Wall Pilates : une forme d’exercice à pratiquer tranquillement chez soi pour des muscles tonifiés et étirés

Sans aucun équipement, cette forme d'exercice pourrait vous apporter les résultats tant souhaités

Si vous cherchez un moyen de vous muscler à la maison qui soit non seulement facile et efficace, mais aussi rentable sans avoir besoin d’aucun équipement, alors essayez le Pilates au mur ! Non seulement cette méthode offre les mêmes avantages que les exercices de Pilates traditionnels, mais en ajoutant une surface instable comme un mur ou une autre structure verticale, chaque exercice offre des défis de résistance accrus. Dans cet article, nous allons examiner pourquoi le Pilates au mur gagne en popularité dans les cercles de fitness et comment la mise en œuvre de quelques techniques simples dans votre routine quotidienne peut vous aider à devenir musclé en un rien de temps !

Pilates au mur : une activité unique en son genre.

Le Pilates au mur est une forme d’exercice unique qui se distingue du Pilates traditionnel. Cette séance d’entraînement, créée par la célèbre entraîneuse et instructrice Erika Bloom, utilise le support d’un mur pour aider les participants à effectuer divers exercices de manière plus stimulante et créative. En utilisant le mur pour l’équilibre, la stabilité et la résistance, Pilates au mur ou le Wall Pilates encourage les pratiquants à solliciter davantage leurs muscles centraux, ce qui permet d’améliorer la posture et l’alignement du corps.

Ce qui le distingue des autres formes de Pilates traditionnel.

L’une des principales différences entre le Pilates au mur et le Pilates traditionnel réside dans l’accent mis sur l’intégration de l’ensemble du corps. Le Pilates traditionnel se concentre sur les principales parties du corps impliquées dans chaque exercice, comme les bras ou les jambes, plutôt que de considérer la façon dont elles interagissent ensemble. En revanche, le Pilates contre le mur utilise des exercices qui impliquent à la fois des mouvements du haut et du bas du corps. Cela encourage les participants à développer la coordination entre les deux ensembles de groupes musculaires tout en renforçant simultanément leurs muscles centraux avec plus d’intensité et de précision.

Contrairement à de nombreuses autres formes d’exercices, le Pilates au mur met également l’accent sur le mouvement conscient plutôt que sur la répétition mécanique. Les participants sont encouragés à se concentrer non seulement sur le perfectionnement de chaque technique, mais aussi à comprendre ce qu’ils ressentent dans leur corps lorsqu’ils effectuent un exercice correctement, afin de maximiser leurs résultats. L’adoption de cette approche consciente aide les participants à mieux contrôler leur corps et à prévenir les blessures dues à une technique incorrecte ou à une mauvaise forme.

L’étirement est une principale base du Pilates au mur.

Outre l’amélioration de la force et de la coordination, les personnes qui pratiquent le Pilates contre le mur peuvent aussi améliorer leur souplesse grâce à des étirements spécifiques conçus pour chaque exercice. L’incorporation d’étirements dans ce type d’entraînement permet d’allonger les muscles tendus tout en améliorant l’amplitude globale des mouvements pour une meilleure mobilité lors des activités quotidiennes ou des entraînements.

Dans l’ensemble, plusieurs différences essentielles distinguent le Pilates sur le mur des formes traditionnelles de Pilates : une intégration accrue de l’ensemble du corps, un accent mis sur le mouvement conscient et des étirements bénéfiques qui améliorent la flexibilité au fil du temps, le tout dans un environnement sûr soutenu par un mur !

Voici quelques exercices de Pilates au mur à faire chez soi.

Le squat au mur à une jambe.

Pour réaliser cet exercice, commencez par vous tenir debout, le dos contre le mur et les pieds écartés d’une distance équivalente à celle des hanches. Les pieds fermement ancrés dans le sol, faites travailler vos muscles et soulevez une jambe du sol, en l’amenant vers votre poitrine. Descendez ensuite jusqu’à ce que vos deux jambes forment deux angles droits au niveau du genou. Maintenez cette position pendant 10 à 15 secondes avant de revenir à la position de départ. Veillez à garder la tête, les épaules et les hanches contre le mur pendant toute la durée du mouvement et gardez les muscles abdominaux engagés pendant que vous vous accroupissez.

La planche à deux bras.

Pour ce faire, vous devez vous tenir face à un mur, les paumes des mains posées à plat contre le mur à la hauteur des épaules. Reculez de 2 à 3 pieds par rapport au mur, en gardant vos bras tendus et parallèles l’un à l’autre tout au long du mouvement. Engagez vos muscles abdominaux en pliant légèrement les genoux et le pli de la hanche pour garder l’équilibre, tout en poussant sur le mur avec les deux paumes pour vous soutenir. Maintenez cette position pendant 10 à 15 secondes avant de reprendre la position de départ. Veillez à ne pas verrouiller complètement les coudes ou les genoux lorsque vous êtes en position de planche afin de protéger les articulations de toute tension ou blessure pendant l’exécution de cet exercice.

Le pont au mur :

Pour pratiquer ce mouvement, tenez-vous d’abord debout, le dos à plat contre le mur, et placez vos pieds à une distance de 15 à 25 cm du mur. Arquez lentement votre colonne vertébrale vers le mur. Gardez les pieds fermement appuyés sur le sol, rapprochez vos omoplates et levez légèrement le menton vers le ciel jusqu’à ce que vous formiez une arche tout en gardant les deux fessiers au sol. Maintenez cette position pendant 3 à 5 respirations avant de redescendre à la position initiale. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ce mouvement au début, ce n’est pas grave ! Faites simplement une étape à la fois et concentrez-vous sur l’exécution de chaque action avec intention.

Montez d’un cran l’intensité de ces exercices.

Pour intensifier l’un ou l’autre de ces exercices, essayez d’ajouter une bande de résistance autour des chevilles ou des poignets tout en effectuant les mouvements de répétition contre un mur. La résistance augmente la difficulté tout en préservant les articulations, ce qui permet d’atteindre une plus grande intensité en toute sécurité ! Il est également important de noter que la forme doit toujours primer sur la vitesse lors de l’exécution de n’importe quel type d’exercice Pilates. Prenez donc le temps de vous assurer que les parties du corps sont correctement alignées tout au long des mouvements, tout en respirant profondément par le ventre, pour obtenir des résultats optimaux !

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.