Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Médecine douceGuide des plantes médicinales

Les principales vertus médicinales du faux-poivrier

Aline Legrand

Utilisé depuis la nuit des temps pour ses nombreuses vertus médicinales, le faux-poivrier est originaire d’Amérique du sud. Son nom latin est Schinus molle mais cette plante médicinale est aussi connue comme le « poivre aux baies roses », ce qui la distingue facilement du poivre noir. Le faux-poivrier appartient à la famille des Anacardiacées. Introduit sur l’île Maurice au 19 ème siècle et devenu aujourd’hui une plante sauvage, il se développe dorénavant très bien dans le midi de la France. Bien connue comme épice, qu’apporte cette plante à la phytothérapie ?

Quelle est sa composition ?

Le faux-poivrier contient :

  • des dérivés de triterpènes tétracycliques : anti-inflammatoires, antioxydants, antimicrobiens,
  • des flavonoïdes : quercétine et rutine. antioxydants, anti-inflammatoires, anti-radicaux libres,
  • une huile essentielle : à monoterpènes principalement, aux effets anti-inflammatoires, antioxydants, antiseptiques, antifongiques, antispasmodiques, expectorants,
  • des tannins : composés phénoliques aux propriétés astringentes, vasoconstrictrices, anti-inflammatoires, antibactériennes,
  • des vitamines et minéraux : petites quantités de vitamine A et C, calcium, fer, magnésium et potassium.

Quelles sont les indications du faux-poivrier ?

  • soulager les douleurs : arthrite, arthrose, tendinite, courbatures, goutte et douleurs dentaires,
  • décongestionner les voies respiratoires : nez bouché, toux, laryngite,
  • améliorer la circulation sanguine : régule le flux menstruel, jambes lourdes,
  • stimuler la digestion : diminue les spasmes (nausées, ballonnements, colique), les flatulences et apaise les infections intestinales,
  • agir sur des problèmes cutanés : dermatose, dermatite (inflammation), bouton, furoncle.

Comment l’employer en phytothérapie ?

En phytothérapie, ce sont principalement les baies et l’huile essentielle qui sont utilisées.
  • feuilles fraîches : à mâcher contre les douleurs dentaires.
  • décoction : faire bouillir 1 g d’écorce dans 150 ml d’eau durant 15 minutes, filtrer, boire 3 fois par jour.
  • tisane : infuser 10 minutes 1 cuillère à café de baies, filtrer, boire 3 fois par jour.
  • huile essentielle : en usage externe, diluée dans une huile de support, en massage ou application sur la peau.

Quelle prudence avoir avec le faux-poivrier ?

En raison du manque de données, le poivre rose est déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants.
Cette plante est généralement bien tolérée (elle est comestible et ses baies utilisées comme épice avec modération pour leur goût piquant, légèrement sucré et fruité).

Un surdosage de baies peut entraîner des vomissements et des diarrhées.

Risques possibles d’interaction médicamenteuse avec les anticoagulants et de réactions allergiques.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi