Les 7 meilleurs moments pour boire de l’eau

Stimulez votre humeur, améliorez votre poids et affinez votre concentration en sachant quand et en quelle quantité vous hydrater.

Si l’un de vos objectifs est de boire plus d’eau, vous êtes sur la voie d’un corps plus sain. Chaque cellule de notre corps a besoin d’eau. L’eau est essentielle au bon fonctionnement de votre digestion, de votre cœur, de vos poumons et de votre cerveau.

Il existe de nombreuses recommandations sur la quantité d’eau à boire. Cela dépend également de votre niveau d’activité, si vous êtes dehors par temps chaud, ou si vous êtes enceinte, allaitante ou malade. Autant de facteurs qui vous obligent à vous hydrater davantage. Mais voilà ce sur quoi sol est possible de se baser pour optimiser son apport en eau durant la journée.

1. Lorsque vous vous réveillez, consommez une ou deux tasses d’eau

Plutôt que d’atteindre le café avec les yeux écarquillés, buvez d’abord une à deux tasses d’eau. Parce que vous ne buvez pas pendant votre sommeil. Vous vous réveillez donc déjà déshydraté. En buvant de l’eau au réveil, vous pouvez retrouver votre niveau de base. Cela peut aussi vous aider si vous prenez des médicaments le matin. Alors, oui, allez chercher votre café. La bonne nouvelle, c’est que cela compte aussi comme du liquide. Bien qu’il s’agisse d’une boisson caféinée, qui a tendance à déshydrater, des quantités modérées de café ne déshydratent pas. Il n’empêche que le café ne remplace pas l’eau.

2. Pour réguler la faim, un verre d’eau avant le repas peut aider

L’eau peut jouer un rôle dans la gestion du poids. Boire une tasse d’eau avant un repas peut vous aider à vous sentir plus rassasié et à éviter de trop manger. En effet, une petite étude a révélé que boire de l’eau avant un repas aidait les hommes et les femmes à manger moins et à se sentir aussi satisfaits qu’un groupe qui ne buvait pas d’eau auparavant. Il est également possible que l’eau soit meilleure si elle est glacée. Une petite étude sur les hommes publiée dans le Journal européen de la nutrition en janvier 2019 a montré que les participants qui ont bu deux tasses d’eau glacée mangeaient moins de nourriture que les groupes qui ont bu de l’eau chaude ou tiède. Car la température fraîche ralentit la digestion et peut contribuer à réduire l’appétit.

3. Prenez un verre d’eau pour vous aider à digérer un repas

Boire de l’eau avec de la nourriture facilite la digestion. Il est particulièrement important de boire de l’eau en même temps que des aliments riches en fibres. Les fibres se déplacent dans le système digestif et absorbent l’eau. Ce qui aide à former des selles et favorise la régularité. Donc si vous remplissez votre assiette avec des aliments à base de plantes (comme il se doit !), buvez aussi de l’eau.

4. Plutôt que d’aller chercher du café pour lutter contre un coup de barre en milieu d’après-midi, buvez de l’eau

Il est courant de connaître le creux de l’après-midi, une baisse d’énergie qui se produit vers 15 heures. Cette baisse oblige de nombreuses personnes à aller chercher du café pour alimenter leur machine jusqu’à la fin de la journée. Mais ce choix de boisson peut vous empêcher de dormir. Même la consommation de caféine six heures avant de se coucher a perturbé le sommeil par rapport à un placebo, conclut une étude. La consommation d’un en-cas sucré peut avoir des effets tout aussi indésirables, à savoir une baisse d’énergie après un pic. Au lieu de se tourner vers ces solutions imparfaites, il faut s’attaquer à la cause première, qui peut être la déshydratation. Une étude publiée dans Nutriments en janvier 2019 note qu’en plus de la fatigue, la déshydratation peut provoquer de la colère, de l’hostilité, de la confusion et de la dépression. Ainsi, faire de l’eau une habitude quotidienne peut aider à assurer que votre énergie et votre humeur restent stables.

5. Buvez de l’eau quand vous avez mal à la tête

Un mal de tête peut être un symptôme de déshydratation. De plus, elle peut également déclencher des crises de migraine. Pour ceux qui souffrent de migraines, augmenter l’apport en eau peut aider à diminuer la gravité, la fréquence et la durée des migraines, suggère un essai de juillet 2020 chez des femmes adultes publié dans le Journal of Clinical Neuroscience.

6. S’hydrater intelligemment avant, pendant et après l’exercice

L’hydratation commence un jour ou deux avant l’exercice. Il est inutile de se charger en eau avant une séance d’entraînement dans l’espoir de vous hydrater. Cela ne fera probablement qu’entraîner des ballonnements inconfortables pendant vos mouvements. Assurez-vous de boire de l’eau régulièrement dans les jours précédant l’entraînement. En particulier si vous êtes en sueur. Vous devriez vous concentrer sur une stratégie d’hydratation dès la semaine précédant un grand effort. Pour les entraînements modérés (comme un jogging à l’extérieur, une marche rapide le matin, un saut à vélo couché), buvez une tasse d’eau environ 30 minutes avant et sirotez pendant l’exercice. Assurez-vous ensuite de bien vous hydrater après votre séance d’entraînement pour remplacer ce que vous avez perdu par la sueur.

7. Prenez une ou deux gorgées d’eau avant de vous coucher

Ne buvez pas une tasse ou deux d’eau avant de vous coucher. Vous devrez vous lever au milieu de la nuit pour aller aux toilettes, et cela perturbera votre sommeil. Cependant, apportez un verre d’eau à votre chevet le soir, au cas où vous auriez soif. Pour de nombreux patients sous traitement, l’un des effets secondaires les plus courants est la sécheresse de la bouche. Il peut donc être utile de garder l’eau à proximité.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide