Les élixirs floraux : toute énergie des plantes pour traverser la saison morne

Les élixirs floraux huiles essentielles
huiles essentielles

Les derniers mois de l’automne étaient, chez les celtes, les trois mois de la mort, avant le renouveau du nouvel an symbolisé par le gui éternellement vert. Autant dire que la période que nous vivons est particulièrement dure pour notre moral. Les élixirs floraux concentrent les bonnes énergies vivantes de certaines plantes pour ensoleiller cette saison.

La moutarde, l’élixir de la lumière intérieure

Lorsqu’on bascule dans les mois de l’automne, à partir de l’équinoxe de septembre, on est confronté à la baisse de moral et à la morosité, qui s’accorde avec le ciel gris et le temps froid et pluvieux de cette saison. Cela peut amener à ce qu’on appelle la dépression d’automne. L’élixir de moutarde est utile pour limiter cette morosité. Il intervient lorsqu’on a tendance à la dépression noire sans origine précise, ce qui correspond bien à la dépression d’automne, qui n’est pas causée par une origine psychologique particulière, mais par l’inversion du rythme entre le jour et la nuit. Cet élixir favorise le retour d’une certaine joie intérieure, quelque soit le contexte climatique et sociétal.

Le charme : pour retrouver de l’entrain psychique

L’automne, c’est aussi le symbole de la rentrée après les vacances d’été. Cette notion de rentrée peut peser beaucoup sur les personnes qui souffrent d’une lassitude du quotidien. Dans ce cas, on a tendance à procrastiner, par lassitude, on se dit « oh çà, je le ferai demain », ou alors « pff c’est encore lundi matin, il faut aller bosser… ». Bref, tout cela respire la lassitude du quotidien, le manque d’entrain qui nous pousse à ne plus faire les tâches quotidiennes. Or ce sentiment a tendance à s’aggraver au fil de l’automne. Pour éviter ce manque d’entrain, on prend l’élixir de charme, qui favorise le retour de l’entrain, de l’énergie au quotidien, ce qui permet d’assumer aisément nos tâches au jour le jour. Battre le fer tant qu’il est chaud, ce serait la devise de cet élixir.

Le chêne, l’élixir du burn out

Le manque d’entrain peut être beaucoup plus marqué chez certaines personnes, et là guette une autre forme de dépression nerveuse, le burn out. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre de l’élixir de chêne, qui convient bien aux personnes ayant tendance au burn out. Mais pourquoi quelqu’un rencontre t-elle le burn out ?

Au départ, l’élixir de chêne s’adresse à ceux qui, par excès de persévérance, ne lâchent rien. Cet entêtement finit par les user. Et c’est là où le coup de barre du burn out peut survenir. Cet élixir permet donc de mieux lâcher prise pour mieux ménager notre monture, ce dont on a besoin tout au long de l’automne et à l’approche de l’hiver.

Préparer l’hiver en régulant les effets de l’automne

La prise de ces trois élixirs, en cas de besoin, permet de nous préparer aux rigueurs de l’hiver. Mal préparé, notre psychisme peut souffrir de cette période, où l’on est obligé souvent de rester enfermé. Aussi est-il utile de faire une cure de ces élixirs en cas de besoin, de manière à moins souffrir psychiquement de l’hiver et à pouvoir profiter pleinement du printemps suivant.

plantes médicinales

Alain Tardif

Naturopathe, président de l’Académie Européenne des Médecines Naturelles,

créateur de produits à base de plantes et de champignons et auteur de nombreux livres.

Pour plus d’information sur les élixirs floraux, vous pouvez aller sur notre site de botanique et de mycologie : http://www.mycobota.fr

Pour trouver ces élixirs, visitez notre boutique en ligne : https://www.acerola-fr.com

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.