Le top des 10 légumes d’hiver les plus sains

Voici le top 10 des légumes d'hiver les plus sains et pourquoi vous devriez les inclure dans votre alimentation.

Manger en saison est un jeu d’enfant au printemps et en été, mais cela peut s’avérer difficile lorsque le froid s’installe.Cependant, certains légumes peuvent survivre au froid, même sous une couche de neige. On les appelle les légumes d’hiver, en raison de leur capacité à résister au froid et aux intempéries.Ces variétés résistantes au froid peuvent supporter des températures glaciales en raison de la plus grande quantité de sucre qu’elles contiennent. Le sucre présent dans l’eau des légumes d’hiver les fait geler à un point plus bas, ce qui leur permet de survivre par temps froid. De plus, ce processus fait que les légumes résistants au froid ont un goût plus sucré pendant les mois les plus frais, ce qui fait de l’hiver la période optimale pour la récolte.

Cet article présente 10 des légumes d’hiver les plus sains et explique pourquoi vous devriez les inclure dans votre alimentation.

1. Le chou frisé

Ce vert feuillu est non seulement l’un des légumes les plus sains, mais il se trouve également qu’il prospère dans les températures plus fraîches. Il fait partie de la famille des légumes crucifères, qui comprend des plantes tolérantes au froid comme les choux de Bruxelles, les choux et les navets. Bien que le chou frisé puisse être récolté toute l’année, il préfère le temps froid et peut même résister à la neige. Le chou frisé est également un légume vert exceptionnellement nutritif et polyvalent. Il regorge de vitamines, de minéraux, de fibres, d’antioxydants et de composés végétaux puissants. En fait, une seule tasse (67 grammes) de chou frisé contient l’apport quotidien recommandé en vitamines A, C et K. Il est également riche en vitamines B, calcium, cuivre, manganèse, potassium et magnésium. En outre, le chou frisé est chargé de flavonoïdes antioxydants comme la quercétine et le kaempférol, qui ont de puissants effets anti-inflammatoires. Certaines études suggèrent qu’un régime alimentaire riche en flavonoïdes peut contribuer à réduire le risque de certains cancers comme le cancer du poumon et de l’œsophage.

2. Les choux de Bruxelles

Comme le chou frisé, les choux de Bruxelles font partie de la famille des légumes crucifères, riches en nutriments. Les mini têtes de chou de Bruxelles se développent pendant les mois d’hiver. Ils peuvent résister à des températures glaciales, ce qui en fait un élément incontournable des plats saisonniers d’hiver. Bien que petits, les choux de Bruxelles contiennent une quantité impressionnante de nutriments. Ils sont une excellente source de vitamine K. Une tasse (156 grammes) de choux de Bruxelles cuits contient 137 % de l’apport quotidien recommandé. La vitamine K est essentielle à la santé des os et du cœur et joue un rôle important dans le fonctionnement du cerveau.Les choux de Bruxelles sont également une excellente source de vitamines A, B et C et de minéraux tels que le manganèse et le potassium. De plus, les choux de Bruxelles ont une teneur élevée en fibres et en acide alpha-lipoïque, deux substances dont il a été prouvé qu’elles aident à maintenir la glycémie stable. Les fibres ralentissent le processus de digestion dans l’organisme, ce qui entraîne une libération plus lente du glucose dans la circulation sanguine. Cela signifie qu’il y a moins de pics de glycémie après la consommation d’un repas riche en fibres. L’acide alpha-lipoïque est un antioxydant qui peut réduire les taux élevés de sucre dans le sang et augmenter la sensibilité de l’organisme à l’insuline. L’insuline est une hormone nécessaire aux cellules pour absorber le sucre sanguin. Elle empêche les niveaux de sucre dans le sang de devenir trop élevés ou trop bas. Il a également été démontré que l’acide alpha-lipoïque réduit les symptômes de la neuropathie diabétique, un type douloureux de lésions nerveuses qui touche de nombreuses personnes atteintes de diabète.

 

3. Carottes

Ce légume-racine populaire peut être récolté pendant les mois d’été, mais il atteint sa douceur maximale en automne et en hiver.

