Le « Vishing » : Une méthode d’escroquerie avancée en plein rebond

Avez-vous reçu récemment un grand nombre d’appels téléphoniques étranges, dans lesquels l’appelant tente d’obtenir des informations personnelles de votre part ? Il est probable qu’il utilise une nouvelle technique d’escroquerie appelée « Vishing », qui consiste à essayer d’accéder frauduleusement à votre compte bancaire et à d’autres informations personnelles. Vishing est l’abréviation de « Voice Phishing » (hameçonnage vocal), qui consiste à utiliser des techniques d’ingénierie sociale par téléphone pour voler des informations sensibles ou de l’argent. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est le Vishing, comment il fonctionne et quelles mesures vous pouvez prendre pour éviter d’être victime de cette forme sophistiquée d’attaque.

Une nouvelle arnaque est apparue en France, qui pourrait potentiellement faire perdre des milliers d’euros aux victimes. Ce racket par vishing est centré sur des appels téléphoniques frauduleux qui visent à récupérer les données personnelles de personnes peu méfiantes. On estime que 1 500 personnes ont déjà été victimes de cette escroquerie et que leurs comptes bancaires ont été piratés par des cybercriminels.

En quoi consiste le Vishing ?

L’hameçonnage vocal consiste à utiliser certaines tactiques pour manipuler les gens afin qu’ils donnent des informations précieuses telles que leurs mots de passe et leurs numéros de compte. Ces criminels utilisent des techniques complexes d’ingénierie sociale telles que l’usurpation d’identité et la manipulation de l’autorité pour convaincre la personne à l’autre bout du fil qu’elle est une entité légitime qui a besoin d’accéder aux informations privées de la personne à des fins de sécurité. Une fois qu’ils ont reçu les informations souhaitées, ces criminels peuvent alors les utiliser pour accéder à des comptes bancaires, voler de l’argent ou compromettre des fichiers et des documents confidentiels.

En France, les cas de vishing sont devenus de plus en plus fréquents ces derniers temps, ce qui en fait une préoccupation majeure pour ceux qui sont conscients de ses dangers. Selon BFMTV, de nombreux Français ont reçu des appels d’acteurs malveillants se faisant passer pour leur banque et leur demandant des informations sensibles sur leurs comptes ou leurs cartes de crédit. Avec ce type de données, les fraudeurs peuvent causer d’immenses dégâts non seulement financiers, mais aussi émotionnels en faisant courir aux victimes le risque d’une usurpation d’identité et d’autres crimes graves.

Comment vaincre ce fléau et sensibiliser son entourage ?

Ne répondez plus aux appels anonymes.

Tout d’abord, les particuliers doivent rester vigilants lorsqu’ils reçoivent des appels téléphoniques provenant de numéros inconnus. Si un appel semble suspect ou hors du commun, raccrochez immédiatement et signalez le numéro à votre service de police local. En outre, si vous repérez des signes d’activité d’hameçonnage sur votre propre téléphone, comme des messages automatisés ou des messages vocaux bizarres, supprimez-les sans les écouter davantage et contactez immédiatement votre opérateur.

S’il s’agit bien d’un numéro national affiché, restez attentif !

Les autorités suggèrent aux particuliers de se méfier lorsqu’ils reçoivent des appels suspects leur demandant des données personnelles telles que des mots de passe ou des numéros de compte. En aucun cas ce type de coordonnées confidentielles doivent être transmises à une tierce personne. Demandez auprès de votre FAI comme procéder à un blocage de numéro ou faites-le vous-même pour vous protéger.

Faites attention aux réseaux Wi-Fi publics.

Pour éviter d’être victime de ces attaques, l’une des mesures les plus importantes que vous pouvez prendre est de vous protéger de l’utilisation des réseaux Wi-Fi publics. Les réseaux publics permettent certes d’accéder facilement à l’internet, mais ils ne garantissent pas la sécurité car ils ne disposent pas de protocoles de cryptage et d’authentification solides.

S’il est parfois inévitable d’utiliser ces réseaux, prenez des précautions quant au type d’informations que vous partagez lorsque vous êtes connecté, et essayez de ne pas vous connecter à des comptes sensibles tels que vos informations bancaires. La meilleure façon d’assurer votre sécurité est de garder le contrôle de la connexion et d’utiliser un VPN fiable.

Toujours demander auprès de l’organisme en question.

Il existe toutefois un moyen simple de lutter contre ce type d’infractions : il suffit de toujours appeler l’organisation en question avant de lui communiquer des informations importantes. Ainsi, nous pouvons confirmer qu’il s’agit bien des mêmes personnes qui nous ont demandé ces informations par téléphone et nous pouvons nous protéger contre les personnes indignes de confiance. Dans notre monde numérique en ligne, il faut rester vigilant face à ceux qui se font passer pour des personnes légitimes dans le but d’obtenir des informations privées vulnérables.

Même les professionnels sont concernés.

Les entreprises doivent elles aussi prendre des précautions contre les tentatives d’hameçonnage. Elles doivent former leurs employés à l’identification d’éventuelles attaques par hameçonnage, tout en imposant l’utilisation de mots de passe forts et d’une authentification à deux facteurs (2FA). En outre, elles devraient déployer des solutions de sécurité avancées telles que des scanners de logiciels malveillants et des systèmes de détection d’intrusion qui peuvent aider à détecter les activités malveillantes. Enfin, les organisations devraient mettre en place un plan de réponse aux incidents afin de savoir exactement quelles mesures doivent être prises si elles deviennent la cible d’une attaque.

Pour sensibiliser le grand public aux escroqueries par hameçonnage vocal, les organisations peuvent lancer des campagnes présentant des supports éducatifs, tels que des vidéos et des infographies, qui donnent des conseils utiles sur la manière de se protéger de ces attaques. Dans le même temps, les organismes gouvernementaux devraient informer les forces de l’ordre des dernières tactiques utilisées par les escrocs afin qu’elles puissent mieux détecter les cas de fraude dans leurs juridictions.

Le hameçonnage vocal est une forme de fraude insidieuse qui exige de la vigilance de la part des particuliers comme des entreprises afin d’être vaincue avec succès. En prenant toutes les mesures de précaution décrites ci-dessus. Qu’il s’agisse d’autoprotection ou de protection de l’organisation, nous pouvons contribuer à sensibiliser le public à ce crime et faire en sorte qu’il ne devienne plus un problème majeur.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.