nécessaires pour la santé humaine, mais le corps ne peut pas les faire lui même et doit  les trouver dans l’alimentation. Avec les acides gras oméga-3, les acides gras oméga-6 jouent un rôle crucial dans la fonction cérébrale, ainsi que la croissance et le développement normal. Les acides gras agissent également comme transporteurs importants de vitamines A, vitamine D, vitamine E et vitamine K et pour l’absorption des minéraux et oligoéléments ainsi qu’une multitude d’autres processus.

L’huile d’onagre a également un éventail large de propriétés thérapeutiques. Elle est connue pour aider à réduire la douleur associée aux règles, à améliorer les affections chroniques de la peau comme l’eczéma, l’acné ou le psoriasis. L’huile pourrait également être utilisée comme un agent anti-inflammatoire pour atténuer  les symptômes de la ménopause, de l’arthrite et bien plus encore!

  1. Syndrome prémenstruel et ménopause

Pendant la période prémenstruelle, les femmes peuvent éprouver une tension dans les seins, ballonnements, rétention d’eau, acné, dépression, irritabilité, pensée brumeuse et maux de tête. Ces symptômes s’atténuent après l’utilisation de l’huile d’onagre, selon une étude parue dans la revue Lipides. A la ménopause, cette huile naturelle peut aider à équilibrer les hormones et réduire les symptômes indésirables.

En 2013, les résultats d’un essai clinique randomisé qui a examiné les effets de l’huile d’onagre sur 56 femmes ménopausées (âgées de 45 à 59 ans) ont été publiés. Ces femmes ont pris 2 500 milligramme de d’huile d’onagre en capsule tous les jours pendant un total de six semaines. Les chercheurs ont ensuite comparé les bouffées de chaleur entre les deux groupes et ont constaté que l’huile d’onagre par voie orale diminuait l’intensité des ce symptôme et améliorait la qualité de vie.

  1. Amélioration de la fertilité

Les acides gras oméga-3, aident à augmenter la production de mucus cervical, un facteur clé à améliorer dans le traitement naturel pour l’infertilité. Le liquide cervical est vital pour permettre aux spermatozoïdes de nager librement à travers le col de l’utérus. Avoir une grossesse est plus difficile pour les femmes avec peu ou pas de liquide cervical parce que les spermatozoïdes ont du mal à bouger et à remonter jusqu’à l’ovule.

Pour augmenter le mucus cervical, la posologie recommandée est 500 milligrammes d’huile d’onagre, trois fois par jour. Si vous n’obtenez pas de résultats après avoir essayé 1 500 milligrammes par jour, doublez votre dose au cours du prochain cycle.

De plus, des niveaux élevés d’acides gras essentiels, présents dans l’huile d’onagre, ont un effet direct sur les cellules utérines .Ces acides gras essentiels provoquent la contraction et la relaxation du tissu musculaire, et cela tonifie les muscles utérins pour bien préparer une grossesse.

  1. Lutte contre l’acné

L’huile d’onagre a de nombreuses vertus sur la peau, notamment pour lutter contre l’acné.

L’acné hormonale peut être gênant pour beaucoup de femmes, en particulier les adolescentes qui ont des périodes régulières de fluctuations hormonales, cela comprend le cycle menstruel et la ménopause. Pour traiter l’acné hormonale, vous avez besoin de vous attaquer à la racine du problème, le déséquilibre hormonal. Un bon équilibre des acides gras oméga-3 et oméga-6  peut aider à surmonter et prévenir l’acné. Ces acides gras jouent également un rôle dans la structure cellulaire et l’élasticité cutanée.

Pour profiter de l’huile d’onagre contre l’acné hormonale, vous pouvez prendre une capsule d’huile d’onagre quotidiennement. Vous pouvez également mettre l’huile sur votre visage directement. Ceci est connu pour aider le processus de guérison et améliorer l’apparence globale de votre peau.

  1. Perte de cheveux les hommes et les femmes

Bien qu’il n’y ait pas eu beaucoup de recherches à ce jour sur l’utilisation de l’onagre spécifiquement comme remède contre la perte de cheveux, certains pensent que puisque l’huile d’onagre a montré une action anti-inflammatoire sur la peau et sa sécheresse, ses vertus peuvent se répercuter sur la santé du cuir chevelu et des cheveux en stimulant leur croissance et en les protégeant.

Vous pouvez appliquer l’huile d’onagre directement sur le cuir chevelu et les cheveux. Laissez-la reposer pendant 30 minutes comme un masque hydratant, et puis lavez vos cheveux comme vous le feriez normalement.

  1. Eczéma, dermatite, santé et beauté de la peau

L’huile d’onagre s’est avérée être un choix de traitement précieux pour les personnes souffrant de maladies de la peau, comme l’eczéma, le psoriasis et la dermatite atopique.

Les études publiées dans le journal international des sciences cosmétiques ont même montré que l’huile d’onagre peut aider contre  les changements structurels et fonctionnels liés à l’âge des tissus cutanés, tels que la rougeur, la fermeté, la rugosité et la résistance à la fatigue.

L’eczéma est généralement causé par une réaction allergique aux aliments, aux produits chimiques ou à d’autres substances, telles que les parfums ou les savons.  La recherche montre que les personnes atteintes d’eczéma ont un général de faibles taux d’acides gras qui indique une carence en acide gamma-linolénique. Des études prouvent que l’huile d’onagre est remarquablement efficace pour soulager de nombreux symptômes de l’eczéma, y compris les démangeaisons, les rougeurs et l’œdème.

La dermatite atopique est une maladie chronique, récurrente, qui gratte la peau et qui commence généralement dans l’enfance. Une étude publiée dans le journal de dermatologie a constaté que de 500 milligrammes d’huile d’onagre réduisait cette affection de la peau de 96%. Les patients ont montré une amélioration après cinq mois.

  1. Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est un type d’arthrite chronique qui se produit dans les articulations des deux côtés du corps, comme les deux mains, les deux poignets ou les deux genoux. C’est une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire du corps attaque ses propres tissus sains. La cause de la polyarthrite rhumatoïde est une combinaison de facteurs génétiques, environnementaux et hormonaux.

Certaines études montrent que l’huile d’onagre peut être une indication naturelle appropriée contre la polyarthrite rhumatoïde. Une étude réalisée sur l’arthrite au Royaume-Uni a mesuré les effets de l’huile d’onagre sur 49 personnes. Les données ont révélé que 94% des participants qui ont pris de l’huile d’onagre ont rapporté une amélioration significative des symptômes liés à la maladie, y compris la douleur et la raideur matinale.

  1. Ostéoporose

Certaines études montrent que l’huile d’onagre, avec de l’huile de poisson et du calcium, semblent diminuer la perte osseuse et augmentent la densité osseuse chez les personnes âgées atteintes d’ostéoporose.

Dans un essai contrôlé, des femmes ont soit pris un placebo soit six grammes d’une combinaison de l’huile d’onagre et l’huile de poisson avec 600 milligrammes de calcium chaque jour pendant un total de trois ans. Les femmes qui ont pris ce mélange n’avaient aucune perte osseuse et même une augmentation impressionnante de 3,1% de la densité osseuse au bout des trois ans.

Source

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1943500

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23625331

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1814184

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2836431/

https://tspace.library.utoronto.ca/bitstream/1807/48223/1/dv08197.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18492193

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10617996

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent. Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider. De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. ` Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.