Les conditions froides poussent les carottes à convertir les amidons stockés en sucres pour empêcher l’eau de geler dans leurs cellules. C’est pourquoi les carottes ont un goût particulièrement sucré par temps frais. Ce légume croquant est également très nutritif. Les carottes sont une excellente source de bêta-carotène, qui peut être converti en vitamine A dans l’organisme. Une grosse carotte (72 grammes) contient 241 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine A. La vitamine A est essentielle à la santé des yeux et joue également un rôle important dans la fonction immunitaire ainsi que dans la croissance et le développement. De plus, les carottes sont chargées d’antioxydants caroténoïdes. Ces puissants pigments végétaux donnent aux carottes leur couleur vive et peuvent contribuer à réduire le risque de maladies chroniques.
Certaines études suggèrent qu’un régime alimentaire riche en caroténoïdes peut notamment contribuer à réduire le risque de certains cancers, dont ceux de la prostate et du sein.

 

4. Bette à carde

Non seulement la bette à carde tolère le froid, mais elle est également très faible en calories et riche en nutriments. En effet, une tasse (36 grammes) ne fournit que 7 calories, mais contient près de la moitié de la quantité quotidienne recommandée de vitamine A et remplit l’apport quotidien recommandé en vitamine K. C’est également une bonne source de vitamine C, de magnésium et de manganèse. En outre, les feuilles vert foncé et les tiges aux couleurs vives de la bette à carde regorgent de pigments végétaux bénéfiques appelés bétalaïnes. Il a été démontré que les bétalaïnes réduisent l’inflammation dans le corps et diminuent l’oxydation du cholestérol LDL, l’une des principales causes des maladies cardiaques. Ce vert est largement utilisé dans le régime méditerranéen, qui a été lié à de nombreux avantages pour la santé, y compris une réduction des maladies cardiaques.

 

5. Les panais

D’apparence similaire à la carotte, le panais est un autre type de légume-racine qui présente une foule de bienfaits uniques pour la santé. Comme les carottes, les panais deviennent plus sucrés lorsque les températures glaciales s’installent, ce qui en fait un ajout délicieux aux plats d’hiver. Il a un goût légèrement terreux et est très nutritif. Une tasse (156 grammes) de panais cuits contient près de 6 grammes de fibres et 34% de l’apport journalier recommandé en vitamine C. En outre, le panais est une excellente source de vitamines B et E, de potassium, de magnésium et de manganèse. La teneur élevée en fibres du panais en fait également un excellent choix pour la santé digestive. Ils sont particulièrement riches en fibres solubles, qui forment une substance semblable à un gel dans le système digestif. Cela peut aider à ralentir l’absorption des sucres dans la circulation sanguine, ce qui est particulièrement utile pour les personnes atteintes de diabète. Les fibres solubles ont également été associées à une réduction du risque de maladie cardiaque, de cancer du sein et d’accident vasculaire cérébral.

 

6. Feuilles de chou vert

Comme le chou frisé et les choux de Bruxelles, le chou vert appartient à la famille des légumes Brassica. Sans compter qu’il s’agit également de l’une des plantes les plus résistantes au froid de ce groupe. Ce légume vert légèrement amer peut résister à des températures de congélation prolongées et son goût est meilleur après avoir été exposé au gel. L’amertume du chou vert est en fait liée à la quantité élevée de calcium qu’il contient. En fait, une étude a révélé que les légumes les plus riches en calcium étaient les plus amers. La quantité de calcium contenue dans le chou vert est impressionnante : une tasse (190 grammes) de chou vert cuit contient 27 % de l’apport quotidien recommandé. Le calcium est essentiel à la santé des os, à la contraction musculaire et à la transmission nerveuse, ainsi qu’à d’autres fonctions importantes. En outre, ces légumes verts sont chargés de vitamine K, qui joue un rôle clé dans la santé des os. Des études montrent qu’un apport adéquat en vitamine K et en calcium contribue à réduire le risque d’ostéoporose et de fractures. En plus d’être un excellent choix pour favoriser la santé et la solidité des os, le chou vert est une bonne source de vitamines B et C, de fer, de magnésium et de manganèse.

7. Rutabagas

Les rutabagas sont un légume sous-estimé malgré leur contenu impressionnant en nutriments. Ces légumes-racines poussent mieux par temps froid et développent une saveur plus douce lorsque les températures deviennent plus froides en automne et en hiver. Toutes les parties du rutabaga peuvent être consommées, y compris les feuilles vertes qui dépassent du sol. Une tasse de rutabaga cuit (170 grammes) contient plus de la moitié de l’apport quotidien recommandé en vitamine C et 16 % de l’apport quotidien recommandé en potassium. Le potassium est crucial pour la fonction cardiaque et la contraction musculaire. Il joue également un rôle clé dans le contrôle de la pression artérielle. En fait, des études ont montré qu’un régime riche en potassium peut contribuer à réduire l’hypertension artérielle. De plus, des études d’observation ont établi un lien entre les légumes crucifères comme les rutabagas et un risque moindre de maladie cardiaque. En fait, une étude a révélé que le fait de manger plus de légumes crucifères pouvait réduire le risque de développer une maladie cardiaque de 15,8 %. En plus d’être une excellente source de vitamine C et de potassium, les rutabagas sont une bonne source de vitamines B, de magnésium, de phosphore et de manganèse.

