Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Les 12 risques de l’été auxquels on ne pense pas

voici les 12 risques de l'été les plus négligés et les moyens de s'en protéger pour passer des vacances en toute sécurité.

Introduction Avec l’arrivée des beaux jours, nous avons tous hâte de profiter des plaisirs de l’été : baignades, barbecues, randonnées et autres activités de plein air. Cependant, cette saison estivale comporte également son lot de dangers potentiels qu’il est important de connaître et de prévenir. Des coups de soleil aux piqûres d’insectes, en passant par les risques de noyade et les allergies saisonnières, voici les 12 risques de l’été les plus négligés et les moyens de s’en protéger pour passer des vacances en toute sécurité.

1. La déshydratation

Jusqu’à 78% de notre corps est composé d’eau, il est donc essentiel de bien s’hydrater, surtout pendant les périodes de forte chaleur et d’activité physique intense. La déshydratation peut rapidement devenir sévère, voire fatale, si elle n’est pas prise en charge. Pour éviter ce risque, il est recommandé de boire régulièrement, en particulier avant, pendant et après une activité physique. La couleur de l’urine est un bon indicateur de l’état d’hydratation : une urine de couleur pâle à jaune clair est signe d’une bonne hydratation, tandis qu’une urine plus foncée peut être le signe d’une déshydratation.

Conseils pour rester bien hydraté

  • Buvez au moins 64 onces d’eau par jour
  • Préférez les aliments riches en eau comme les fruits et légumes
  • Évitez les boissons diurétiques comme l’alcool et le café
  • Soyez attentif à la couleur de votre urine

2. Les coups de soleil

Les coups de soleil sont des brûlures causées par une exposition excessive aux rayons UV du soleil. Outre les effets à long terme comme le vieillissement prématuré de la peau et le risque de cancer de la peau, les coups de soleil sévères peuvent entraîner déshydratation, coup de chaleur et infection. Pour s’en prémunir, il est essentiel d’appliquer régulièrement un écran solaire adapté, même les jours nuageux, et de ne pas oublier certaines zones sensibles comme les oreilles, les paupières, les lèvres, le cuir chevelu ou les pieds.

Comment bien se protéger du soleil

  • Utiliser un écran solaire avec un indice de protection élevé (SPF 30 minimum)
  • Renouveler l’application toutes les 2 heures et après la baignade
  • Porter des vêtements couvrants, un chapeau et des lunettes de soleil
  • Rester à l’ombre aux heures les plus chaudes de la journée

3. Les pathologies liées à la chaleur

Outre la déshydratation et les coups de soleil, l’exposition prolongée à la chaleur peut entraîner d’autres pathologies potentiellement graves :

Éruption cutanée de chaleur : rougeurs et picotements causés par la transpiration excessive
Crampes de chaleur : contractions musculaires douloureuses dues à une perte de sels et de liquides
Épuisement dû à la chaleur : fatigue extrême, vertiges, nausées, lorsque le corps n’arrive plus à se refroidir
Coup de chaleur : urgence médicale avec une température corporelle élevée pouvant être mortelle

Pour prévenir ces troubles, il est recommandé de s’hydrater régulièrement, de porter des vêtements légers et de faire des pauses à l’ombre ou dans un endroit climatisé.

4. Les piqûres et morsures d’insectes

Les beaux jours attirent également leur lot d’indésirables : abeilles, moustiques, tiques et fourmis. Leurs piqûres et morsures peuvent non seulement être douloureuses, mais aussi transmettre des maladies. Le meilleur moyen de s’en protéger est d’utiliser un répulsif à base de DEET ou de picaridine, qui offrent une protection efficace pendant plusieurs heures. Il est également important d’éviter les produits parfumés qui attirent les insectes, de vider les sources d’eau stagnante et de porter des vêtements couvrants.

Conseils anti-insectes

  • Utiliser un répulsif avec DEET ou picaridine
  • Éviter les produits parfumés
  • Vider les sources d’eau stagnante
  • Porter des vêtements longs et amples

5. Les risques de noyade

Les activités aquatiques sont certes très agréables en été, mais elles comportent aussi des dangers, en particulier pour les enfants. Pour prévenir ces tragédies, il est essentiel de toujours surveiller attentivement les enfants à proximité de l’eau, de leur apprendre à nager dès que possible et de s’assurer qu’ils portent un gilet de sauvetage. Les adultes devraient également toujours porter un gilet de sauvetage lorsqu’ils pratiquent des activités nautiques.

Règles de sécurité aquatique

  • Apprendre les gestes de premiers secours (RCP)
  • Couvrir les bouches d’aspiration des piscines
  • Porter un gilet de sauvetage en permanence
  • Inscrire les enfants à des cours de natation

6. Les aliments à risque

Les barbecues et autres repas d’été peuvent aussi comporter des dangers, notamment avec les viandes fumées. Le processus de fumage crée en effet des substances cancérigènes comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les amines hétérocycliques (AH). Pour limiter les risques, il est préférable de remplacer le fumage par une marinade avec de la fumée liquide, tout en veillant à bien cuire la viande à cœur. Par ailleurs, les restes laissés trop longtemps dans la « zone de danger » (entre 4°C et 60°C) peuvent favoriser le développement de bactéries, mieux vaut donc les jeter plutôt que de les conserver.

