Les principes de base de la cryothérapie

les principes de base de la cryothérapie

La cryothérapie est une méthode de soin à travers le froid. Elle peut soigner une partie bien définie ou l’intégralité du corps – on parle alors de CCE. Le traitement consiste à mettre du froid directement sur la zone concernée. En étant en contact avec le froid, le corps libère son énergie. Cette technique est très efficace pour brûler les calories. Elle est très appréciée dans les cures d’amincissement et la perte de poids.

Différente de la cryolipolyse, elle n’aspire pas la graisse, mais agît par dépense d’énergie. Le matériel et la technique utilisés sont très variés. La taille de l’appareil, le mode de refroidissement, la température appliquée sont différentes en fonction du traitement. Le procédé consiste à générer un choc thermique afin de stimuler physiologiquement l’organisme.

La cryothérapie dans l’histoire

Le mot « cryothérapie » est introduit par William A. Pusey, au début des années 1900. Ce terme était utilisé pour définir le traitement des affections cutanées à très basse température. On retrouve les premières traces de la cryothérapie au sein de la civilisation antique. Toutefois, c’est en 1970 que la pratique est modernisée. Elle débute au Japon, puis s’étend rapidement en Allemagne. Au cours des années 2000, elle se retrouve partout sur le continent européen et aux Etats-Unis.

Les effets de la cryothérapie

Les bienfaits de la cryothérapie sont très vastes. Avec la méthode en local, elle permet de limiter la prolifération du cancer. Elle détruit les cellules malades et concerne tous les types de cancer (foie, utérus, œil, prostate, rein, poumons…). Elle élimine les verrues et diminue les œdèmes. Le traitement local de la peau soulage les inflammations et aide à réduire les douleurs.

Elle permet de supporter les douleurs et de dégager les voies respiratoires. Elle réduit les crises d’anxiété et permet de retrouver le sommeil. Cette pratique est très appréciée par les sportifs. Elle favorise la récupération musculaire et prépare le corps à l’entraînement.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

De manière générale, la cryothérapie endort les nerfs sensitifs. Elle stimule la production d’endorphines et active la circulation du sang. Elle agit contre le vieillissement de la peau et des effets du temps.

Le déroulé d’une séance de cryothérapie ?

Le traitement local par cryothérapie consiste à appliquer de la glace liquide sur la peau. Certains médecins utilisent la technique par pulvérisations gazeuses ou par cryogénisation en spray. Dans le cas d’un traitement global, la partie concernée est immergée dans de l’eau à très basse température. Pour le traitement CCE ou cryothérapie intégrale, le patient est refroidi par convection.

Pratiqué avec un spécialiste certifié, le patient plonge dans une cabine hermétique ou une salle adaptée. La température environne les 110°, pour une durée de 2 à 3 minutes. La tête est la seule partie à rester à l’extérieur. Par mesure de sécurité, le patient doit mettre un maillot et protéger les extrémités (oreilles, pieds, bouche).