8. Chou rouge

Le chou est un légume crucifère qui se développe par temps frais. Bien que le chou vert et le chou rouge soient tous deux extrêmement sains, la variété rouge présente un meilleur profil nutritionnel. Une tasse de chou rouge cru (89 grammes) contient 85 % des apports journaliers recommandés en vitamine C et des quantités élevées de vitamines A et K. Il est également une bonne source de vitamines B et C. Il est également une bonne source de vitamines B, de manganèse et de potassium. Cependant, là où le chou rouge brille vraiment, c’est dans sa teneur en antioxydants. La couleur vive de ce légume provient de pigments appelés anthocyanines. Les anthocyanines appartiennent à la famille des flavonoïdes, des antioxydants qui ont été associés à un certain nombre de bienfaits pour la santé. L’un de ces avantages est la possibilité de réduire le risque de maladie cardiaque. Dans une étude portant sur 93 600 femmes, les chercheurs ont constaté que les femmes ayant une consommation plus élevée d’aliments riches en anthocyanes étaient jusqu’ 32 % moins susceptibles d’avoir une crise cardiaque que les femmes qui consommaient moins d’aliments riches en anthocyanes. En outre, on a constaté que des apports élevés en anthocyanines réduisaient le risque de maladie coronarienne. D’autres preuves issues d’études en éprouvette et sur des animaux suggèrent que les anthocyanes pourraient également avoir des capacités de lutte contre le cancer.

 

9. Radis

Ces légumes aux tons de joyaux sont connus pour leur saveur épicée et leur texture croquante. De plus, certaines variétés sont très résistantes au froid et peuvent survivre à des températures glaciales. Les radis sont riches en vitamines B et C, ainsi qu’en potassium. Leur goût poivré est attribué à un groupe spécial de composés contenant du soufre, appelés isothiocyanates, qui ont été associés à de nombreux avantages pour la santé. Ces puissants composés végétaux agissent comme des antioxydants dans l’organisme, contribuant à maîtriser les inflammations. Les radis ont fait l’objet de recherches approfondies pour leurs propriétés potentielles de lutte contre le cancer. En fait, une étude en éprouvette a révélé qu’un extrait de radis riche en isothiocyanates inhibait la croissance des cellules cancéreuses du sein humain.
Cet effet a également été observé dans des études en éprouvette et sur des animaux portant sur des cellules cancéreuses du côlon et de la vessie. Bien que prometteuses, d’autres études humaines sur les capacités potentielles des radis à lutter contre le cancer sont nécessaires.

10. Persil

Alors que de nombreuses herbes se fanent lorsque le temps se refroidit, le persil peut continuer à pousser malgré les températures glaciales et même la neige.
En plus d’être exceptionnellement résistant au froid, ce vert aromatique est très nutritif. Une seule once (28 grammes) remplit l’apport journalier recommandé en vitamine K et contient plus de la moitié de l’apport journalier recommandé en vitamine C. Il est également chargé en vitamine A et en vitamine B. Le persil peut être consommé à tout moment. Il est également riche en vitamine A, en folates, en fer, en calcium et en potassium. Le persil est une excellente source de flavonoïdes, notamment d’apigénine et de lutéoline, des composés végétaux qui présentent de nombreux avantages potentiels pour la santé. Ces flavonoïdes peuvent être particulièrement utiles pour inhiber la perte de mémoire et les changements liés à l’âge dans le cerveau. Une étude a révélé qu’un régime riche en lutéoline réduisait l’inflammation liée à l’âge dans le cerveau de souris âgées et améliorait la mémoire en inhibant les composés inflammatoires.

Il existe plusieurs légumes qui prospèrent par temps froid. Certains types de légumes, comme les carottes et les panais, prennent même un goût plus sucré après avoir été exposés au gel. Ces légumes résistants au froid vous permettent de consommer des produits de saison riches en nutriments tout au long de l’hiver.Bien que n’importe quel légume de cette liste soit un ajout très nutritif à votre alimentation, il existe de nombreux autres légumes d’hiver qui constituent également d’excellents choix.
Après tout, l’ajout de tout produit frais à votre alimentation contribuera grandement à promouvoir votre santé.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -