NutritionScience

19 conseils pour une perte de poids qui fonctionne réellement

Voici quelques-un des meilleurs conseils qui fonctionnent vraiment quand il s’agit de perdre des kilos superflus.

La perte de poids n’est pas qu’une question d’esthétique. C’est aussi une question de santé. Tout le monde le sait, s’embarquer dans un régime est difficile et incertain. Il faut de la motivation mais aussi et surtout, suivre de bons conseils. Il y a tant et tant de solutions de régime toutes plus farfelues les une que les autres. Ou pire, cela peut marcher faiblement, un temps et puis les kilos reviennent.. le découragement total s’installe alors. Pour faire le point sur ce qui marche vraiment, nous avons rassembler un large éventail de solutions éprouvées dans lesquelles vous pourrez trouver de l’inspiration pour prendre en charge votre poids.

Souvenez-vous, une meilleure santé, une meilleure forme physique, de la bonne humeur et une confiance en soi sont les premiers bénéfices et les plus importants d’une perte de poids. Perdre du poids peut être impressionnant au début, mais cela en vaut la peine, surtout lorsqu’il s’agit de votre santé.

Par exemple, la perte de poids peut contribuer à réduire le risque de cancer du sein. Une vaste étude publiée en décembre 2019 dans le Journal of the National Cancer Institute a révélé que les femmes en surpoids qui perdent du poids après avoir atteint 50 ans ont moins de chances de développer un cancer du sein que celles dont le poids reste à peu près le même.
De plus, perdre du poids peut permettre de mettre le diabète de type 2 en rémission. Une étude publiée en septembre 2019 dans Diabetic Medicine a révélé que chez les personnes atteintes de diabète de type 2, la perte de 10 % ou plus de leur poids corporel au cours des cinq premières années suivant le diagnostic était associée à de meilleures chances de rémission de la maladie. Selon l’American Heart Association, le fait de prendre du poids peut également augmenter les risques de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux.

Voici ces moyens efficaces pour perdre du poids

1. Mangez lentement

Choisissez des aliments que vous aimez, goûtez vraiment chaque morceau qui passe dans la bouche et mâchez délibérément. Mâcher lentement, de n’avaler que lorsque la nourriture est entièrement mâchée. Il faut du temps pour savoir qu’on est rassasié. Manger lentement nous permet non seulement d’apprécier davantage notre nourriture, mais nous donne aussi de meilleurs indices de satiété.

2. Vous le mangez, vous l’écrivez !

De nombreuses études ont montré l’efficacité de la tenue d’un journal alimentaire pour la perte de poids.

3. Faire de l’exercice tout ce qui bouge

Faites-le au lit, en étant assis, debout ou en marchant. Il suffit de bouger. Les gens ont l’idée fausse que cinq minutes ne font pas de différence, mais chaque minute fait une différence. Une recherche publiée en janvier 2014 dans la revue Progress in Cardiovascular Diseases a montré que l’activité physique est essentielle lorsqu’il s’agit réellement de perdre de poids.

4. Tenir un journal quotidien de reconnaissance

Nos habitudes alimentaires sont généralement liées à nos émotions. Que nous en ayons conscience ou non. Lorsque nous sommes stressés, nous avons tendance à chercher des sucreries. Tenez un journal quotidien des choses dont vous êtes reconnaissant. Ainsi, vous serez mieux à même de faire face au stress et aux émotions négatives en reconnaissant plutôt ce qui va bien dans votre vie.

5. Cuisson et préparation par lots

Chaque dimanche, faites cuire suffisamment de poulet pour la semaine par exemple. Préparez vos menus de la semaine en avance et conservez-les au frais ou au congélateur. Ainsi les soirs de fatigue où vous n’avez pas en envie de cuisiner, sortez ce que vous avez préparé. C’est la meilleure solution pour éviter les plats préparés. De plus, vous savez exactement ce qu’il y a dans vos plats: sel, sucre, graisse.. c’est vous le chef.

6. Dormez suffisamment

Le manque de sommeil augmente l’hormone de la faim, la ghréline, et diminue l’hormone de la satisfaction, la leptine, qui peut contribuer à la prise de poids. Lorsque nous manquons de sommeil, nous avons envie de manger des aliments plus salés et plus sucrés. Pourquoi ? Parce qu’à chaque fois que vous ressentez une faim plus intense, vos envies d’aliments plus énergétiques (plus caloriques) s’intensifient. Nous savons également que la façon dont nous pensons et traitons nos émotions est affectée par un manque de sommeil. Il est donc facile d’établir un lien avec une capacité réduite à faire des choix judicieux dans de nombreux domaines de la vie, y compris en ce qui concerne la nourriture. Nos hormones seront également mieux équilibrées parce que notre corps aura le temps nécessaire pour dormir et se réparer.

