Science

Les 15 bienfaits de la natation sur le corps et l’esprit

La natation permet de se mettre ou se maintenir en forme, et ses avantages s'étendent aussi à la santé mentale.

La natation est un exercice adapté aux personnes de tous âges. Elle peut aider une personne à se mettre ou à se maintenir en forme, et ses avantages s’étendent également à la santé mentale. Les personnes âgées de 19 à 64 ans devraient s’efforcer de pratiquer 150 minutes d’activité aérobique modérée chaque semaine. Les enfants plus jeunes devraient également pratiquer une activité physique. Il est important d’intégrer des exercices de musculation dans toute routine afin de conserver des muscles forts et souples. Si l’état de santé d’une personne le permet, elle devrait poursuivre ces exercices aussi longtemps que possible tout au long de sa vie.

On peut choisir la natation plutôt qu’une autre forme d’exercice pour toute une série de raisons. Elle permet au corps de s’entraîner en profondeur et présente de nombreux avantages pour les personnes de tous âges et de tous niveaux de forme.

1. La natation fournit un entraînement de tout le corps

La natation engage presque tous les principaux groupes musculaires, obligeant une personne à utiliser ses bras, ses jambes, son torse et son estomac.

La natation permet également

– augmente la fréquence cardiaque
– améliore la force
– tonifie les muscles
– améliore la condition physique
– aide à gérer le poids

2. Elle développe la force cardiovasculaire et réduit le risque de mortalité

L’exercice cardiovasculaire, ou cardio, fait intervenir le cœur, les poumons et le système circulatoire. Une routine d’entraînement complète, telle que la natation, comprendra ce type d’exercice.
Une étude note qu’après ajustement en fonction de l’âge, de l’indice de masse corporelle, du tabagisme, de la consommation d’alcool et des antécédents familiaux de maladies cardiovasculaires, les nageurs présentaient un risque de mortalité toutes causes confondues inférieur de 53 %, 50 % et 49 % à celui des hommes sédentaires, des marcheurs ou des coureurs, respectivement.

3. Elle est adaptée à tous les âges et à tous les niveaux de forme physique

Certains types d’exercices peuvent être difficiles pour les personnes qui les découvrent ou qui se sentent très peu en forme. Cependant, la natation permet à une personne d’aller à son propre rythme, et peut être une invitation à l’exercice pour les nouveaux venus. Il est possible d’apprendre à nager dès le plus jeune âge, et la plupart des piscines disposent d’une zone réservée aux débutants et aux personnes qui préfèrent nager lentement.

4. Les articulations sont ménagées

La natation n’exerce pas de pression excessive sur les articulations d’une personne. Ainsi, une personne souffrant d’arthrite ou d’une blessure articulaire peut trouver que la natation est un exercice approprié, car la flottabilité de l’eau réduit le stress sur les articulations portantes.

5. C’est bon pour les personnes blessées

Une personne souffrant d’une blessure ou d’une affection telle que l’arthrite peut avoir du mal à faire des exercices à fort impact. Les personnes qui ne peuvent pas participer à des exercices à fort impact et à forte résistance peuvent préférer la natation car l’eau soutient doucement les muscles.

6. C’est bon pour les personnes handicapées

Un handicap physique tel que la paraplégie peut limiter ou éliminer certaines options d’entraînement. Les personnes souffrant d’un handicap physique peuvent trouver que la natation est un exercice idéal car l’eau offre une résistance et un soutien.

7. Elle aide à lutter contre l’asthme

En plus de développer la force cardiovasculaire, la natation peut aider à augmenter la capacité pulmonaire et à améliorer le contrôle de la respiration. Bien que l’air humide des piscines intérieures puisse également contribuer à améliorer les symptômes de l’asthme, il est important de noter que certaines études indiquent que les produits chimiques désinfectants utilisés dans les piscines peuvent aggraver les symptômes de cette maladie. Ces produits chimiques peuvent également augmenter la probabilité qu’un nageur développe cette affection.

