Les surprenants bienfaits des noix sur la santé

noix

De petites habitudes, pas plus grosses qu’une noix, peuvent avoir un impact énorme sur votre santé. Une simple poignée quotidienne de noix est associée à une vie plus longue et en meilleure santé. Riches en antioxydants, en vitamines et en minéraux mais surtout en bon gras essentiels, les noix protègent autant le coeur que toute la santé.

En 1970, le scientifique américain Ancel Keys (1904-2004) montrait que les personnes qui consommaient de grandes quantités de gras saturé (beurre, viandes rouges) avaient un risque de maladies du cœur beaucoup plus important que celles qui mangeaient principalement des gras insaturés, d’origine végétale (l’huile d’olive, par exemple).

Curieusement, au lieu de favoriser une transition vers une alimentation qui privilégiait l’utilisation de ces gras végétaux, ces observations ont plutôt servi de prétexte à diaboliser tout aliment riche en matières grasses, quelle que soit sa nature. Cette véritable phobie du gras a fait en sorte que des végétaux comme les avocats ou les noix ont acquis une mauvaise réputation, tandis que la consommation de plusieurs aliments pauvres en gras, mais très riches en sucre était encouragée.

Il s’agissait d’une erreur monumentale, car cette transition du gras vers le sucre est directement corrélée avec une augmentation marquée de l’embonpoint et de l’obésité dans la population, tandis que l’abandon d’aliments comme les noix a privé de nombreuses personnes d’une source exceptionnelle d’éléments essentiels au maintien d’une bonne santé.

Les noix: le plein d’antioxydants, de vitamine E et de manganèse

On appelle « noix » un fruit à coque oléagineux, c’est-à-dire qui contient une forte proportion de matières grasses sous forme d’huile. D’un point de vue botanique, les noix, noisettes, châtaignes et noix de pécan sont les seuls véritables représentants de cette famille, mais en pratique, on élargit cette appellation aux graines qui possèdent une apparence et une composition similaire, comme les amandes, les noix de cajou, les noix du Brésil, les pistaches et les arachides.

Tous ces fruits sont des aliments tout à fait exceptionnels, non seulement parce que leurs matières grasses sont insaturées et donc bénéfiques pour le cœur, mais aussi parce qu’ils représentent une excellente source de plusieurs vitamines et minéraux essentiels (vitamine E, manganèse), de fibres ainsi que de composés antioxydants.

Plus de 100 000 personnes suivies pendant 30 ans

L’importance de consommer régulièrement des noix est bien illustrée par les résultats de la plus grande étude jamais réalisée sur l’impact de ces aliments sur le risque de mort prématurée. En analysant pendant une période de 30 ans la fréquence de consommation de noix chez 76 464 femmes et 42 498 hommes, une équipe de chercheurs américains a montré que ces aliments avaient un effet très bénéfique sur la santé, surtout lorsqu’ils sont consommés régulièrement.

Par exemple, les personnes qui mangent des noix une fois par semaine ont 11 % moins de risque de décéder prématurément comparativement à ceux qui n’en mangent jamais, alors que ce risque diminue à 20 % avec une portion quotidienne de noix. Cette hausse de longévité associée à la consommation de noix est directement liée à une diminution du risque de mortalité causée par les maladies du cœur, le cancer ainsi que les maladies respiratoires.

Séparer le « bon gras » de l’ivraie

Ces résultats montrent qu’il faut absolument faire preuve de discernement et cesser de voir tout ce qui est gras comme un ennemi de la santé. Tous les gras ne sont pas égaux: une consommation excessive de gras trans ou de gras saturés (viandes rouges, fritures, croustilles) est sans doute dommageable pour la santé, mais des végétaux riches en gras insaturé comme les noix sont à l’inverse parmi les meilleurs aliments disponibles pour réduire le risque de maladies chroniques et augmenter la longévité. Les noix sont consommées par l’homme depuis la préhistoire: elles font partie de notre patrimoine alimentaire. La science moderne confirme leurs extraordinaires bienfaits.

Source

Keys A. Coronary heart disease in seven countries. Circulation 1970;41 (suppl 1):1-211.

Bao Y et coll. Association of nut consumption with total and cause-specific mortality. N Engl J Med.

Lire aussi :

Névralgie d’Arnold : deux séances pour la faire disparaître

La sophrologie, une méthode efficace contre la douleur.

Dr Gilles Mondoloni : les solutions pour guérir de la fibromyalgie

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.