7. Ne sautez pas de repas

N’oubliez pas que le but ultime de notre corps est de rester en vie. Dès que nous sommes privés de calories, qui sont littéralement l’énergie vitale de notre corps, il fera des choses pour survivre. Notre corps sait quels aliments ont une densité énergétique plus élevée, et nous en aurons davantage envie. Honorez votre faim et ne laissez pas votre corps penser qu’il est affamé. Cela va à l’encontre de nombreuses tactiques de régime, mais ces tactiques ne fonctionnent vraiment pas bien pour les gens à long terme.

8. Restez hydraté

Des recherches ont montré que les personnes qui buvaient deux verres d’eau avant un repas perdaient plus de poids que les personnes qui ne buvaient pas d’eau avant les repas. Ce simple conseil fonctionne de deux façons. La soif peut se transformer en faim, ce qui vous pousse à manger davantage. Et l’eau vous donne l’impression d’être plus rassasié, ce qui vous fait manger moins pendant un repas.

9. Pesez vous une fois par semaine

Même jour, même heure, même quantité de vêtements. N’oubliez pas que votre poids n’est pas un chiffre unique mais une fourchette. Travaillez à réduire la fourchette, pas le nombre exact.

10. Réorganisez votre assiette

Faites la moitié de votre assiette de légumes, un quart de votre assiette de céréales complètes et un quart de votre assiette de protéines maigres. Lorsque vous changez les portions de céréales et de légumes dans votre assiette, vous constaterez une différence. Seule mise en garde : les pommes de terre et les pois sont des légumes riches en amidon, ils entrent donc dans la catégorie des céréales.

11. Suivre la règle des 80 pour cent

Mangez jusqu’à ce que vous vous sentiez rassasié à 80 %. Conservez les aliments supplémentaires au lieu de vous sentir obligé de finir voter assiette.

12. Evitez les calories liquides

Il existe une relation étroite entre les boissons sucrées et la prise de poids chez les adultes. Si vous buvez régulièrement une gorgée de quelque chose de sucré, considérez ceci : Des recherches ont montré qu’une réduction de la consommation de boissons sucrées peut entraîner une perte de poids significative. Même si c’est le seul changement que vous apportez. Remplacer chaque jour un soda par de l’eau pétillante permettrait d’économiser plus de 20 000 calories en quelques mois. Ce qui pourrait se traduire par une perte de poids de plus de 3 kg. L’alcool aussi est à surveiller.

13. Soyez sélectif dans les restaurants

Les aliments que nous mangeons hors de chez nous ont tendance à être plus caloriques et moins nutritifs que ceux que nous préparons à la maison. Une entrée moyenne d’un restaurant contient plus de 1 000 calories, et une journée entière de sodium et de graisse. Pour économiser des calories, divisez votre entrée ou demandez au serveur de remplacer la pomme de terre ou le riz par des légumes verts ou une salade.

14. Privilégiez les légumes

En cas de doute, mangez un légume. Ils sont peu caloriques, riches en fibres et très nutritifs. Grignotez du chou frisé, de la laitue, des carottes ou des haricots verts. Et enfin : Laissez tomber le beurre, mais ajoutez des herbes ou de l’ail pour un meilleur goût.

15. En fait, faites des légumes les vedettes

La prochaine fois que vous ferez des pâtes, préparez une toute petite portion des pâtes et mélangez le plat avec des brocolis, des crevettes, de l’ail et du zeste de citron. Vous vous sentirez moins mieux et vous pourrez continuer à manger vos plats préférés.

16. Empêchez les aliments malsains d’entrer dans la maison

C’est assez simple : Si vous ne l’avez pas, vous ne pouvez pas le manger. Au lieu de chips et de biscuits, gardez à portée de main des articles pratiques et faciles à préparer. Il s’agit notamment de noix et de graines, de fruits et de légumes précoupés, d’edamame, d’œufs, de saumon et de yaourt. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas avoir de friandises. Achetez-vous simplement une portion à déguster à la fois.

17. Contrôlez vos portions

Nous mangeons d’abord avec nos yeux et nous aimons voir une assiette pleine. L’utilisation d’assiettes, de bols et de tasses plus petits réduira la quantité de nourriture que vous pouvez vous servir.

18. Commencez là où vous êtes et faites ce que vous pouvez

N’ayez pas l’impression que vous devez refaire toute votre vie en commençant immédiatement. Évaluez votre situation actuelle, puis déterminez où vous aimeriez être à l’avenir. Un bon point de départ pour les personnes majoritairement sédentaires est de se procurer un compteur de pas et de voir combien vous marchez un jour normal. Fixez ensuite un objectif de pas légèrement supérieur à la norme et efforcez-vous d’y parvenir, en progressant lentement jusqu’à un objectif de 10 000 pas par jour.

19. Manger au petit déjeuner

Pour lutter contre l’envie de trop manger le soir, veillez à prendre le matin un petit déjeuner riche en protéines et en fibres. Les œufs et les noix ou les beurres de noix sont des choix sains pour les protéines. Associez les protéines à un aliment riche en fibres, comme les céréales ou les fruits riches en fibres.

Articles similaires