8. Elle améliore les symptômes de la sclérose en plaques

L’eau maintient les membres flottants, de sorte que les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) peuvent bénéficier du soutien et de la résistance douce que l’eau fournit. Une étude menée en 2012 en Espagne a révélé une réduction significative de la douleur lorsque des personnes atteintes de SEP, âgées de 18 à 75 ans, ont participé à un programme de natation de 20 semaines.
Les participants ont également signalé des améliorations de la fatigue et de la dépression liées à la SEP.

9. La natation est sans danger pendant la grossesse

La natation est une forme d’exercice recommandée pour les femmes enceintes. Le poids supplémentaire peut provoquer des douleurs articulaires et musculaires pendant la grossesse. La natation est particulièrement appréciée des femmes enceintes car l’eau peut supporter ce poids. Cependant, il est toujours bon de consulter un médecin lorsqu’on essaie une nouvelle forme d’activité pendant la grossesse.

10. Elle brûle des calories

La natation est un excellent moyen de brûler des calories. Cependant, la quantité de calories brûlées dépend du poids de la personne et de la vigueur avec laquelle elle nage.

Une personne peut utiliser ce calcul pour déterminer combien de calories elle brûle en faisant de l’exercice :
Total des calories brûlées = durée (en minutes) x (MET x 3,5 x poids en kilogrammes) / 200.
MET signifie équivalent métabolique d’une tâche.

11. Elle aide à réguler la glycémie

Une étude de 2016 portant sur 62 femmes préménopausées non entraînées a révélé que la natation trois fois par semaine améliorait le contrôle du glucose (sucre) et la sensibilité à l’insuline.
L’étude a révélé que la natation intermittente à faible volume et à haute intensité était plus bénéfique que la natation à faible intensité pendant 1 heure.

12. Elle aide à améliorer le sommeil

Une étude de 2010 portant sur 17 adultes sédentaires souffrant d’insomnie, dont l’âge moyen était de 61,6 ans, a révélé une amélioration du sommeil chez ceux qui faisaient régulièrement de l’exercice.
Environ un tiers des adultes ne dorment pas suffisamment. Si elle est accessible, la natation peut profiter à ceux qui cherchent à mieux dormir.

13. Elle améliore l’humeur

L’exercice libère des endorphines, qui améliorent l’humeur. Une étude pilote de 2014 impliquant des personnes atteintes de démence a révélé que ceux qui nageaient régulièrement sur une période de 12 semaines présentaient une amélioration de l’humeur. L’étude s’est déroulée dans le Queensland, en Australie. Les participants avaient un âge médian de 88,4 ans, et la cohorte était composée de 10 femmes et d’un homme.

14. Elle aide à gérer le stress

L’exercice est un excellent moyen de soulager le stress et l’anxiété. L’exercice aérobique peut élever et stabiliser l’humeur et réduire la tension en général. Une étude menée en 2014 sur des rats a révélé que la natation pouvait aider à réduire la dépression induite par le stress.

15. Elle  diminue le risque de maladie cardiaque

Une étude de 2016 impliquant 20 jeunes hommes adultes a révélé que la natation pourrait être bonne pour le cœur. Les participants à l’étude se sont engagés dans un entraînement de natation d’intensité modérée pendant 8 semaines. Les chercheurs ont constaté que l’entraînement avait des effets bénéfiques sur la pression artérielle et les parois du cœur.

Sources

Alkatan, M., et al. (2016). Amélioration de la fonction et réduction de la douleur après un entraînement de natation et de cyclisme chez des patients atteints d’arthrose [Résumé].

Castro-Sánchez, A. M., et al. (2012). Hydrotherapy for the treatment of pain in people with multiple sclerosis: A randomized controlled trial.

Chase, N. L., et al. (2008). Swimming and all-cause mortality risk compared with running, walking, and sedentary habits in men.

Connolly, L. J., et al. (2016). Low-volume high-intensity swim training is superior to high-volume low-intensity training in relation to insulin sensitivity and glucose control in inactive middle-aged women [Abstract].

Exercise. (2019).

Exercise in pregnancy. (2020).

Fisk, M. Z., et al. (2010). Asthma in swimmers: A review of the current literature [Abstract].

Health benefits of water-based exercise. (2016).

Matthews, M. J., et al. (2017). The effects of swimming fatigue on shoulder strength, range of motion, joint control, and performance in swimmers [Abstract].

Articles similaires