Les asperges: de formidables légumes riches en vitamine B9

Outre ses qualités gustatives, l’asperge a la propriété bien particulière de conférer à l’urine une odeur très caractéristique quelques heures à peine après sa consommation. Ce phénomène est dû à la dégradation de ses constituants lors de la digestion, ce qui provoque la formation de certaines molécules contenant du soufre et l’élimination de ces molécules très odorantes dans l’urine. Mais que vous perceviez ou non ce« parfum », la teneur élevé des asperges en plusieurs vitamines, minéraux et composés phytochimiques en fait une addition extrêmement intéressante à l’alimentation.

Une richesse  en Vitamine B9 et antioxydants

Parmi les aliments d’origine végétale, l’asperge représente l’une des meilleures sources de folate (vitamine B9), une vitamine essentielle au maintien de l’intégrité du matériel génétique et au fonctionnement de nos cellules en général. Ce contenu élevé en folate est extrêmement intéressant, car plusieurs études ont montré que la consommation d’aliments riches en folate diminue considérablement les risques de certains cancers, notamment ceux du côlon et du pancréas. Le folate est également essentiel au développement du fœtus, ce qui en fait une vitamine capitale lors de la grossesse. Parmi tous les légumes de notre alimentation, l’asperge est également celui qui contient la plus grande quantité d’antioxydants. Un apport élevé en antioxydants est très important, car ces molécules permettent de neutraliser les effets des radicaux libres, des molécules qui sont particulièrement nocives pour la cellule et qui peuvent favoriser le développement de plusieurs maladies chroniques, en particulier les maladies cardiovasculaires et le cancer. Cette activité antioxydante des asperges est en grande partie liée à son contenu élevé en flavonoïdes, particulièrement la quercétine, et ainsi qu’à l’acide hydroxycinnamique. Plusieurs études ont montré que la consommation régulière d’aliments riches en flavonoïdes diminuait considérablement le risque d’être touché par plusieurs types de cancers, et il n’y a aucun doute que la présence de ces molécules dans l’asperge ne peut qu’avoir des effets bénéfiques en terme de prévention du cancer.

Comment préparer les asperges

Cependant, il faut éviter de faire bouillir trop longtemps les asperges lors de la cuisson, car cette technique peut diminuer considérablement la quantité de flavonoïdes. Bien que l’asperge puisse être préparée de multiples façons, il est préférable d’éviter de trop la faire cuire, de façon à conserver autant son goût que ses propriétés bénéfiques. En plus de la cuisson à la vapeur ou encore en sauté dans un wok, une méthode très simple et délicieuse de préparer les asperges consiste tout simplement à les faire griller au four, avec un peu d’huile d’olive, du sel et du poivre. Vous serez surpris du résultat !