Les dangers de manger cru: 9 aliments à cuire absolument

La mode du « manger cru » ou crudivorisme se popularise de  plus en plus. Ce type de régime alimentaire est d’autant plus actuel qu’avec les chaleurs de l’été, on a souvent juste envie de manger simplement une salade composée ou non. Cela ne pose aucun problème pour la santé ou le système digestif en général, mais il n’en n’est pas de même pour tous les aliments. Quelques aliments ne doivent jamais être consommés crus au risque de développer des troubles intestinaux  importants  ou même des intoxications.

Les viandes et poissons à éviter crus

La viande de porc

La viande de porc peut parfois être contaminée par dans bactéries comme les salmonelles ou les Campylobacter. Elle peut également contenir des parasites tels la trichinose et le Taenia solium. Pour éviter tout risque, il est conseillé de ne jamais manger cette viande crue. Attention, le sanglier peut aussi être infecté par ce même parasite et les mêmes précautions s’y appliquent également.

Le poulet

Le poulet figure parmi les aliments à ne pas consommer crus. Des bactéries comme les salmonelles se développent naturellement dans l’intestin des volailles, ce qui accroît le risque de contamination. D’autres bactéries comme le campylobacter sont aussi à craindre, notamment pour les personnes dont le système immunitaire est plus faible.

La viande (en général)

Bien qu’il existe de nombreuses recettes qui préconisent la consommation de viande saignante, le risque de contamination par des bactéries comme les Salmonelles, le Campylobacter, l’E. coli et bien d’autres reste important. La viande hachée est particulièrement dangereuse, car elle favorise la dissémination des germes et de ce fait accroît le risque d’intoxication alimentaire si elle n’est pas cuisinée. La meilleure précaution à prendre avant de consommer les aliments carnés consiste à les faire cuire à cœur.

Le poisson

Le poisson cru est très apprécié dans de nombreux plats asiatiques, mais comme les autres viandes, les poissons peuvent être contaminés par des bactéries comme la Listeria ou les Salmonelles. Le plus dangereux dans la consommation de poisson cru est l’anisakis, un parasite pouvant provoquer des allergies et des troubles digestifs.

Le lait

Il n’est pas indiqué de consommer du lait cru, c’est-à-dire le lait qui sort directement du pis de la vache. En effet, il peut parfois être contaminé par des bactéries dangereuses pour la santé comme le Salmonella ou l’E. coli ou par d’autres éléments extérieurs. Si vous avez la possibilité de vous assurer de l’absence de tout risque de contamination, le lait cru pourrait être bénéfique pour la santé puisqu’il conserve encore toutes les vitamines qui se perdent lors de la pasteurisation. Ce type de lait doit toujours être conservé au frais et consommer rapidement.

Les légumes et végétaux à cuire systématiquement

Les champignons sauvages

Il faut faire très attention aux champignons sauvages. D’une part, ils ne sont pas tous comestibles, mais d’autre part, ils renferment des composants difficiles à digérer, pouvant être à l’origine de réactions toxiques ou allergiques. Le mieux est ainsi de toujours les cuisiner. De plus, même pour les champignons de Paris et les champignons Crémini qui peuvent être consommés en salade, il n’est pas conseillé de consommer des champignons en trop grande quantité ou trop souvent.

Les pommes de terre

Les pommes de terre possèdent des moyens de protection contre les parasites. Ces composants sont toxiques, même s’ils ne sont pas mortels. Il s’agit principalement de la solamine et de la chaconine, des alcaloïdes pouvant provoquer des troubles comme les nausées ou les vomissements. De même, les pommes de terre crues peuvent être à l’origine de ballonnements dus à la résistance des amidons aux sucs digestifs. Il faut cependant noter que ces toxines restent faibles et sont surtout concentrées dans les germes, les fleurs et la peau, notamment lorsque cette dernière vire au vert.

L’aubergine

Tout comme les pommes de terre, l’aubergine contient de la solanine. La teneur est moindre dans les légumes arrivés à maturité que dans ceux qui sont encore jeunes. Même si les effets gastro-intestinaux indésirables liés à la toxicité de ce légume restent moindres, il est prudent de privilégier la cuisson. Vous pouvez frire, griller, bouillir ou faire cuire l’aubergine selon vos goûts.

Les pousses et les germes

Très appréciées en salade autant pour leur couleur et leur saveur que pour leur qualité nutritionnelle, les pousses et les germes s’obtiennent en faisant germer des graines dans un milieu chaud et humide. Ces conditions sont favorables au développement des bactéries pouvant contaminer les aliments lors de la culture, de la récolte ou lors des différentes manipulations. C’est pour cela qu’il faut faire attention.  Les enfants, les seniors, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est faible ne devraient pas consommer ces aliments crus. Les principales bactéries que l’on rencontre le plus souvent dans les pousses et germes sont la Salmonella, l’E.coli et la Listeria. Le mieux est d’acheter des produits frais, de veiller à bien les nettoyer et autant que possible de les cuisiner plutôt que de les consommer en salade.