Les 4 huiles essentielles qui soulagent les symptômes de l’eczéma

Les élixirs floraux huiles essentielles
huiles essentielles

Les symptômes de l’eczema peuvent être soulagés par l’utilisation de certaines huiles essentielles. Les huiles essentielles sont des extraits de plantes concentrés. Les effets varient selon la plante. Selon une étude, plus de 90 huiles essentielles ont des propriétés qui peuvent les rendre adaptées à un usage dermatologique. Le nombre de combinaisons pouvant atteindre au moins 1 500.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Selon un rapport publié dans Molecular Medicine, les plantes agissent lentement et ont généralement peu d’effets secondaires. Ce qui pourrait expliquer leur popularité en tant que forme de médecine alternative. Cependant, il n’existe pas encore beaucoup d’essais cliniques ou de revues à comité de lecture montrant l’efficacité de l’aromathérapie ou de l’utilisation topique des huiles essentielles. Certaines études donnent toutefois de solides indications pour l’usage des huiles essentielles en cas d’eczema.

Les huiles essentielles qui soulagent les symptômes de l’eczéma

Huile essentielle de Camomille: apaise l’inflammation

La camomille est un traitement traditionnel qui peut apaiser et calmer l’eczéma, l’inflammation et les infections cutanées. Une étude a montré que les huiles essentielles peuvent pénétrer dans les couches profondes de la peau d’une personne et peuvent donc être utiles comme anti-inflammatoire. Lorsque l’huile essentielle est diluée et utilisée sur la peau comme une crème, elle peut être un traitement efficace de l’eczéma atopique. En fournissant plus de la moitié de l’effet positif de la crème à 0,25% d’hydrocortisone.

Clou de girofle contre les démangeaisons

L’huile de girofle est considérée comme ayant des propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires. Elle contient également de l’eugénol, qui a des propriétés anesthésiques. Les chercheurs ont testé l’huile de clou de girofle topique sur un groupe de personnes souffrant de prurit chronique. Ils ont constaté une amélioration significative de la gravité des démangeaisons.

Géranium: anti-inflammatoire et antimicrobien

Les extraits de l’arbuste de géranium contiennent plus de 12 principes actifs qui sont anti-inflammatoires et antimicrobiens. Des études indiquent qu’ils agissent contre toute une série de bactéries et peuvent aider à lutter contre l’acné.

Arbre à thé (tea tree) : apaiser l’inflammation et éviter l’infection

Les huiles essentielles de l’arbre à thé ont des effets antioxydants et antimicrobiens à large spectre sur la peau. Dans l’ensemble, les recherches visant à soutenir l’utilisation de l’huile de théier comme traitement topique de l’eczéma sont limitées. Mais es huiles ayant des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens, elles peuvent apaiser l’eczéma et aider à éviter l’infection de la peau endommagée.

Comment utiliser les huiles essentielles pour soulager son eczema

Ces huiles essentielles ne doivent pas être ingérées car elles peuvent causer des dommages au foie ou aux reins. En outre, les enfants ne doivent pas les utiliser et les personnes qui sont enceintes ou qui allaitent doivent être particulièrement prudentes quant à leur utilisation topique. Les effets d’éventuelles toxicités sur les bébés à naître ne sont pas pleinement explorés.

L’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques est appelée aromathérapie. L’huile naturelle peut être inhalée ou appliquée sur la peau. Toutefois, il est essentiel de diluer les huiles essentielles avec une huile de support avant de les appliquer sur la peau.

Huile essentielle diluée

Les huiles de support appropriées sont la noix de coco, le jojoba, l’olive et l’amande douce. Après avoir ajouté quelques gouttes d’huile essentielle à l’huile de support, le mélange peut être utilisé sur la peau, dans des crèmes ou des lotions. Il peut également être utilisé comme produit de bain.

Quelles sont les causes de l’eczéma ?

Il existe différents types d’eczéma, et la recherche n’a pas défini les causes fondamentales de cette affection. Cependant, il peut s’agir d’une combinaison de déclencheurs et de gènes. Les différents types d’eczéma sont les suivants :

– la dermatite atopique
– dermatite de contact allergique
– l’eczéma dyshidrotique
– neurodermite
– eczéma discoïde
– dermatite de stase

En général, les personnes atteintes d’eczéma ont un système immunitaire qui réagit de façon excessive lorsqu’il est déclenché, ce qui entraîne une inflammation. L’inflammation provoque les symptômes associés à l’eczéma, tels que la peau rouge, les démangeaisons et la douleur.

Les principales causes de l’eczéma

Génétique

La filaggrine est une protéine qui aide la peau à maintenir une barrière protectrice. Chez certaines personnes atteintes d’eczéma, le gène responsable de la création de la filaggrine a subi une mutation. Si le corps ne peut pas produire suffisamment de filaggrine, la peau ne peut pas retenir l’humidité. Les bactéries et les germes peuvent alors pénétrer les couches extérieures. Cela entraîne une peau sèche et facilement infectée. Les individus peuvent hériter de gènes qui provoquent l’eczéma atopique. Les enfants dont un parent, un frère ou une sœur est atteint d’eczéma sont plus susceptibles de développer cette affection.

Alimentation

Les aliments peuvent provoquer une poussée ou une aggravation des symptômes de l’eczéma. Une personne peut ne pas avoir de véritable allergie aux aliments, mais peut être sensible à certains aliments qui peuvent alors provoquer une réaction. En outre, un enfant atteint de dermatite atopique peut présenter un risque plus élevé de sensibilité alimentaire.

Irritants

Une série de produits utilisés pour le nettoyage des maisons, les cosmétiques ou certaines substances naturelles peuvent provoquer une poussée d’eczéma. Les irritants les plus courants sont les suivants

– pommade antibactérienne
– détergents
– désinfectants
– parfums
– jus de fruits
– métaux
– savons
– quelques tissus

D’autres facteurs environnementaux ou allergènes peuvent également déclencher l’eczéma, tels que les acariens, les poils d’animaux, le pollen ou les moisissures. Chez certaines personnes, certains aliments peuvent aggraver l’eczéma.

Stress

Les médecins ne sont pas tout à fait sûrs de la manière dont le stress émotionnel agit comme déclencheur. Cependant, certaines personnes voient leurs symptômes d’eczéma s’aggraver si elles se sentent stressées. Certaines recherches indiquent que le stress affecte le système immunitaire et la fonction de la barrière cutanée. Ce qui entraîne une détérioration des symptômes de l’eczéma.

Hormones

Les femmes peuvent connaître des poussées d’eczéma dans les jours précédant leurs règles ou pendant leur grossesse. En outre, une personne en ménopause peut également avoir une poussée d’eczéma due à une baisse d’œstrogène. Ce qui affecte la capacité de la peau à retenir l’humidité.

Médicaments

Si une personne est sensible à un ou plusieurs des ingrédients de certains médicaments, cette réaction peut affecter les symptômes, y compris l’eczéma discoïde, également connu sous le nom d’eczéma nummulaire.

Blessure

Une blessure qui provoque des dommages évidents à la peau peut provoquer un eczéma post-traumatique. Au fur et à mesure que le tissu se cicatrise, la réponse inflammatoire ou toute infection localisée peut provoquer des symptômes.

Sources

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2995283/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28382655/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5435909/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25963475/

 

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide