Les légumes qui protègent le cerveau du déclin cognitif

La lutéine et de la zéaxanthine, des pigments qui donnent principalement leur couleur verte à certains légumes, améliorent la mémoire des séniors. Selon une étude menée par l’université de Géorgie, les aliments ou compléments alimentaires contenant ces pigments renforcent et améliorer le fonctionnement cognitif des personnes âgées.

Au fur et à mesure que nous vieillissons, un processus de déclin naturel et inévitable s’installe dans le cerveau. Les capacités cognitives peuvent toutefois se maintenir à niveau grâce aux facultés de compensation du cerveau. Il est important pour de trouver le moyen de ralentir ce processus de déclin pour permettre aux personnes âgées de conserver leur indépendance fonctionnelle.

On sait déjà que la lutéine et la zéaxanthine ont un effet bénéfique sur les yeux et les fonctions cognitives des personnes âgées. L’étude de l’université de Géorgie montre pour la première fois quel est le mécanisme neural sous-jacent dans la relation entre la cognition et la lutéine et la zéaxanthine.

Un cerveau qui fonctionne mieux

L’équipe de recherche de l’université de Géorgie a étudié l’effet de la lutéine et de la zéaxanthine sur l’activité cérébrale des personnes âgées (de 65 à 86 ans). Les participants devaient mémoriser une série de mots choisis au hasard et être capables de s’en souvenir plus tard. L’activité cérébrale était mesurée à l’aide d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRM) et, parallèlement à cela, les valeurs des composants étaient mesurées dans le plasma sanguin. Une mesure de l’œil était ensuite effectuée par photométrie.

Les résultats montrent clairement que les participants, affichant des valeurs plus élevées de lutéine et de zéaxanthine, devaient recourir à une activité cérébrale moindre pour effectuer leur tâche, contrairement aux participants ayant des scores inférieurs. Cela signifie qu’ils utilisent mieux leurs fonctions cognitives et sont donc plus efficaces d’un point de vue «neural».

Le changement d’habitudes alimentaires ou l’ajout de compléments visant à augmenter la quantité de lutéine et de zéaxanthine, déjà connus pour leur rôle protecteur pour les yeux, peuvent aussi contribuer à combattre le déclin cognitif chez les personnes âgées.

Les légumes les plus riches en lutéine et zéaxanthine

La lutéine et la zéaxanthine sont des pigments ayant des propriétés antioxydantes qui donnent aux aliments leurs couleurs. Les légumes vert foncé (chou vert, épinards, courges vertes, brocoli sont ceux qui renferment le plus de lutéine et de zéaxanthine. Des études indiquent que l’oeuf augmente nettement la concentration de lutéine et de zéaxanthine dans la rétine, ce qui peut avoir un effet protecteur contre la dégénérescence maculaire

Source

Linbergh C.A. et al.Relationship of Lutein and Zeaxanthin Levels to Neurocognitive Functioning: An fMRI Study of Older Adults. J Int Neuropsychol Soc. DOI: 10.1017/S1355617716000850