Les femmes subissent trois types de stress selon leur tranche d’âge. Découvrez-les !

La vie peut être stressante pour tout le monde, des plus jeunes aux plus âgés. Mais lorsqu’il s’agit de femmes, ce stress est souvent aggravé par certains facteurs supplémentaires – et nous sommes sûrs que toutes les lectrices s’identifieront à nous ! En fonction de leur âge, les femmes sont souvent confrontées à trois types de stress. Dans l’article d’aujourd’hui, nous explorons la façon dont chacun de ces stress affecte différentes femmes en fonction de leur situation dans la vie. Alors, asseyez-vous, servez-vous votre boisson préférée et préparez-vous à explorer le type de stress que seules les femmes connaissent.

Les trois types de stress selon la tranche d’âge.

Stress psychologique :

À l’adolescence, les femmes commencent souvent à subir un stress psychologique dû aux changements hormonaux et aux pressions sociales liées au passage à l’âge adulte. À ce stade, elles peuvent se sentir dépassées par la nécessité de prendre des décisions difficiles concernant leur avenir ou par le manque de contrôle sur leur situation. Cela peut se manifester par de l’anxiété, une dépression, des troubles alimentaires et d’autres problèmes de santé mentale.

À l’âge adulte, les femmes âgées de 20 à 30 ans, ressentent souvent une pression pour prendre les bonnes décisions en matière de carrière et de vie afin de rester compétitives et de réussir. Les femmes de ce groupe d’âge peuvent également être confrontées à la pression de trouver un partenaire, de fonder une famille et d’entretenir des relations avec les membres de leur famille et leurs pairs.

Stress de la quarantaine :

Le deuxième type de stress que connaissent généralement les femmes entre la quarantaine et la soixantaine. Cette étape de la vie peut être marquée par des transitions difficiles, comme le départ des enfants, la ménopause ou le passage à la retraite ou à la semi-retraite. À ce stade, les femmes sont confrontées à des problèmes tels que l’insécurité financière, la solitude et l’isolement social dus au syndrome du nid vide ou au divorce. De plus, le stress de la quarantaine coïncide souvent avec des problèmes de santé physique comme la prise de poids, la fatigue, la perte de densité osseuse, les facteurs de risque de maladies cardiaques, l’insomnie et la douleur chronique.

Stress lié au vieillissement :

Enfin, le troisième type de stress qui est vécu par les femmes âgées de soixante-cinq ans et plus. Le stress du vieillissement comprend les traumatismes liés à un handicap physique ou à une maladie, comme l’arthrite ou les douleurs chroniques, la perte d’indépendance ou de statut social, ou la peur de la mort ou de mourir seul. Des recherches ont montré que les adultes vieillissants peuvent souffrir de dépression liée à ces traumatismes, ainsi que de difficultés d’adaptation aux nouvelles technologies qui peuvent provoquer un sentiment d’isolement par rapport aux jeunes générations.

Le stress demeure une majeure partie de la vie des femmes.

Dans l’ensemble, les trois types de stress auxquels les femmes sont confrontées en fonction de leur groupe d’âge varient considérablement en termes d’intensité et de conséquences sur la santé physique et le bien-être mental. Le stress générationnel touche les jeunes adultes qui n’ont pas encore d’idée précise sur leur avenir, mais qui doivent néanmoins rester compétitifs ; le stress de la quarantaine concerne les adultes qui vivent de nombreux changements à la fois sur le plan personnel et professionnel ; enfin, le stress du vieillissement touche les personnes âgées qui ont perdu une partie de leur indépendance en raison de handicaps physiques, mais qui doivent néanmoins trouver des moyens de rester en contact avec leur entourage.

Voici les conseils appropriés de professionnels de la santé, tels que des spécialistes de la santé mentale ou des psychiatres gériatriques, pour gérer chaque type de stress.

Stress psychologique :

Les professionnels de la santé conseillent de prendre des mesures pour identifier et traiter les causes sous-jacentes de la détresse émotionnelle. Il peut s’agir de consulter un conseiller ou de suivre une thérapie, d’élaborer des stratégies de relaxation et de soins personnels, comme le yoga ou la méditation, et de faire régulièrement de l’exercice. En outre, parler aux membres de la famille ou aux amis proches peut apporter un soutien et une compréhension supplémentaires.

Stress de la quarantaine :

Les professionnels de la santé suggèrent généralement de se concentrer sur les changements de vie qui apportent satisfaction et bonheur. Il peut s’agir de :

  • Se fixer des objectifs réalisables.
  • Expérimenter un nouveau rôle ou un nouveau cheminement de carrière.
  • Apprendre de nouveaux passe-temps ou de nouvelles compétences qui procurent de la joie.
  • Réorganiser les horaires pour réduire le temps consacré aux activités qui n’apportent pas de valeur ajoutée à la vie.
  • Consacrer plus de temps au repos et aux loisirs.

Stress lié au vieillissement :

Enfin, en ce qui concerne le stress lié au vieillissement, il est important de se rappeler qu’il y a de nombreux aspects positifs à vieillir. Les professionnels de la santé peuvent suggérer de trouver des moyens d’apprécier ces aspects positifs – y compris un plus grand sens de l’identité personnelle et une sagesse accrue – et de pratiquer l’autocompassion en se concentrant sur la résilience plutôt que sur les défauts.

Il peut également être utile d’élaborer un plan d’action pour répondre à toute inquiétude concernant l’épargne-retraite ou les problèmes de santé, notamment en discutant avec un conseiller financier ou en demandant conseil à d’autres experts dans ce domaine. En outre, s’engager dans des activités significatives, comme le bénévolat dans une organisation caritative locale, peut favoriser les sentiments d’accomplissement et de connexion avec les autres.

Toutes les femmes doivent être conscientes que ces problèmes peuvent être gérés efficacement afin que chacune d’entre elles puisse profiter de sa vie malgré les obstacles potentiels qu’elle pourrait rencontrer en cours de route.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.