Conseils pour des grillades plus saines

  • Privilégier la marinade avec de la fumée liquide plutôt que le fumage
  • Bien cuire la viande à cœur pour tuer les bactéries
  • Ne pas conserver les restes trop longtemps à température ambiante

7. Les calculs rénaux

Bien que les calculs rénaux puissent se former à n’importe quelle période de l’année, leur fréquence augmente généralement durant l’été. Environ 80% d’entre eux sont composés de calcium, une substance dont la production est plus importante en hiver. Lorsque les beaux jours arrivent, la déshydratation et la chaleur favorisent la croissance de ces calculs formés préalablement. Pour les prévenir, il est essentiel de bien s’hydrater, de réduire sa consommation de sel et d’augmenter sa consommation de fruits et légumes.

Comment éviter les calculs rénaux

  • Boire beaucoup d’eau
  • Réduire l’apport en sel
  • Manger plus de fruits et légumes
  • Consulter un médecin pour des conseils adaptés

8. Les blessures liées au jardinage

Jardiner peut être bénéfique pour la santé physique et mentale, mais comporte aussi son lot de risques : maux de dos, douleurs articulaires, allergies aux plantes toxiques... Pour prévenir ces désagréments, il est important d’adopter les bons gestes, comme plier les genoux plutôt que le dos, varier les positions et utiliser du matériel ergonomique. Il faut également être très prudent avec les plantes urticantes comme le lierre, le sumac ou le chêne, car leur sève peut provoquer de graves réactions allergiques.

Conseils pour un jardinage sans danger

  • Adopter une bonne posture, plier les genoux
  • Utiliser du matériel ergonomique
  • Éviter tout contact avec les plantes urticantes

9. Les problèmes de pieds

Lorsque l’on passe d’une chaussure d’hiver à une sandale d’été, on s’expose à davantage de problèmes podologiques comme les entorses, les orteils cassés ou les ampoules. Ces dernières sont souvent causées par la transpiration qui ramollit la peau. Pour les éviter, il est recommandé de porter des chaussettes en fibres synthétiques qui absorbent mieux la sueur et d’appliquer un agent asséchant sur les pieds avant l’effort.

Prévenir les problèmes de pieds

  • Choisir des chaussures d’été bien ajustées et stables
  • Porter des chaussettes en fibres synthétiques
  • Appliquer un agent asséchant sur les pieds

10. Les blessures liées au vélo

Le port du casque est essentiel pour prévenir les traumatismes crâniens en cas d’accident de vélo. Pourtant, seulement 1 cycliste sur 5 porte un casque. Il est important de bien ajuster son casque et de le porter systématiquement, y compris en donnant l’exemple à ses enfants.

Règles de sécurité à vélo

  • Porter un casque bien ajusté
  • Donner l’exemple aux enfants
  • Respecter le code de la route

11. La dépression saisonnière estivale

Bien que moins fréquente que la dépression hivernale, la dépression saisonnière estivale existe bel et bien. Elle se caractérise par de l’irritabilité, de la fatigue, un manque d’énergie et de motivation, souvent liés à l’inconfort dû à la chaleur, aux allergies saisonnières ou aux changements de routine. Pour y faire face, il est recommandé d’établir une routine, de tenir un journal de l’humeur et de chercher à se rafraîchir régulièrement. Consulter un professionnel de santé mentale peut également être bénéfique.

Surmonter la dépression estivale

  • Établir une routine quotidienne
  • Tenir un journal de l’humeur
  • Chercher à se rafraîchir régulièrement
  • Consulter un professionnel de santé mentale

12. Les allergies saisonnières

Les allergies estivales sévissent en raison de l’augmentation du pollen et des spores de moisissure liée à la chaleur et à l’humidité. Bien qu’il n’existe pas de remède, certaines précautions peuvent soulager les symptômes : commencer le traitement anti-allergique avant le début de la saison, éviter l’exposition aux allergènes autant que possible et fermer les fenêtres pour limiter leur pénétration dans la maison.

Gérer les allergies estivales

  • Prendre son traitement anti-allergique avant le début de la saison
  • Éviter l’exposition aux allergènes autant que possible
  • Garder les fenêtres fermées pour limiter l’entrée des allergènes

 

L’été est une saison merveilleuse pour profiter des plaisirs en plein air, mais elle comporte aussi son lot de risques pour la santé qu’il ne faut pas négliger. En étant bien informé et en adoptant les bons réflexes de prévention, on peut passer des vacances sereines et en toute sécurité. Hydratation, protection solaire, gestion des allergies, sécurité aquatique… Voici les 12 risques de l’été les plus importants à garder à l’esprit pour une saison estivale épanouissante et sans danger.

5/5 - (15 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi