Les caroténoïdes favorisent la vision, la santé cérébrale et la longévité

Les caroténoïdes sont des types d'antioxydants connus pour leur contribution à la santé des yeux et du cerveau,

Les caroténoïdes sont des types d’antioxydants connus pour leur contribution à la santé des yeux et du cerveau, ainsi qu’au maintien d’une vision normale. Ils y parviennent en combattant les effets des dommages causés par les radicaux libres, également appelés stress oxydatif.

Ces antioxydants sont présents dans certains des aliments les plus sains qui soient, comme les carottes, le chou frisé, les patates douces, les poivrons et la papaye. Les pigments végétaux liposolubles apparaissent principalement dans les plantes sous forme de pigments jaunes, orange ou rouges, ce qui explique pourquoi vous pouvez les obtenir à partir des fleurs, des feuilles et des fruits des plantes qui présentent ces nuances. Une nouvelle étude démontre que le fait d’ajouter à votre régime alimentaire davantage de super aliments qui fournissent des caroténoïdes peut vous protéger contre le déclin de la santé mentale et du bien-être lié à l’âge, surtout si vous êtes une femme.

Résultats d’une étude : Caroténoïdes maculaires pour les femmes

Une étude publiée en 2022 dans la revue Nutritional Neuroscience a révélé qu’un apport alimentaire plus élevé en caroténoïdes semble protéger les femmes adultes contre la perte visuelle et cognitive. Les femmes ont fait l’objet de cette étude particulière car elles représentent environ deux tiers de tous les cas de démence, ainsi que 70 % des cas de dégénérescence maculaire.

Quels caroténoïdes peuvent contribuer à réduire le risque de dégénérescence maculaire ?

La lutéine et la zéaxanthine semblent être particulièrement importantes, car ces composés spécifiques se trouvent dans les tissus de l’œil et du cerveau. Ils font partie des plus de 7 000 caroténoïdes qui ont été identifiés. Ces deux nutriments semblent jouer un rôle dans la prévention des maladies neurodégénératives, telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (l’une des principales causes de cécité) et certaines formes de démence.

Comment les caroténoïdes préviennent-ils la dégénérescence maculaire ?

On a découvert que la lutéine, la zéaxanthine et d’autres caroténoïdes, comme la mésozéaxanthine, ont des effets antioxydants et anti-inflammatoires, notamment parce qu’ils bloquent la lumière qui endommage la rétine, ainsi que le stress oxydatif qui peut interférer avec le fonctionnement normal du cerveau. Les chercheurs pensent que les caroténoïdes sont capables d’améliorer directement la fonction des yeux et de prévenir la dégénérescence du système nerveux central.

On a constaté que la lutéine et la zéaxanthine, en particulier, aident à:

– Réduire l’incapacité d’éblouissement
– Diminuer l’inconfort oculaire
– Réduire le photostress
– améliorer le contraste chromatique et la portée visuelle (par exemple, la capacité de voir à travers la brume)
– Améliorer la vitesse de traitement visuel
– Aide aux fonctions cognitives, notamment la résolution de problèmes, la mémoire et les fonctions exécutives (qui se produisent principalement dans des zones telles que l’hippocampe et le cortex frontal).
– Inhiber le dépôt de β-amyloïdes cérébraux, qui sont liés à un risque accru de déclin cognitif.

Les caroténoïdes sont-ils présents dans la macula ?

Oui, ce sont les principaux pigments présents dans la macula de l’œil, qui est située au centre de la rétine. La macula est impliquée dans la vision diurne à haute acuité, et elle vous aide à voir les couleurs et les détails fins.

Comment la vitamine A/bêta-carotène affecte-t-elle la macula ?

La recherche montre que la vitamine A est un autre nutriment aux effets antioxydants qui peut défendre les yeux contre les dommages cellulaires et les maladies liées à l’âge. Comme les caroténoïdes, le bêta-carotène réduirait le risque de dégénérescence maculaire en diminuant le stress oxydatif, en particulier lorsqu’il est consommé à partir de sources alimentaires et non de suppléments.

Ce que cela signifie

Pour conserver son acuité mentale jusqu’à un âge avancé et prévenir la perte de vision, il est important de consommer régulièrement une variété d’antioxydants et de phytonutriments. Les caroténoïdes, ainsi que d’autres nutriments comme la vitamine A/bêta-carotène, les polyphénols, les flavonoïdes et l’anthocyanine, peuvent aider à prévenir de nombreux problèmes de santé liés au vieillissement et à un mode de vie malsain. Par exemple, une alimentation riche en antioxydants protège contre :

Certains types de cancer
les maladies cardiaques
le diabète de type 2
les maladies neurodégénératives, dont la maladie d’Alzheimer
l’ostéoporose/la perte de densité osseuse.

Une méta-analyse et un examen systématique ont révélé qu’une consommation plus importante de légumes à feuilles vertes, l’une des meilleures sources d’antioxydants, était fortement liée à une réduction de la mortalité toutes causes confondues (décès toutes causes confondues). Augmenter votre consommation de légumes à feuilles d’environ 100 grammes par jour (environ une à deux tasses de légumes crus) peut réduire votre risque de décès d’environ 25 %.

Comment obtenir davantage de caroténoïdes dans l’alimentation ?

Des études suggèrent que la consommation d’aliments riches en antioxydants, par opposition à la prise de suppléments, est le meilleur moyen d’augmenter votre apport en composés protecteurs comme les caroténoïdes. En effet, les aliments contiennent des centaines de composés différents qui agissent en synergie, contrairement aux compléments, qui ne fournissent généralement qu’un seul antioxydant.

Les principales sources alimentaires de caroténoïdes (qui vous apportent également d’autres antioxydants et nutriments protecteurs) sont les suivantes :

Courge d’hiver ou courge butternut
Carottes et jus de carotte
les patates douces
Les légumes verts à feuilles, comme le chou vert, les épinards, le chou frisé et les feuilles de navet.
Tomates
Citrouille
Agrumes (pamplemousse, oranges et mandarines)
Melon
Poivrons rouges
Papaye
Conclusion

De nombreuses études, dont une publiée en 2022, suggèrent qu’un apport alimentaire plus important de certains antioxydants, tels que les caroténoïdes, peut contribuer à réduire la progression des maladies oculaires ainsi que le déclin cognitif. Cela semble particulièrement important pour les femmes adultes qui sont impactées par ces pathologies de manière disproportionnée.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les caroténoïdes protègent la macula/rétine des dommages causés par la lumière, le stress oxydatif et l’inflammation. Pour ajouter davantage d’antioxydants à votre alimentation, consommez des aliments riches en nutriments, notamment des légumes verts feuillus, des courges, des carottes, des tomates, des agrumes, des fruits tropicaux comme la papaye et la mangue, des poivrons et des patates douces.

 

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -