Les bienfaits du thé noir pour la perte de poids

thé noir

Bien que les polyphénols du thé noir soient moins bien absorbés que ceux du thé vert, ils semblent également en mesure d’influencer le poids, mais au travers d’un effet sur le microbiote intestinal, selon de nouveaux travaux réalisés chez la souris.

Thé vert et thé noir ont beau provenir de la même plante (Camellia Sinensis), ils diffèrent notamment par la nature de leurs composés phénoliques. Ceux du thé vert sont plus courts, et donc mieux absorbés au niveau de l’intestin grêle. On les retrouve en plus grande quantité dans la circulation que ceux du thé noir, ce qui a valu au thé vert d’être considéré comme plus «actif». Mais ces nouveaux travaux menés par des chercheurs de l’UCLA (Université de Californie à Los Angeles) amènent à considérer le thé noir sous un nouvel angle, qui lui conférerait des propriétés tout autant dignes d’intérêt que celle du thé vert, mais avec un autre mécanisme à la clé.

Thé vert et thé noir agissent sur le poids

Les chercheurs ont soumis pendant 4 semaines des rongeurs à différents régimes:

  • pauvre en graisse et riche en sucre,
  • riche en graisse et riche en sucre,
  • riche en graisse et en sucre avec des extraits de thé vert,
  • riche en graisse et en sucre avec des extraits de thé noir.

Après 4 semaines, le poids des souris ayant reçu les extraits de thé vert ou noir s’est retrouvé au même niveau que celui des animaux ayant reçu le régime pauvre en graisse. Des travaux précédents menés par l’UCLA avaient déjà montré cela pour le thé vert, mais c’est la première fois que les chercheurs l’observent également pour le thé noir.

Le thé noir favorise les bons probiotiques dans l’intestin

Les analyses de selles révèlent que tant pour le thé vert que pour le thé noir, il y a moins de bactéries associées à l’obésité et plus de bactéries associées à la minceur. Toutefois, seuls les animaux ayant reçu l’extrait de thé noir montrent une augmentation significative de la bactérie Pseudobutyrivibrio.

Pour le Dr Zhaoping Li, qui dirige le Center for Human Nutrition a l’UCLA, il est donc clair que les effets bénéfiques du thé vert comme du thé noir dépassent le cadre des propriétés antioxydantes, et passent aussi par des modifications du microbiote. Le fait que les polyphénols du thé noir soient de plus grande taille, ils sont moins absorbés au niveau de l’intestin, mais exercent alors des propriétés prébiotiques dans le côlon.

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.