Les avantages santé de la vitamine B12: sources alimentaires, symptômes de carence

Voici les fonctions de la vitamine B12, comment savoir si on ne consomme pas assez de vitamine B12 et comment augmenter son apport.

La vitamine B12 est une vitamine B importante. Elle est essentielle à la santé des tissus nerveux, au fonctionnement du cerveau et à la production de globules rouges. La cobalamine est l’autre nom de la vitamine B12. Une carence ou une insuffisance peut survenir lorsque les niveaux de vitamine B12 deviennent trop faibles pour répondre aux besoins de l’organisme. Cette situation peut entraîner un certain nombre de symptômes et peut même évoluer vers des problèmes neurologiques irréversibles si elle n’est pas traitée. Environ 6 % des adultes âgés de 60 ans ou moins présentent une carence en vitamine B12. Ce taux grimpe à 20 % chez les personnes de plus de 60 ans.

La vitamine B12 est une vitamine hydrosoluble, comme toutes les autres vitamines B. Cela signifie qu’elle peut se dissoudre dans l’eau et circuler dans le sang. L’organisme peut stocker la vitamine B12 jusqu’à 4 ans, et il peut se débarrasser de tout excès de vitamine B12 dans l’urine. La vitamine B12 est la vitamine la plus volumineuse et la plus complexe sur le plan structurel. Elle est naturellement présente dans les produits d’origine animale comme la viande et les œufs, et les fabricants peuvent la produire par synthèse de fermentation bactérienne.

Avantages de la vitamine B12 sur la santé

La vitamine B12 est cruciale pour divers processus corporels, notamment:

– le fonctionnement normal du cerveau et du système nerveux
– le fonctionnement cognitif (capacité à penser)
– la formation des globules rouges et la prévention de l’anémie
– l’aide à la création et à la régulation de l’ADN
– la prévention éventuelle d’anomalies congénitales
– aide à protéger les yeux de la dégénérescence maculaire
– nécessaire à la production d’énergie
La vitamine B12 est essentielle à la santé du sang. Lorsque l’organisme n’a pas suffisamment de B12, cela entraîne une diminution de la production normale de globules rouges (anémie), ce qui nuit à l’apport d’oxygène. L’anémie mégaloblastique, également appelée anémie par carence nutritionnelle, est un type d’anémie causé par une carence en B12 ou en folates. L’anémie mégaloblastique se caractérise par une altération de la synthèse de l’ADN et la formation de globules rouges immatures, anormaux et de grande taille.

Besoins en matière d’apports

Pour les adolescents et aux adultes de plus de 14 ans le besoin quotidiennement est de 2,4 microgrammes (mcg) de vitamine B12. Les personnes enceintes devraient consommer 2,6 mcg, et les personnes allaitantes 2,8 mcg. L’apport excessif de vitamine B12 n’a pas montré de qualités toxiques ou nocives.

Certains médicaments peuvent diminuer l’absorption de la vitamine B12 provenant des aliments. Ces médicaments comprennent :

– la metformine
– les inhibiteurs de la pompe à protons
– les agonistes des récepteurs H2, souvent utilisés en cas d’ulcère gastroduodénal.

Aliments contenant de la vitamine B12

La vitamine B12 est présente naturellement dans de nombreux produits animaux. Elle n’est généralement pas présente dans les aliments végétaux, à moins qu’elle ne soit supplémentée.

Les bonnes sources alimentaires de vitamine B12 comprennent:

– bœuf
– porc
– jambon
– volaille
– agneau
– le poisson, en particulier l’églefin et le thon
– les produits laitiers, tels que le lait, le fromage et le yaourt
– certains produits à base de levure nutritionnelle
– les œufs

Bien que la vitamine B12 soit présente dans de nombreux aliments, certaines personnes présentent un risque accru de développer une carence ou une insuffisance en B12. Les groupes présentant un risque accru sont les suivants:

– les personnes âgées
– les personnes suivant des régimes restrictifs, comme les régimes végétaliens
– les personnes souffrant de certains problèmes de santé, comme la maladie cœliaque.

Symptômes de carence en vitamine B12

Un taux de B12 faible ou insuffisant peut entraîner un certain nombre de symptômes, dont certains peuvent être graves. Il peut en résulter des dommages irréversibles et potentiellement graves, en particulier au niveau du système nerveux et du cerveau. Cette situation est toutefois peu fréquente. Cependant, des taux de vitamine B12 même légèrement inférieurs à la normale peuvent déclencher des symptômes. Toutefois, ces symptômes ne sont pas spécifiques et ne suffisent pas à diagnostiquer une carence en vitamine B12. Les symptômes peuvent inclure:

– dépression
– confusion
– problèmes de mémoire
– fatigue
– maux de tête
– changements d’humeur
– difficulté à se concentrer
Lorsque les symptômes s’aggravent, ils peuvent inclure des changements neurologiques, tels que des engourdissements et des picotements dans les mains et les pieds. Certaines personnes peuvent avoir des difficultés à garder l’équilibre.

Les nourrissons qui manquent de vitamine B12 peuvent présenter :

– des mouvements inhabituels, comme des tremblements du visage
– des problèmes de réflexes
– des difficultés d’alimentation
– irritation
– d’éventuels problèmes de croissance s’ils ne sont pas traités
La carence en B12 a été liée à un risque accru de déficience cognitive et de dépression.

