Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Guide des huiles essentielles

Les propriétés de l’huile essentielle de pamplemoussier ou pomelo

Aline Legrand

Le pamplemoussier ou pomelo porte le nom scientifique de Citrus parasidi. Cet arbre fruitier, de la famille des Rutacées, est un hybride naturel du Citrus maxima, une variété non comestible de pamplemoussier, et de l’oranger Citrus silensis, cultivé dans les régions subtropicales et tropicales. Sa hauteur peut atteindre 6 mètres, ses feuilles vertes sont brillantes et ses fleurs blanches très odorantes.

Ses fruits ronds, variant du jaune au rose, juteux et acidulés, mûrissent généralement en hiver. La distillation à froid de leur zeste produit une huile essentielle dont il est fait usage comme remède médicinal.

Que contient l’huile essentielle de pamplemoussier ?

Quasiment composé d’un seul élément, elle contient des :
  • carbures monoterpéniques : 90 % de limonène, du myrcène et du sabinène,
  • sesquiterpènes : faible teneur en béta-caryophyllène.
Ses propriétés sont tirées du limonène : antiseptique, antivirale, antifongique, potentiellement sédative, relaxante, anxiolytique, vivifiante, drainante, détoxifiante, astringente.

Dans quels cas l’utiliser ?

L’huile essentielle de pomélo en indiquée pour :
  • diminuer la fatigue physique et mentale : favorise le sommeil, agit sur l’humeur, stimule l’appétit,
  • détendre les muscles : douleurs et raideurs musculaires,
  • améliorer le confort digestif : dyspepsie, atténue les excès alimentaires,
  • détoxifier l’organisme : améliore la rétention d’eau, draine le foie et les reins,
  • soulager les problèmes cutanés et capillaires : cicatrisation, peau grasse, perte de cheveux, mycose des ongles.

Comment bien utiliser l’huile essentielle de pomélo ?

  • voie orale : 1 goutte dans une cuillère à café de miel ou sur un sucre, 2 à 3 fois par jour, pendant une période limitée.
  • application cutanée : diluer l’HE de pamplemoussier dans une huile de support (à raison de 20 % pour 80 %), en massage, en friction, en bain aromatique (avec un dispersant).
  • diffusion : mode à privilégier par rapport à l’inhalation et l’ingestion.
  • inhalation : directement sur le poignet.

Quelles sont les précautions d’emploi ?

L’huile essentielle de pamplemoussier ne convient pas aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants.

La forte concentration en limonène peut provoquer des allergies et une dose importante par voie orale endommager les reins.  À éviter également en cas de calculs biliaires.

Elle est photosensibilisante (ne pas appliquer avant une exposition au soleil) et irritante si utilisée pure sur la peau.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques. Ne pas prolonger le traitement si aucune amélioration et consulter.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi