Le Thé rouge et ses bienfaits au quotidien

consommer le thé rouge

Le thé rouge est obtenu suite à l’infusion d’une plante connue sous le nom de rooibos. C’est une plante qui nous vient de l’Afrique du Sud au nom scientifique aspalathus linearis. Utilisé depuis 300 ans, le rooibos sou forme de thé possède des vertus et des propriétés bénéfiques pour la santé.

À quoi sert le thé rouge ?

Le thé rouge permet de lutter contre certaines maladies. Il en est ainsi des maladies cardiovasculaires, des maladies du foie, des troubles digestifs, etc. Le rooibos en thé permet de prévenir contre le cancer. C’est un anti-cancer pouvant prévenir les dommages à l’ADN.

Pour les troubles du sommeil, il sera un allié de taille. C’est un calmant et un apaisant naturel contre le stress et les insomnies. Avant le coucher, une infusion de rooibos vous aidera à trouver le sommeil profond plus facilement.

Le thé rouge est connu pour gérer et maintenir le poids. Il va inhiber l’accumulation des lipides au niveau des cellules de stockage des graisses. C’est un coupe-faim qui limite la sécrétion de leptine ou hormone de la faim.

Contre le vieillissement des cellules, le rooibos en thé est efficace. Cela est dû à ses éléments constitutifs comme les antioxydants, la vitamine C et les minéraux.

Comment consommer le thé rouge ?

Pour consommer du thé rouge, il faut d’abord broyées et écrasées puis fermentées les feuilles de rooibos. Il faut ensuite les sécher au soleil avant de les consommer en tisane.

Pour ce faire, il faut prendre une cuillère bien pleine de feuilles de rooibos séchées. L’eau bouillante à 100 °C au minimum sera utilisée pour leurs infusions. Il est recommandé d’infuser ces feuilles pendant 5 à 10 minutes. Ainsi, les composés vertueux du rooibos seront favorisés dans le thé rouge.

Le rooibos en thé ne contient pas de théine ni de caféine. Cela veut dire qu’il n’a pas des effets excitants. Il est donc possible de consommer cette boisson tout au long de la journée sans restriction. Il peut même remplacer les apports en eau indispensables pour l’organisme. Vous pouvez alterner l’eau et ce thé dans la journée du moment qu’elle atteint les 1,5 ou 2 litres par jour.

Le thé rouge n’est pas obligatoirement à boire. Il est également possible de l’utiliser en application sur la partie lésée de la peau. C’est aussi un élément de base des écrans solaires et autres lotions après-soleil.

Quelles précautions avec le thé rouge ?

Il n’existe pas de grandes précautions à prendre en compte pour consommer du thé rouge. Celui-ci ne présente pas des risques dangereux aux personnes qui le consomment. Tout le monde peut boire ce thé sans exception, peu importe sa situation personnelle. Il n’y a pas de contre-indications ni des effets indésirables ni des interactions possibles avec cette plante à thé.

Il faut tout de même noter l’interdiction de boire les thés rouges trop chauds. Cela vous éviterait les brûlures et le cancer de l’œsophage. Comme précaution, il faut faire attention lors de votre préparation du rooibos en thé. En effet, le thé rouge, naturellement rouge, tache les objets et les vêtements. Ces derniers seront difficiles à laver, voire même où les taches ne disparaissent plus.