Une carence en vitamine B12 peut également entraîner une anémie. Les symptômes les plus courants de l’anémie sont la fatigue, l’essoufflement et un rythme cardiaque irrégulier. Les personnes atteintes d’anémie peuvent également présenter les symptômes suivants:

– une bouche ou une langue douloureuse
– une perte de poids
– une peau pâle ou jaunâtre
– diarrhée
– des problèmes de menstruation

Qui est à risque de manque de vitamine B12

Plusieurs groupes de personnes peuvent être exposés à un risque accru de carence en vitamine B12:

– Les végétaliens courent un risque de carence en vitamine B12, car leur régime exclut les produits alimentaires d’origine animale. La grossesse et l’allaitement peuvent aggraver la carence chez les végétaliens. À moins qu’un régime végétalien ne soit soigneusement planifié, il est difficile d’obtenir suffisamment de vitamine B12 par le biais des seuls aliments végétaux. C’est pourquoi il est recommandé aux personnes suivant un régime végétalien de se supplémenter en B12.

– Les personnes atteintes d’anémie pernicieuse peuvent manquer de vitamine B12. L’anémie pernicieuse est une maladie auto-immune qui affecte le sang. Les patients atteints de cette maladie n’ont pas suffisamment de facteur intrinsèque, une protéine présente dans l’estomac qui permet à l’organisme d’absorber la vitamine B12.

– Parmi les autres groupes à risque, citons les personnes ayant des problèmes d’intestin grêle, par exemple une personne dont l’intestin grêle a été raccourci par une intervention chirurgicale. La maladie de Crohn est également un facteur de risque de carence en vitamine B12 en raison de l’atteinte fréquente de l’iléon terminal.

– La gastrite, la maladie cœliaque et les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) peuvent entraîner une carence car ces affections réduisent l’absorption des nutriments.

– Les personnes souffrant de troubles chroniques liés à l’alcool peuvent manquer de vitamine B12, car leur organisme n’absorbe pas efficacement les nutriments.

– Les personnes diabétiques traitées à la metformine doivent faire tester régulièrement leur taux de B12 par leur professionnel de santé. En effet, la metformine réduit l’absorption de la vitamine B12.

– Le traitement de la carence en vitamine B12 comprend des suppléments de vitamine B12 par voie orale ou des injections de vitamine B12.

Suppléments

Certaines personnes ont des difficultés à absorber la vitamine B12 d’origine alimentaire et peuvent avoir besoin de prendre des suppléments.

Certaines populations peuvent avoir des difficultés à absorber la vitamine B12 d’origine alimentaire, notamment:

– les personnes âgées
– les personnes souffrant d’anémie pernicieuse
– les personnes souffrant de troubles intestinaux
Les gens peuvent prendre des suppléments de B12 par voie orale ou en spray nasal. Cependant, les suppléments oraux peuvent ne pas aider dans de nombreux cas de carence. Dans ces circonstances, un médecin peut recommander des injections de vitamine B12.

Les végétaliens et les autres personnes qui ne tirent pas suffisamment de B12 de leur alimentation peuvent prendre des suppléments pour éviter toute carence. Cela est particulièrement important pendant la grossesse et l’allaitement.

Injections de vitamine B12 par un médecin

Les médecins peuvent prescrire des injections de vitamine B12 pour certaines personnes souffrant d’anémie pernicieuse, ou de problèmes de malabsorption de la vitamine B12 et de carence grave. Ces injections consistent en de la vitamine B12 sous forme de cyanocobalamine ou d’hydroxocobalamine. Un médecin administre généralement ces injections dans un muscle tous les deux jours pendant deux semaines, ou jusqu’à ce que les symptômes de la personne s’améliorent. La poursuite du traitement dépend de la cause de la carence, à savoir si elle est liée à l’alimentation ou si la personne souffre de problèmes neurologiques.

Les injections d’hydroxocobalamine peuvent provoquer des effets secondaires, notamment :

– douleur, gonflement ou démangeaisons au site d’injection
– des nausées ou des vomissements
– maux de tête
– étourdissements
– bouffées de chaleur
Les effets secondaires graves sont rares. Cependant, si une personne ressent des palpitations ou des signes de choc allergique après une injection, elle doit contacter immédiatement son médecin.

La vitamine B12 est une vitamine essentielle que l’on trouve principalement dans les produits animaux. La plupart des adultes ont besoin de 2,4 mcg par jour. L’organisme a besoin de vitamine B12 pour le fonctionnement normal du cerveau et du système nerveux, la formation des globules rouges et d’autres processus essentiels. Les carences en vitamine B12 peuvent entraîner des symptômes tels que des maux de tête, de la fatigue et des problèmes digestifs, voire des lésions nerveuses et des troubles cognitifs. Certaines personnes sont plus exposées à des carences, comme les personnes âgées et celles qui n’absorbent pas bien les nutriments. Les végétaliens peuvent également présenter un risque de carence, car leur régime exclut de nombreuses sources de B12. La plupart des personnes qui ont une alimentation équilibrée reçoivent suffisamment de B12. Pour les autres, les médecins peuvent recommander des compléments oraux ou des injections.

Sources

Ankar, A., et al. (2021). Vitamin B12 deficiency.

Capelli, I., et al. (2019). Folic acid and vitamin B12 administration in CKD, why not?

Cui, L., et al. (2016). Plasma folate and vitamin B12 levels in patients with hepatocellular carcinoma.

Dubaj, C., et al. (2020). Vitamin B12 deficiency as a cause of severe neurological symptoms in breast fed infant — a case report.

Jatoi, S., et al. (2020). Low vitamin B12 levels: An underestimated cause of minimal cognitive impairment and dementia.

Kulnigg-Dabsch, S. (2016). Autoimmune gastritis.

Matthews, D. E., et al. (2016). Comparison of 2 population health management approaches to increase vitamin B12 monitoring in patients taking metformin [Abstract].

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -