Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Guide des huiles essentiellesMédecine douce

Les propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle de lavande aspic

Aline Legrand

La lavande aspic ou Lavandula spica – récemment nommée lavande latifolia – est une plante florale très parfumée. Elle pousse dans les garrigues du sud de l’Europe sur terrains calcaires. Cette lavande est une cousine de la lavande vraie mais sa floraison est plus tardive et sa composition chimique différente. Très aromatiques, les fleurs produisent une huile essentielle par évaporation.

Quelles sont sa composition et ses propriétés ?

L’huile essentielle de lavande aspic est riche en actifs :
  • oxyde terpénique : 20 à 30 % d’eucalyptol (ou 1.8-cinéole),
  • alcools monoterpéniques : 30 à 50 % de linalol, du géraniol, de l’alpha-terpinéol,
  • cétones : 8 à 20 % de camphre (certaines variétés peuvent en contenir jusqu’à 50 %),
  • monoterpènes et sesquiterpènes : comme du béta-pinène, alpha-pinène ou béta-caryophyllène,
  • alcool sesquiterpénique : alpha-bisabolol,
  • ester terpénique : moins de 1 % d’acétate de linalyle.
Cette composition lui confère des propriétés anti-inflammatoires (cortisone-like), cicatrisantes, analgésiques, antivirales, modérément antibactériennes, anti toux et expectorantes et stimulantes pour le système immunitaire.

Dans quels cas employer l’huile essentielle de lavande aspic ?

Elle est indiquée pour améliorer :
  • les lésions et affections cutanées : c’est son point fort (brûlures sévères, plaies, ulcère, escarres, eczéma et psoriasis),
  • les mycoses : pied d’athlète ou gynécologiques (candida albicans),
  • les piqûres animales : guêpe, méduse, scorpion, puce, moustique,
  • les troubles ORL : bronchite, laryngite, sinusite, otite, rhinite,
  • les douleurs : rhumatismes articulaires, tensions musculaires, maux de tête, migraines,
  • les troubles d’origine nerveuse : stress, angoisse, crampes.

Comment employer l’huile essentielle de lavande aspic ?

  • application cutanée : par massage, friction ou sur une compresse, peut s’utiliser pure ou diluée dans une huile de support (à raison de 1 goutte pour 4).
  • voie orale : au maximum 2 gouttes 3 fois par jour sur un comprimé neutre ou dans une cuillère de miel (jamais pure et sans support). Respecter le dosage et les conseils du spécialiste. L’huile essentielle de lavande contient du camphre, potentiellement neurotoxique.
  • diffusion dans l’atmosphère.
  • Inhalation : sur un mouchoir (pas de fumigation).
  • bain chaud : les huiles essentielles sont insolubles dans l’eau, utiliser un dispersant neutre (10 gouttes d’HE par cuillère à soupe de dispersant).

Quelles précautions prendre ?

L’huile essentielle de lavande peut provoquer des irritations cutanées et des allergies : avant la première utilisation, toujours effectuer un test cutané de 48 h.

Pour une administration par voie orale, demander l’avis d’un médecin.

Elle est également déconseillée en inhalation de vapeurs.

L’huile essentielle de lavande aspic est contre-indiquée aux femmes enceintes  et aux jeunes enfants.

Découvrez également l’huile essentielle de lavande vraie, plus facile à utiliser.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques. Ne pas prolonger le traitement si aucune amélioration et consulter.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi