Les aliments qui protègent la mémoire et luttent contre le déclin cognitif.

La mémoire est un système bien organisé, mais sa performance peut vite s’affaiblir en l’absence d’un bon entretien. Outre les jeux, l’apprentissage et le sommeil, l’alimentation tient un rôle essentiel pour améliorer cette fonction fondamentale du cerveau. Faire travailler sa mémoire est aussi un moyen de prévention de la maladie d’Alzheimer.

Mémoire : les légumes à feuilles vertes protègent du déclin cognitif

La lutéine qu’on trouve dans les légumes à feuilles vertes comme l’épinard, le brocoli, les différentes variétés de salade (laitue), la rucola, la roquette (Eruca sativa), le chou frisé (kale) ou les feuilles de moutarde contribuent à prévenir le déclin cognitif et à améliorer la mémoire. Pour une plus grande efficacité, la consommation doit être fraîche. La teneur en vitamine K et en bêta-carotène de ces légumes à feuilles sombres est bénéfique pour la santé et en particulier le cerveau. Les personnes qui consomment davantage de lutéine (un bêta-carotène) ont une meilleure mémorisation. Ceci pourrait s’expliquer par l’action antioxydante de ce pigment. D’autres nutriments importants pour la santé cérébrale et notamment la mémorisation qu’on retrouve dans les légumes à feuilles vertes sont la phylloquinone, les nitrates, le folate, l’α-tocophérol et le kaempférol.

Un cerveau plus jeune de 11 ans

Une étude, publiée dans le journal scientifique Neurology a révélé que les personnes qui mangeaient au moins une portion de légumes à feuilles vertes comme une salade par jour présentaient un taux de déclin plus faible lors de tests de mémoire que les personnes mangeant rarement de ces légumes. Les résultats ont révélé que les participants qui mangeaient le plus de légumes à feuilles ont réalisé des scores sur les mesures de la fonction mentale paraissant  11 ans plus jeunes, par rapport à ceux qui mangeaient le moins de ces légumes. Les chercheurs estiment qu’il est préférable de choisir des légumes avec des feuilles vertes foncées parce que plus les feuilles sont foncées et plus elles contiennent de nutriments bénéfiques pour la santé mentale.

Les nitrates, qu’on trouve en quantité importante dans la roquette (Eruca sativa), augmentent le flux sanguin en dilatant les vaisseaux ce qui favorise un apport en oxygène. On sait que si les cellules du cerveau n’ont pas assez d’apport en oxygène elles peuvent mourir.

Bon conseil : consommez 1 salade par jour à base de feuilles vertes (surtout roquette ou épinard).

Mots clés : mémoire, déclin cognitif, cerveau, légumes à feuilles vertes,

Méta : L’alimentation joue un rôle essentiel pour améliorer la mémoire et maintenir une fonctionnalité du cerveau. Entretenir la mémoire passe aussi par ce qu’il y a dans l’assiette.

Source :

Morris: Nutrients and bioactives in green leafy vegetables and cognitive decline: Prospective study. Neurology.doi: 10.1212/WNL.0000000000004815.

Source : Morris: Nutrients and bioactives in green leafy vegetables and cognitive decline: Prospective study. Neurology.doi: 10.1212/WNL.0000000000004815.